Skip to main content

Gagné : De l'aide pour Price et Weber SVP

Notre chroniqueur Simon Gagné estime que le moment est venu pour les Canadiens de faire l'acquisition d'une vedette dans la fleur de l'âge

par Simon Gagné / Chroniqueur LNH.com

Simon Gagné a disputé 14 saisons dans la LNH et il a réussi 291 buts et totalisé 601 points en 822 matchs, connaissant notamment deux saisons de 40 buts et plus. Il a remporté la Coupe Stanley dans l'uniforme des Kings de Los Angeles en 2012. Sur la scène internationale avec le Canada, il a savouré la conquête de la médaille d'or aux Jeux olympiques de 2002 à Salt Lake City et la conquête de la Coupe du monde en 2004. L'attaquant sélectionné au 22e rang du repêchage 1998 a successivement porté les couleurs des Flyers de Philadelphie, du Lightning de Tampa Bay, des Kings de Los Angeles et des Bruins de Boston. Simon a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com chaque semaine afin de discuter de l'actualité de la LNH.

La conclusion que je tire de l'intéressante saison que viennent de terminer les Canadiens de Montréal, c'est que le temps est venu pour les dirigeants d'apporter un plus grand soutien à Carey Price et à Shea Weber. C'est sans doute le plus grand souhait des deux joueurs vedettes.

À LIRE : Gagné: Le repos est une arme à double tranchant | Canadiens: Tout était dans l'attitude | Drouin: « Je n'ai pas été à la hauteur » | Boucher: Une saison somme toute positive malgré le dénouement négatif

On comprend que le directeur général Marc Bergevin a un plan basé sur le repêchage et le développement des jeunes, et qu'il ne veut pas y déroger. C'est très louable tout ça, mais il n'aura pas le choix selon moi d'être proactif cet été, que ce soit sur le marché des échanges ou celui des joueurs autonomes.

Il doit aider ses deux vétérans, Price et Weber, qui sont dans leurs plus belles années. Il n'y a plus de temps à perdre pour eux, ils veulent gagner tout de suite. À leur place, je voudrais voir du renfort arriver.

Bergevin a visé juste l'an dernier en faisant l'acquisition des attaquants Max Domi et Tomas Tatar. Il doit maintenant viser plus haut et tenter de mettre la main sur un joueur de la trempe d'Artemi Panarin, l'attaquant vedette des Blue Jackets de Columbus. Un joueur de premier plan qui entre dans la fleur de l'âge.

Video: FLA@MTL: Tatar ouvre la marque d'un tir vif

Quand on y regarde de près, il ne manque pas grand-chose aux Canadiens pour entrer dans le groupe des huit meilleures équipes de l'Association de l'Est. L'entraîneur Claude Julien leur a redonné une identité d'équipe vaillante et rapide. Une fois de retour en séries, tout redeviendra effectivement possible. 

Pour revenir en séries, il faut passer à l'étape suivante. Cette saison de relance a peut-être permis de gagner un an sur le plan initial. Voilà pourquoi je crois qu'il faut saisir la balle au bond. Le président et copropriétaire Geoff Molson doit donner le feu vert à Bergevin. Il en a les moyens. Bergevin ne doit toutefois pas cibler des joueurs vedettes à la Scott Gomez ou Mike Cammalleri, passés la trentaine en âge. 

Les surprises en vue

Je dis souvent que la première ronde des séries dans la LNH est la plus difficile à gagner. C'est la raison pour laquelle j'essaie davantage de deviner les surprises qui vont se produire, parce qu'il y en aura encore cette année, qu'à me prêter au jeu des prédictions.

Je vois comme première surprise l'élimination des Jets de Winnipeg face aux Blues de St. Louis. Les deux équipes ont totalisé 99 points chacune en saison régulière, me direz-vous. C'est qu'on voit les Jets gros en raison du long printemps qu'ils ont connu, il y a un an. Mais la fin de saison en dents de scie qu'ils viennent de connaître n'a rien de convaincant. C'est tout le contraire pour les Blues qui sont tout feu tout flammes. Les Blues misent sur un gardien recrue, mais l'histoire récente de la Coupe Stanley nous démontre qu'une équipe peut rafler les grands honneurs avec un gardien peu expérimenté. Matt Murray des Penguins de Pittsburgh, vous connaissez? L'insouciance de Jordan Binnington, qui n'a pas grand-chose à prouver, peut certainement l'aider.

Également dans l'Ouest, il faut se méfier de l'Avalanche du Colorado qui pourrait sortir les champions de l'association, les Flames de Calgary. J'ai un penchant pour les équipes qui terminent la saison en force comme l'Avalanche. Il y a aussi le fait que la situation des gardiens chez les Flames n'est pas claire. L'Avalanche doit se croiser les doigts pour que l'attaquant vedette Mikko Rantanen puisse revenir au jeu pour le début des séries.

Video: ANA@COL: Rantanen trouve la lucarne du revers

Dans l'Est, les Islanders de New York pourraient surprendre les Penguins de Pittsburgh, même s'ils ont amassé plus de points qu'eux en saison régulière. Les Islanders sont bien rodés avec Barry Trotz à la barre, mais c'est difficile de parier contre les Sidney Crosby, Evgeni Malkin et Kris Letang. Je me garde toutefois une petite gêne pour celle-là. Si les Penguins sont plus amochés physiquement qu'ils le disent, attention aux Islanders.

Pour ce qui est des autres séries, je vais particulièrement suivre celles entre les Maple Leafs de Toronto et les Bruins de Boston et les Golden Knights de Vegas et les Sharks de San Jose.

Je trouve regrettable que deux des quatre équipes doivent plier bagage à l'issue du premier tour. On parle de deux équipes qui auraient pu tout aussi bien remporter leur ronde de deuxième tour. La LNH veut favoriser les rivalités avec la formule actuelle des séries, mais je préférais l'ancienne formule qui mettait aux prises l'équipe qui termine au premier rang du classement de chacune des associations contre l'équipe qui termine au huitième rang, l'équipe qui termine deuxième contre la septième, et ainsi de suite. 

Tant qu'à y être, on pourrait revenir à la formule du classement général 1-16, 2-15, etc. Les Canadiens seraient en séries si c'était comme ça. On veut voir les 16 meilleures équipes en saison lutter pour la Coupe Stanley. La solution, si on ne veut pas tout chambarder, pourrait être de réserver des places de quatrième as aux équipes totalisant le plus de points, peu importe leur association.

Pour revenir aux deux séries, les Bruins et les Sharks devraient l'emporter. Les Bruins en raison de leur acharnement et aussi parce que les Maple Leafs ont très mal fini la saison. Les Sharks parce que leurs vétérans seront très affamés et aussi parce que je crains que les Golden Knights n'affichent pas la même fougue qu'il y a un an, malgré tous les bons ajouts qu'ils ont faits.

Video: BOS@CBJ: Marchand met la table pour Bergeron en I.N.

Quant aux trois autres confrontations, je m'attends comme la plupart des observateurs à ce que le Lightning de Tampa Bay, les Capitals de Washington et les Predators de Nashville en sortent gagnants.

*Propos recueillis par Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.