Skip to main content

Weal s'est rapidement fait une niche, mais pourra-t-il y rester?

Les Canadiens devront prendre des décisions en ce qui touche leurs joueurs de centre

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Comme on le dit souvent dans le monde du sport, il faut souvent se retrouver au bon endroit au bon moment pour connaître une longue carrière. C'est ce qu'espère le joueur de centre Jordan Weal, qui a conclu la dernière saison avec les Canadiens après avoir été acquis des Coyotes de l'Arizona à la date limite des transactions en retour de Michaël Chaput.

Weal s'est rapidement fait une niche à Montréal et a amassé 10 points en 16 rencontres, soit un de moins que ce qu'il avait récolté en 47 parties durant le reste de la saison en Arizona, mais aussi à Philadelphie. 

Joueur autonome sans compensation, Weal devra s'entendre avec les Canadiens s'il espère être de retour au Centre Bell l'an prochain.

À LIRECanadiens: Tout était dans l'attitudeDrouin: « Je n'ai pas été à la hauteur » | Émotif, Hudon espère rester à Montréal

« J'ai eu une bonne séquence et je ne peux pas assez remercier Claude (Julien) de m'avoir donné autant de temps de glace. Je me retrouve dans une belle situation, une ville géniale avec la culture, tout. J'ai beaucoup aimé. J'espère que nous allons pouvoir discuter et essayer de trouver un terrain d'entente. »

Weal estime que son entraîneur a été en mesure de lui permettre de retrouver confiance en lui. Vétéran de 26 ans, il en est à sa quatrième formation depuis le début de sa carrière dans la LNH, mais dit s'être reconnu dans le moule des joueurs du CH.

« De petits joueurs, rapides et habiles, il y en a plusieurs dans cette équipe. Je dirais que ça m'allait dès le départ. C'est dommage, on avait un bon groupe et j'aurais aimé que ça se poursuive. Je me suis réveillé dans les derniers jours en espérant que je me rendais à l'aréna pour disputer des matchs importants. C'est un groupe qui peut aller loin. »

Video: TOR@MTL: Weal donne l'avance aux siens en A.N.

Le Tricolore se retrouve toutefois avec une congestion au centre. Outre Weal, Nate Thompson est lui aussi joueur autonome avec compensation. À ce groupe s'ajoute le jeune Ryan Poehling, qui a disputé son premier match dans la LNH samedi face aux Maple Leafs de Toronto. Il a réussi un tour du chapeau en plus de marquer en fusillade.

« Tu ne veux jamais rater un match, a dit Thompson qui a cédé sa place à Poehling pour cette rencontre. Mais en même temps, je comprenais la décision. Ryan venait d'arriver, il devait jouer. Je suis même content de ne pas avoir joué, parce qu'il a eu un match incroyable. C'était bien de le voir sur la glace et ç'a donné un moment dont on se souviendra toujours. »

Niemi ne sera pas de retour

Si le sort de Weal et Thompson n'est pas encore décidé avec les Canadiens, celui d'Antti Niemi l'est. Le gardien adjoint de l'équipe ne sera pas de retour avec la formation en 2019-2020. En 17 matchs cette saison, il a affiché un dossier de 8-6-2 avec une moyenne de buts accordés de 3,78 et un pourcentage d'arrêts de ,887.

« Il nous en a donné beaucoup et je veux le remercier, a dit Bergevin. Comme adjoint, c'est un des meilleurs que nous ayons eu à Montréal avec son attitude durant les pratiques tous les jours. »

Un autre vétéran dont le retour est incertain est Jordie Benn. Le défenseur vient de connaître sa meilleure saison offensive en carrière avec 22 points en 81 rencontres, et il s'est transformé en un élément fiable pour Claude Julien, comme le démontre son différentiel de plus-15. Sa valeur sera assurément à la hausse s'il devait tester le marché des joueurs autonomes.

Video: MTL@NYI : Le tir de Benn traverse le trafic

« Après la dernière saison (2017-2018), je me suis regardé dans le miroir… à vrai dire je ne voulais même pas me regarder dans le miroir. Ce n'était pas la manière dont je voulais jouer au hockey. Je n'appellerais même pas ça jouer au hockey, je ne faisais qu'aller sur la glace. Cette année, j'ai changé les choses après avoir eu un bon été d'entraînement. J'ai travaillé fort, et je suis arrivé en confiance que je pourrais me reprendre. »

Direction Championnat du monde pour Tatar

Le Championnat du monde de la FIHG s'amorcera dans un mois en Slovaquie, la terre natale de Tomas Tatar. Voilà pourquoi l'attaquant a rapidement accepté de représenter son pays lors de l'événement.

Video: FLA@MTL: Tatar ouvre la marque d'un tir vif

Du côté canadien, Carey Price, Paul Byron, Max Domi, Jonathan Drouin et Shea Weber ne seront pas de l'aventure et ne visiteront donc pas Bratislava et à Kosice. Andrew Shaw, lui, est intéressé.

« Ils m'ont appelé, mais je n'ai pas encore pris de décision, a expliqué Shaw. Je vais devoir rencontrer le docteur de notre équipe et m'assurer que tout est correct. Ce serait un honneur d'y être et j'aimerais cela. »

À 18 ans, Jesperi Kotkaniemi a lui aussi reçu l'appel de son pays, la Finlande, mais il n'a pas encore arrêté sa décision.

Finalement, la formation américaine a fait signe à Jeff Petry, mais le défenseur ne pourra participer à l'événement.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.