Skip to main content

Meier veut occuper un rôle de leader chez les Sharks

L'attaquant suisse espère jouer dans plus de situations après le départ de Pavelski chez les Stars

par Dan Rosen @drosennhl / Journaliste principal NHL.com

Timo Meier est prêt à saisir les occasions qui se présenteront à lui en raison du départ de Joe Pavelski chez les Sharks de San Jose.

Temps de glace, jeu de puissance, désavantage numérique, leadership. L'attaquant de 22 ans aura la chance d'en faire plus, lui qui a signé un contrat de quatre ans, le 1er juillet, après avoir établi un sommet en carrière de 66 points (30 buts, 36 passes) en 78 matchs la saison dernière, sa troisième dans la Ligue.

« Je veux être un leader, a dit Meier. Je veux occuper un plus grand rôle. Je suis fébrile de commencer la saison, car ce sera un nouveau défi pour un joueur comme moi. »

À LIRE AUSSI : Couture nommé capitaine des Sharks | Retour à la normale pour Karlsson cette saison

Le développement de Meier la saison dernière est la raison principale pour laquelle les Sharks ont bon espoir que la transition sans Pavelski se fera sans heurts. Capitaine de San Jose au cours des quatre dernières campagnes, Pavelski a signé un contrat de trois ans comme joueur autonome avec les Stars de Dallas, le 1er juillet, après avoir été le meneur de San Jose avec 38 filets la saison dernière.

« Je pense que Timo portera un jour une lettre sur son chandail ici, il n'y a pas de doute dans mon esprit », a lancé l'entraîneur des Sharks Peter DeBoer.

DeBoer a indiqué que Meier lui rappelle l'attaquant des Sharks Tomas Hertl après sa troisième saison. Hertl, qui entame sa septième campagne, sera capitaine adjoint cette saison après avoir établi des sommets en carrière dans la LNH au chapitre des buts (35), des passes (39) et des points (74), la saison dernière.

Cela dit, DeBoer a également indiqué voir beaucoup des mêmes qualités de leader chez Meier que chez l'attaquant Logan Couture, qui a été nommé dixième capitaine des Sharks le 12 septembre.

Video: STL@SJS, #1: Meier récidive avec un tir dévié

« Il a toujours affiché beaucoup de confiance, et à un jeune âge, ça peut paraître arrogant, mais quand tu apprends à le connaître, tu réalises qu'il a simplement confiance en ses habiletés et on peut comprendre pourquoi », a expliqué Couture au sujet de Meier. « Il est tellement un bon joueur. Il fait plusieurs bonnes choses que les leaders doivent faire. Il joue avec énergie et de la bonne façon. Il fait tout en son possible pour aider l'équipe à gagner, que ce soit en bloquant un tir ou n'importe quoi. Avec le départ de Pavelski, il se retrouvera peut-être sur les unités de désavantage numérique ou il jouera peut-être dans les situations à 6-contre-5. Tout ça lui conférera un plus grand rôle. »

DeBoer a confirmé que Meier va prendre plus de place.

Son temps de glace moyen de 16:58 la saison dernière, le cinquième plus élevé chez les attaquants des Sharks, devrait grimper et se situer près des 19:03 que jouait Pavelski. Meier obtiendra également sa chance sur la première vague du jeu de puissance et il sera plus fréquemment utilisé à court d'un homme que la saison dernière, alors qu'il a passé en moyenne seulement 31 secondes par rencontre sur la glace dans cette situation.

« Je pense que son jeu peut encore se développer beaucoup, a affirmé DeBoer. Quand tu regardes sa production et les minutes qu'il a jouées, tu réalises qu'il a été un joueur très efficace. »

Meier a pris le deuxième rang des Sharks, la saison dernière, au chapitre des points par tranche de 60 minutes (2,99) derrière Hertl (3,03).

« C'est à moi de le faire sauter sur la glace plus souvent », a dit DeBoer.

Meier l'a mérité parce qu'il a grandement gagné en maturité comme joueur lors de ses trois saisons chez les professionnels.

Son gabarit (6 pieds, 210 livres) fait de lui un attaquant de puissance naturel, mais quand il est débarqué dans la LNH pour son premier camp d'entraînement à l'âge de 18 ans, après avoir été sélectionné avec le neuvième choix au total du Repêchage 2015 de la LNH, Meier tentait simplement de frapper tout ce qui bougeait, selon DeBoer.

Video: STL@SJS, #1: Meier déculotte Binnington et compte

« Nous aurions pu le garder comme attaquant de quatrième trio, et il aurait été efficace dans un rôle de joueur robuste, a noté DeBoer. Mais nous savions tous que ce n'était pas ce qui était le mieux pour son développement. »

Résultat : San Jose a renvoyé Meier à Halifax, dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il a fait le saut chez les professionnels la saison suivante, mais il n'était pas tout à fait prêt à être le joueur de la LNH que les Sharks voyaient en lui. Il a donc passé une partie de la saison avec le club-école des Sharks, également établi à San Jose, dans la Ligue américaine de hockey (LAH).

Meier est devenu un joueur de la LNH à temps plein en 2017-18, quand il a amassé 36 points (21 buts, 15 passes) en 81 rencontres, mais il apprenait sur le tas ce que c'est d'être un attaquant de puissance. Il a réalisé la différence entre la qualité des tirs et le volume de tirs.

« Timo misait sur le volume de lancers, a expliqué DeBoer. Il traversait la ligne bleue et il n'avait qu'une idée en tête : placer la rondelle dans le fond du filet. »

Mais Meier a appris à mieux choisir ses occasions de tirer et à utiliser ses compagnons de trio pour créer des jeux. Ça lui a permis de trouver le juste milieu la saison dernière, selon DeBoer, alors que Meier a décoché 250 lancers et affiché un pourcentage de réussite aux tirs de 12 pour cent. En 2017-18, il a lancé 210 fois au but et a présenté une efficacité de 10 pour cent.

« Lorsque l'entraîneur me placera sur la glace, c'est important pour moi qu'il sache quel type de joueur il a sous la main, a souligné Meier. Tu veux jouer dans toutes les situations. C'est quelque chose que je veux améliorer. »

Il obtiendra ces occasions, mais avec celles-ci vient un peu plus de pression.

« Il vient de signer un nouveau contrat et il doit être prêt à ça, a indiqué Hertl. Les attentes sont plus élevées maintenant. Il a inscrit 30 buts l'année dernière et il était jeune, mais durant l'été, il a atteint un autre niveau, donc il doit le prouver et être prêt. Je pense qu'il peut être encore meilleur. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.