Skip to main content

McElhinney a bien fait dans la défaite des Hurricanes dans le match no 3

Le gardien repousse 29 lancers face aux Bruins, mais la Caroline fera face à l'élimination des séries jeudi

par Shawn P. Roarke @sroarke_NHL / Directeur du contenu éditorial NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord -- Curtis McElhinney a fait de son mieux pour tenter de sauver les Hurricanes de la Caroline en finale de l'Association de l'Est.

McElhinney a remplacé Petr Mrazek devant le filet des Hurricanes dans le match no 3 de la série quatre de sept, mardi. Il a effectué 29 arrêts, mais il n'a pu empêcher les Bruins de Boston de l'emporter 2-1 et de prendre une avance de 3-0 dans la série.

À LIRE AUSSI : Les Bruins placent la Caroline au bord du gouffre | Rask imperturbable face aux Hurricanes

Le match no 4 se tiendra à Raleigh jeudi (20 h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS).

« Curtis nous a donné une chance de gagner ce soir, c'est tout ce que nous pouvons demander de lui », a affirmé le défenseur Calvin de Haan, qui a inscrit l'unique but des Hurricanes à 13:48 de la deuxième période pour réduire l'écart à 2-1. « Nous nous sommes donné une chance ce soir, mais au bout du compte, nous n'avons pas marqué assez de buts, c'est aussi simple que cela. »

McElhinney a dit avoir appris lundi qu'il allait obtenir le départ, au lendemain du match no 2 au cours duquel Mrazek a cédé cinq buts dans une défaite de 6-2. 

Mrazek n'a certainement pas été aussi efficace que lors du début des séries dans le match no 1 de la finale de l'Association de l'Est. Il n'avait pas joué depuis 11 jours, soit depuis qu'il avait subi une blessure au bas du corps en deuxième période du match no 2 d'un balayage des Islanders de New York au deuxième tour. Dans la série contre Boston, Mrazek présente une moyenne de buts alloués de 5,02 et un pourcentage d'arrêts de ,808.

L'entraîneur des Hurricanes Rod Brind'Amour croyait qu'un changement devant le filet s'imposait afin de sauver la situation, même si McElhinney n'avait pas joué depuis le match no 4 contre New York, le 3 mai.

« Nous sommes satisfaits de nos deux gardiens depuis longtemps, alors ce n'était pas une décision très difficile », a affirmé Brind'Amour, qui a accordé 40 départs à Mrazek en saison régulière et 33 à McElhinney. « Nous avons alterné les deux gardiens pendant toute la saison et nous avons jonglé avec l'idée de continuer à le faire en séries éliminatoires. Pourquoi pas? Ça fonctionnait. Mais Petr était sur une lancée, et nous en avons profité jusqu'au bout. »

Mrazek a remporté quatre des cinq derniers matchs dans la série quatre de sept contre les Capitals de Washington en première ronde, puis il a signé un jeu blanc dans le premier match du deuxième tour pour cimenter son rôle de gardien partant.

Même si McElhinney a remporté trois matchs de suite en relève à Mrazek, Brind'Amour croyait qu'il était de son devoir de redonner le filet à Mrazek quand ce dernier a reçu le feu vert.

« Je n'aime pas retirer des joueurs de l'alignement quand ils se blessent, alors nous lui avons donné une chance, et puis nous avons décidé d'alterner les gardiens à nouveau, a-t-il expliqué. [McElhinney] a été exceptionnel. Il nous a donné une chance de gagner ce soir, c'est tout que nous pouvons demander de lui. Le gars à l'autre bout de la patinoire a été très spécial, alors ce fut une grande bataille ce soir. »

Ce gars-là, c'est le gardien des Bruins Tuukka Rask, qui a effectué 35 arrêts, incluant 20 dans une première période que l'équipe locale a dominée dès la première présence du match.

« Nous étions en feu pour amorcer le match, nous avons eu de bonnes chances, mais nous n'avons pas pu trouver le fond du filet », a résumé McElhinney, qui présente une moyenne de 1,70 et un pourcentage d'arrêts de ,943 en quatre matchs des séries éliminatoires de la Coupe Stanley. « Il est difficile de rester en place et regarder toute l'action à l'autre bout, mais j'ai vu plus d'action dès la deuxième. »

Video: BOS@CAR, #3: McElhinney stoppe DeBrusk et Carlo

Les Bruins ont ouvert la marque à 1:21 du deuxième vingt sur une déviation de Chris Wagner devant le filet. À 6:28, Brad Marchand a doublé l'avance des Bruins en avantage numérique quand son tir du revers de l'enclave a dévié sur la main de de Haan avant de passer entre les jambières de McElhinney.

« Le disque a rebondi sur mon gant et s'est retrouvé dans le filet, a mentionné de Haan. Je tentais de le bloquer, mais j'ai été un peu malchanceux. »

McElhinney a repoussé les 20 lancers qu'il a reçus à partir de là, mais ses coéquipiers n'ont pu créer l'égalité après le but de de Haan.

« Je crois que [Brind'Amour] tentait de brouiller les cartes un peu, et nous avons assurément répondu, a affirmé McElhinney. Nous avons eu une excellente première période, nous avons eu de bonnes chances de toucher la cible, mais Rask a été brillant pour eux, il a effectué quelques arrêts cruciaux.

« Il a donné tout un spectacle ce soir. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.