Skip to main content

Lundestrom comble un besoin chez les Ducks

Anaheim se doit de s'améliorer au centre et le Suédois pourrait répondre à l'appel rapidement

par Dan Arritt / Correspondant NHL.com

ANAHEIM - Face à l'évidence qu'ils devront s'améliorer à la position de centre, les Ducks d'Anaheim ont prononcé le nom d'Isac Lundestrom le mois dernier lors du repêchage.

Les Ducks ont fait du joueur de 18 ans le 23e choix du dernier encan estival. Il s'agissait de la première fois que l'équipe recrutait un joueur de centre avec son meilleur choix depuis la sélection de Peter Holland au 15e échelon en 2009.

L'organisation d'Anaheim se disait chanceuse d'avoir pu mettre la main sur Lundestrom, qui, avec sa charpente de 6 pieds et 165 livres, a affronté des joueurs plus vieux dans la Ligue élite de Suède lors des deux dernières saisons.

« Il joue de la bonne façon et il est solide des deux côtés de la patinoire », a indiqué le directeur général Bob Murray.

À LIREAlexeyev espère rejoindre le contingent russe des CapitalsEn santé, Kaut veut impressionner  | Retour au bercail pour Joel Farabee

Ryan Getzlaf et Ryan Kesler ont été les deux figures de proue au centre dans les dernières saisons, mais ils passeront le cap des 34 ans durant la prochaine saison. Ils se sont d'ailleurs absentés durant de longs moments lors de la dernière campagne pour se remettre d'une opération.

Durant le mois de novembre dernier, la ligne de centre d'Anaheim était composée de Derek Grant, Chris Wagner, Antoine Vermette et Dennis Rasmussen. Aucun des quatre n'a atteint la dizaine de buts lors de la saison 2016-2017.

Malgré tout, les Ducks se sont tenus près de la barre de ,500 jusqu'à ce qu'ils fassent l'acquisition d'Adam Henrique le 30 novembre en retour de Sami Vatanen. Getzlaf et Kesler ont effectué leur retour en décembre, ce qui a permis à Anaheim de prendre le deuxième rang de la section Pacifique.

L'équipe a toutefois été balayée en séries par les Sharks de San Jose lors de la première ronde.

Le manque de profondeur causé par l'âge et les blessures parmi les joueurs de centre a donc rendu inévitable la sélection de Lundestrom, surtout qu'il semble plus près de la LNH que ses pairs.

Lundestrom, qui aura 19 ans en novembre, a reçu des compliments sur son intelligence, la qualité de son jeu des deux côtés de la patinoire et pour l'expérience qu'il a acquise en jouant contre des joueurs plus vieux en Suède.

Todd Marchand, qui est le directeur du développement des joueurs pour les Ducks, estime que Lundstrom a une longueur d'avance parce qu'il a justement évolué contre des hommes.

Murray et Marchand l'ont d'ailleurs surveillé à la loupe lors du Championnat du monde junior à Buffalo et ils ont été impressionnés.

Comme joueur de centre de premier trio, il a permis à la Suède de porter sa séquence de victoires lors du tournoi à la ronde à 43 matchs. Il a aussi marqué deux fois dans la victoire de 3-2 en quarts de finale contre la Slovaquie, en plus de jouer un rôle clé lors de la demi-finale contre les États-Unis. Les Suédois ont finalement remporté la médaille d'argent.

« Nous avons aimé son esprit compétitif. C'est un gars qui n'aime pas se faire battre. Il aime être défié et il n'abandonne jamais », a souligné Marchand.

Lundstrom a mentionné aux journalistes après le repêchage qu'il était prêt à faire face à la vitesse d'exécution de la LNH, mais qu'il devra améliorer sa force d'accélération.

« Je dois m'améliorer dans mes départs, être un peu plus explosif. »

Lundestrom partage déjà un élément de son jeu avec Getzlaf. Les deux sont considérés comme des fabricants de jeux qui accumuleront plus de passes que de buts. Le Suédois croit toutefois qu'il doit être plus qu'un passeur.

« Je dois améliorer mon tir un peu plus, a-t-il dit. Je dois décocher davantage de tirs. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.