Skip to main content

Super 16 : Les Golden Knights et les Maple Leafs progressent

Le Lightning et les Canucks réapparaissent au classement établi par LNH.com

par Marc Tougas / Collaborateur indépendant LNH.com

C'est en milieu de tableau du Super 16 de LNH.com que ça se passe cette semaine, alors que les Golden Knights de Vegas et les Maple Leafs de Toronto ont fait les gains les plus importants au classement des 16 équipes du moment dans la Ligue.

Pendant qu'en haut de tableau, les Blues de St. Louis (fiche de 8-2-0 depuis 10 matchs) se sont approchés à un point des Capitals de Washington (5-5-0) tout en restant au deuxième rang, tandis que les Islanders de New York (6-3-1) et l'Avalanche du Colorado (4-5-1) ont échangé leurs places aux quatrième et cinquième rangs, les Golden Knights de Vegas ont accédé en première moitié de tableau pour la première fois depuis le 7 novembre : leur dossier de 6-3-1 depuis 10 matchs les a propulsés du 11e au huitième échelon.

Les Maple Leafs (8-1-1 depuis 10 matchs) se pointent quant à eux au 10e rang, deux rangs de mieux que la semaine dernière, quand ils ont réintégré notre top-16 pour la première fois depuis que Sheldon Keefe s'est retrouvé à la barre de l'équipe.

Video: TOR@MIN: Matthews complète une passe parfaite en A.N.

Le Lightning de Tampa Bay (7-2-1 depuis 10 matchs, dont quatre victoires de suite) et les Canucks de Vancouver (cinq victoires de suite) sont aussi parmi les gagnants de la semaine puisqu'ils réapparaissent dans notre palmarès après des absences relativement courtes - une semaine dans le cas du Lightning, quatre du côté des Canucks.

Les perdants de la semaine sont les Jets de Winnipeg (4-5-1 depuis 10 matchs), qui sont passés du neuvième au 11e rang et les Coyotes de l'Arizona (4-6-0), qui aboutissent au 10e rang, quatre rangs plus bas que la semaine passée. Les Oilers d'Edmonton connaissent des difficultés depuis quelque temps comme en fait foi leur dossier de 3-7-0 depuis 10 rencontres, mais ils n'ont perdu qu'un rang pour se retrouver au 16e échelon.

À LIRE : Makar en tête pour la course au trophée Calder | Une longue absence pour Texier

Les Canadiens de Montréal (5-5-0, trois défaites d'affilée) et les Flames de Calgary (4-5-1) ont quant à eux été évincés du Super 16 cette semaine. 

Pour établir le classement du Super 16, chacun des huit membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 

 

1. Capitals de Washington (27-9-5)
Total de points : 108
La semaine dernière : 1er

L'équipe de la décennie : Les Capitals ont signé 465 victoires au cours de la décennie 2010, un sommet dans la LNH. Il s'agit du troisième total le plus élevé au cours d'une décennie dans l'histoire de la Ligue, derrière ceux de deux puissances des années 1970, les Canadiens de Montréal (501) et les Bruins de Boston (487).

 

2. Blues de St. Louis (26-9-6)
Total de points : 107
La semaine dernière : 2e

L'année des Blues : Les 56 victoires décrochées en saison régulière par les Blues au cours de l'année du calendrier 2019 représentent un sommet dans la LNH. Le gardien Jordan Binnington a quant à lui signé 59 gains au total en 2019 (saison régulière et séries éliminatoires de la Coupe Stanley combinées), le deuxième total dans l'histoire de la LNH au cours d'une année du calendrier. Bernard Parent a lui aussi enregistré 59 victoires en 1974 avec les Flyers, tandis que Marc-André Fleury a récolté 62 victoires en 2009 avec les Penguins.

 

3. Bruins de Boston (24-7-10)
Total de points : 97
La semaine dernière : 3e

Le meilleur buteur du Québec en 2019 : Patrice Bergeron a été le meilleur buteur chez les joueurs québécois de la LNH durant l'année du calendrier 2019, avec 37 filets. Il est deuxième pour les points avec 83, à 18 points de Jonathan Huberdeau, des Panthers de la Floride (36 buts, 65 passes), et 22 points devant David Perron, des Blues (26 buts, 35 aides). Bergeron est par ailleurs le meilleur Québécois au chapitre du différentiel (plus-30), loin devant Phillip Danault des Canadiens (plus-16).

Video: BOS@BUF: Pastrnak met la table pour Bergeron en A.N.

 

4. Islanders de New York (25-10-3)
Total de points : 90
La semaine dernière : 5e

Au ralenti : Derick Brassard n'a marqué qu'un but en 15 matchs depuis le 30 novembre. Il s'est contenté de deux mentions d'aide durant cette séquence, et d'un différentiel de moins-2. Il avait inscrit sept buts et 10 passes durant les deux premiers mois de la saison. Sans parler de Brassard en particulier, mais de son équipe en général, l'entraîneur Barry Trotz disait en fin de semaine dernière se méfier d'un petit relâchement observé chez les siens : « Tu en retires autant que tu y investis et nous n'avons pas investi assez d'efforts dernièrement », a déclaré le lauréat en titre du trophée Jack-Adams, remis à l'entraîneur de l'année dans la LNH. « En terme de structure de jeu, d'engagement et même de responsabilités les uns envers les autres, il y a un tout petit peu de tricherie dans notre jeu. Nous jouons le ventre plein et c'est difficile d'être affamé quand tu as le ventre plein. »

 

5. Avalanche du Colorado (23-13-4)
Total de points : 85
La semaine dernière : 4e

Nouveaux duos à la ligne bleue : Tel que prédit dans cette chronique la semaine dernière, le retour au jeu du défenseur recrue Cale Makar a amené l'entraîneur Jared Bednar à remanier davantage ses duos d'arrières. Au dernier match de l'Avalanche, Makar était jumelé à Ryan Graves, tandis qu'Erik Johnson était aux côtés d'Ian Cole et Samuel Girard, avec Nikita Zadorov. Johnson et Girard ont longtemps formé la première paire de défenseurs du club, mais la blessure de Johnson en décembre a fait en sorte que Girard s'est retrouvé avec Zadorov, puis Graves, pendant son absence. Reste maintenant à voir si ces nouveaux duos tiendront la route.

 

6. Penguins de Pittsburgh (24-11-4)
Total de points : 75
La semaine dernière : 6e

L'art de combler le vide : Evgeni Malkin a inscrit 32 points (11 buts, 21 passes) dans les 20 matchs que le joueur de centre Sidney Crosby a ratés depuis qu'il a subi une chirurgie à un muscle au niveau de son tronc. Malkin a d'ailleurs récolté 192 points (75 buts, 117 aides) en 140 rencontres en carrière disputées en l'absence de Crosby, pour une moyenne de 1,37 point par match. Il affiche une moyenne de 1,15 point par match quand Crosby est en uniforme (848 points en 738 affrontements).

 

7. Hurricanes de la Caroline (24-14-2)
Total de points : 69
La semaine dernière : 7e

Une année positive : Le défenseur Dougie Hamilton a affiché le meilleur différentiel dans la LNH au cours de l'année du calendrier 2019, soit plus-46, ce qui représente quatre buts de mieux que son coéquipier Jaccob Slavin (plus-42) et sept de mieux que le défenseur des Bruins Zdeno Chara (plus-39). Sur le plan collectif, les Hurricanes ont complété l'année 2019 avec 54 victoires en saison régulière, un record d'équipe à ce chapitre.

 

8. Golden Knights de Vegas (22-15-6)
Total de points : 54
La semaine dernière : 11e

Fleury à la poursuite de Lundqvist : Marc-André Fleury a dépassé Curtis Joseph au sixième rang de la LNH pour les victoires en carrière par un gardien en décrochant son 455e gain à vie en début de semaine, si bien que le vétéran gardien vise maintenant le cinquième rang. Il s'agit toutefois d'une cible mouvante puisque c'est le gardien des Rangers de New York Henrik Lundqvist qui s'y trouve avec 458 victoires… pour le moment. Ce dernier obtiendra le départ face aux Flames de Calgary, jeudi soir.

Video: COL@VGK: Pacioretty marque sur son propre retour

 

9. Flyers de Philadelphie (22-13-5)
Total de points : 48
La semaine dernière : 8e

De retour au sein du premier trio : Auteur de neuf points (deux buts, sept passes) à ses sept derniers matchs, Jakub Voracek a retrouvé ses partenaires de trio habituels, Claude Giroux et Sean Couturier, mardi soir.

 

10. Maple Leafs de Toronto (22-14-5)
Total de points : 44
La semaine dernière : 12e

Éveil offensif : Les Maple Leafs ont commencé à mieux jouer dès le moment où Sheldon Keefe est arrivé à la barre de l'équipe, mais ce n'est que plus récemment que l'équipe torontoise a commencé à accumuler les victoires à un rythme davantage à la mesure des attentes. Le successeur de Mike Babcock avait son explication à ce sujet, cette semaine : « Nous avons produit des occasions à la tonne offensivement… surtout dans les quelques derniers matchs, a-t-il dit avant la rencontre de mardi contre le Wild du Minnesota. Ça nous a vraiment aidé. Il y a beaucoup de bonnes choses qui se passent à ce niveau. Il s'agit maintenant de trouver le moyen de ne pas accorder autant d'occasions un peu bêtes à l'adversaire. »

 

11. Jets de Winnipeg (22-15-3)
Total de points : 43
La semaine dernière : 9e

Perreault de retour : Remis de sa commotion cérébrale, Mathieu Perreault est revenu au jeu, mardi, après une absence de six matchs. Il a été blanchi dans la victoire de 7-4 des Jets contre l'Avalanche, mais il a eu droit à 13:38 de temps de glace et a affiché un différentiel neutre aux côtés de Gabriel Bourque et Adam Lowry. « Je veux juste aider les gars à remporter des matchs de hockey, a déclaré Perreault avant cette rencontre. Ce n'est pas plaisant de juste regarder les rencontres. Je veux être sur la patinoire et aider les gars. »

 

12. Stars de Dallas (23-14-4)
Total de points : 39
La semaine dernière : 13e

Comme le Terminator : La blessure au bas du corps qui a forcé Alexander Radulov à s'absenter brièvement avant la pause de Noël ne l'a pas ralenti puisqu'il a inscrit un point à chacun de ses trois derniers matchs depuis (deux buts, une passe). Ça lui donne maintenant une série personnelle de neuf rencontres avec au moins un point (quatre buts, huit passes).

 

13. Lightning de Tampa Bay (21-13-4)
Total de points : 37
La semaine dernière : s.o.

En plein sur la Palat : Ondrej Palat a connu une disette de sept matchs sans point en première moitié de décembre, mais l'ancien attaquant des Voltigeurs de Drummondville dans la LHJMQ va fort bien depuis puisqu'il a inscrit huit points (trois buts, cinq passes) à ses six derniers matchs.

 

14. Coyotes de l'Arizona (22-16-4)
Total de points : 33
La semaine dernière : 10e

Demers parmi les plus occupés : Le défenseur Jason Demers fait partie d'un groupe de sept Québécois qui ont eu droit à plus de 20 minutes de jeu par match en moyenne durant l'année du calendrier 2019. Dans son cas, il a enregistré une moyenne de 20:45 par rencontre au chapitre du temps de glace. Le meneur est Kristopher Letang, des Penguins, avec un temps d'utilisation moyen de 25:40, ce qui lui permet de tout juste devancer Thomas Chabot, des Sénateurs d'Ottawa (25:36). 

 

15. Canucks de Vancouver (21-15-4)
Total de points : 9
La semaine dernière : s.o.

De l'équilibre dans la production : Au cours de leur série de cinq victoires, 12 joueurs différents des Canucks ont marqué les 21 buts de l'équipe, dont Antoine Roussel. Quatre de ces filets ont par ailleurs été l'oeuvre de l'attaquant Elias Pettersson.

 

16. Oilers d'Edmonton (21-17-4)
Total de points : 5
La semaine dernière : 15e

Chiasson se cherche une chaise : Alex Chiasson a été retranché de l'alignement pour la sixième fois de la saison, mardi soir. Le Montréalais de 29 ans avait été blanchi à ses cinq matchs précédents, séquence durant laquelle il a surtout été utilisé au sein du troisième trio, mais aussi sur la deuxième et la quatrième unité.

 

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Flames de Calgary, Canadiens de Montréal

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Panthers de la Floride, 4 ; Blue Jackets de Columbus, 3 ; Flames de Calgary, 1 ; Predators de Nashville, 1

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1.Capitals de Washington (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Blues de St. Louis (-); 4. Avalanche du Colorado (-); 5. Islanders de New York (-); 6. Hurricanes de la Caroline (+1); 7. Coyotes de l'Arizona (-1); 8. Penguins de Pittsburgh (+3); 9. Golden Knights de Vegas (+3); 10. Jets de Winnipeg (-1); 11. Flyers de Philadelphie (-3); 12. Maple Leafs de Toronto (+2); 13. Stars de Dallas (-); 14. Lighning de Tampa Bay (+2); 15. Oilers d'Edmonton (-5); 16. Panthers de la Floride (-1)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1.Capitals de Washington (-); 2. Blues de St. Louis (-); 3. Bruins de Boston (+1); 4. Avalanche du Colorado (-1); 5. Islanders de New York (-); 6. Hurricanes de la Caroline (+1); 7. Penguins de Pittsburgh (-1); 8. Flyers de Philadelphie (-); 9. Lightning de Tampa Bay (+3); 10. Jets de Winnipeg (-1) ; 11. Stars de Dallas (+3); 12. Maple Leafs de Toronto (+1); 13. Golden Knights de Vegas (-2); 14. Coyotes de l'Arizona (-4); 15. Panthers de la Floride (s.o.); 16. Predators de Nashville (-);

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Capitals de Washington (-); 2. Blues de St. Louis (-); 3. Bruins de Boston (+1); 4. Islanders de New York (+1); 5. Avalanche du Colorado (-2); 6. Penguins de Pittsburgh (-); 7. Hurricanes de la Caroline (+2); 8. Flyers de Philadelphie (+3); 9. Golden Knights de Vegas (+3); 10. Jets de Winnipeg (-3); 11. Maple Leafs de Toronto (+2); 12. Lightning de Tampa Bay (+5); 13. Coyotes de l'Arizona (-5); 14. Stars de Dallas (-4); 15. Canucks de Vancouver (s.o.); 16. Panthers de la Floride (s.o.)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Blues de St. Louis (+1) ; 2. Capitals de Washington (-1) ; 3. Bruins de Boston (+2) ; 4. Islanders de New York (-) ; 5. Maple Leafs de Toronto (+2) ; 6. Avalanche du Colorado (-3) ; 7. Penguins de Pittsburgh (+3) ; 8. Golden Knights de Vegas (+3) ; 9. Jets de Winnipeg (-3) ; 10. Hurricanes de la Caroline (-1) ; 11. Stars de Dallas (+4) ; 12. Lightning de Tampa Bay (s.o.) ; 13. Flyers de Philadelphie (-5) ; 14. Canucks de Vancouver (s.o.) ; 15. Blue Jackets de Columbus (s.o.) ; 16. Coyotes de l'Arizona (-)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Blues de St. Louis (-) ; 2. Capitals de Washington (-) ; 3. Bruins de Boston (-) ; 4. Avalanche du Colorado (-) ; 5. Islanders de New York (-) ; 6. Penguins de Pittsburgh (+1) ; 7. Hurricanes de la Caroline (-1) ; 8. Stars de Dallas (+1); 9. Golden Knights de Vegas (+2); 10. Flyers de Philadelphie (-); 11. Lightning de Tampa Bay (+2) ; 12. Jets de Winnipeg (-4) ; 13. Maple Leafs de Toronto (+2) ; 14. Coyotes de l'Arizona (-2) ; 15. Canucks de Vancouver (s.o.) ; 16. Oilers d'Edmonton (-2)

PHILIPPE LANDRY, Pupitreur LNH.com
1.Capitals de Washington (-); 2.Blues de St. Louis (+1); 3.Bruins de Boston (-1); 4.Islanders de New York (-); 5.Avalanche du Colorado (-);6. Penguins de Pittsburgh (+1); 7. Hurricanes de la Caroline (+1); 8.Coyotes de l'Arizona (-2) ; 9.Golden Knights de Vegas (+2) ; 10.Flyers de Philadelphie (-1) ; 11.Stars de Dallas (+2) ; 12.Jets de Winnipeg (-2) ; 13.Maple Leafs de Toronto (+3) ; 14.Lightning de Tampa Bay (s.o.); 15.Oilers d'Edmonton (-3) ; 16.Flames de Calgary (-2)

MARC TOUGAS, Collaborateur indépendant LNH.com
1. Blues de St. Louis (+1) ; 2. Islanders de New York (+2) ; 3. Capitals de Washington (-2) ; 4. Penguins de Pittsburgh (+2) ; 5. Bruins de Boston (-) ; 6. Avalanche du Colorado (-3) ; 7. Hurricanes de la Caroline (+3) ; 8. Golden Knights de Vegas (+3) ; 9. Maple Leafs de Toronto (+4) ; 10. Lightning de Tampa Bay (s.o.) ; 11. Flyers de Philadelphie (-4) ; 12. Stars de Dallas (+3) ; 13. Jets de Winnipeg (-4) ; 14. Coyotes de l'Arizona (-2) ; 15. Canucks de Vancouver (s.o.) ; 16. Blue Jackets de Columbus (s.o.)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.