Skip to main content

Les 10 meilleurs joueurs de la section Métropolitaine

À l'aube de la saison, LNH.com recense les meilleurs joueurs de chacune des sections de la LNH

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

La saison 2018-19 cogne à nos portes. Question de se mettre en appétit, LNH.com a dressé une liste des 10 meilleurs joueurs de chacune des sections de la LNH. Ces listes seront dévoilées chaque vendredi jusqu'au 21 septembre. Aujourd'hui, la section Métropolitaine.

À LIRE : Les 10 meilleurs joueurs de la section Atlantique

1. Sidney Crosby, Penguins de Pittsburgh

Impossible de ne pas placer le capitaine des Penguins au sommet de ce palmarès lorsqu'on regarde son tableau de chasse depuis qu'il est débarqué dans la LNH : trois conquêtes de la Coupe Stanley (2009, 2016, 2017), deux trophées Art Ross (2007, 2014), deux trophées Hart (2007, 2014), deux trophées Maurice-Richard (2010, 2017) et deux trophées Conn Smythe (2016, 2017) entre autres. C'est sans compter ses succès avec le Canada sur la scène internationale. Crosby a récolté au moins 84 points lors des cinq dernières saisons, incluant 104 points (36 buts, 68 passes) en 80 matchs en 2013-14. En 864 rencontres en carrière, Crosby a déjà franchi le plateau des 1000 points. Ses 1116 points (411 buts, 705 aides) le placent au deuxième rang des meilleurs marqueurs de l'histoire des Penguins derrière Mario Lemieux (1723).

2. Alex Ovechkin, Capitals de Washington

Le Tsar russe a remporté la Coupe Stanley en 2017-18, le seul titre qui manquait à son palmarès. Le premier championnat de l'histoire des Capitals a couronné une belle saison d'Ovechkin, qui a amassé 87 points (49 buts, 38 passes) en 82 rencontres, sa meilleure récolte depuis 2009-10 (109 points). Ovechkin, âgé de 32 ans, a également franchi le plateau des 600 buts en carrière, le 12 mars 2018 contre les Jets de Winnipeg. Il est le 19e meilleur buteur de l'histoire de la LNH (607) et il n'a jamais marqué moins de 32 buts en une saison en 13 ans de carrière.

Video: WPG@WSH: Ovechkin inscrit son 600e but dans la LNH

3. Evgeni Malkin, Penguins de Pittsburgh

Le joueur de centre de 32 ans vient de connaître une formidable saison et a terminé au premier rang des marqueurs des Penguins avec 98 points (42 buts, 56 passes) en 78 matchs. Avec Crosby, Malkin confère aux Penguins l'une des meilleures lignes de centre de la LNH. Malkin est déjà le quatrième meilleur marqueur de l'histoire des Penguins (930 points) et il pourrait franchir le cap des 1000 points dès cette saison.

4. Claude Giroux, Flyers de Philadelphie

L'attaquant des Flyers a déçu avec seulement 58 points (14 buts, 44 passes) en 2016-17, mais il a renversé la vapeur, la saison dernière, avec 102 points (34 buts, 68 aides) en 82 matchs, sa meilleure saison en carrière dans la LNH. Giroux, âgé de 30 ans, a passé pratiquement toute la saison aux côtés du joueur de centre Sean Couturier, qui en a profité pour amasser 76 points (31 buts, 45 passes) en 82 matchs. Giroux, Couturier et Jakub Voracek continueront d'être les plus menaçants en attaque chez les Flyers cette saison.

Video: PHI@PIT, #5: Giroux marque son premier but des séries

5. Taylor Hall, Devils du New Jersey

L'attaquant de 26 ans a fait passer le directeur général Ray Shero pour un génie avec une saison de 93 points (39 buts, 54 passes) en 76 matchs en plus de rafler le trophée Hart, remis au joueur le plus utile à son équipe. Faut-il rappeler qu'il a été obtenu des Oilers d'Edmonton en retour du défenseur Adam Larsson en juin 2016? À la fin de la saison, Hall avait 41 points d'avance sur son plus proche poursuivant chez les marqueurs des Devils, Nico Hischier (52 points), et il a conduit le New Jersey en séries éliminatoires pour la première fois depuis 2011-12. Il est sous contrat pour encore deux saisons, mais il n'y a aucun doute que les Devils feront tout pour prolonger son contrat à partir du 1er juillet 2019.

Video: NYR@NJD: Hall compte en A.N. pour son 90e point

6. Sergei Bobrovsky, Blue Jackets de Columbus

Depuis deux saisons, le gardien de 29 ans est celui qui cumule le plus de victoires (78) dans toute la LNH et sa moyenne de 2,24 est la meilleure parmi les portiers ayant obtenu au moins 60 départs au cours de cette période. Son taux d'efficacité de ,926 est également le deuxième meilleur derrière Antti Raanta (,927). Le contrat de Bobrovsky viendra à échéance à la fin de cette saison et il sera primordial pour les Blue Jackets de conserver ses services, s'ils veulent passer à la prochaine étape en séries éliminatoires. Columbus n'a pas franchi le premier tour des séries à ses trois dernières présences lors du tournoi printanier (2014, 2017, 2018).

7. Braden Holtby, Capitals de Washington

Le gardien des Capitals a connu une année en dents de scie, la saison dernière, allant même jusqu'à perdre temporairement son poste de partant au profit de Philipp Grubauer, mais il a démontré pourquoi il est considéré comme l'un des meilleurs gardiens de la LNH en séries éliminatoires. Fort d'un dossier de 16-7, d'une moyenne de buts alloués de 2,16, d'un pourcentage d'arrêts de ,922 et de deux blanchissages, il a conduit Washington à la Coupe Stanley. Avant la saison dernière, Holtby a franchi le plateau des 40 victoires pendant trois années consécutives, égalant même le record de Martin Brodeur pour les victoires par un gardien en une saison (48) en 2015-16.

8. Nicklas Backstrom, Capitals de Washington

L'attaquant suédois est un modèle de constance, n'ayant jamais récolté moins de 70 points lors des cinq dernières saisons. Personne n'a d'ailleurs amassé plus de mentions d'aide que lui (284) dans la LNH au cours de cette période et il n'a raté que huit matchs en saison régulière depuis 2012-13. Il est le complice d'Ovechkin depuis qu'il est dans la LNH et les deux continueront de terroriser les défensives adverses cette saison et pour les années à venir.

9. Seth Jones, Blue Jackets de Columbus

On savait que ce n'était qu'une question de temps, mais le défenseur de 23 ans a connu sa grande éclosion la saison dernière. Jones a établi des sommets personnels dans la LNH au chapitre des buts (16), des passes (41), des points (57), des buts sur le jeu de puissance (sept) et des points en avantage numérique (24). La saison dernière, ses sept buts en supériorité numérique ont constitué un sommet chez les défenseurs de la LNH, à égalité avec Roman Josi, Tyson Barrie et Shayne Gostisbehere.

10. Mathew Barzal, Islanders de New York

Barzal a fait tourner les têtes avec 85 points (22 buts, 63 passes) en 82 matchs, remportant le trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH. Il faut remonter à 2006-07 pour trouver un joueur de première année à avoir cumulé autant de points que lui - Evgeni Malkin des Penguins de Pittsburgh. L'attaquant de 21 ans est une lueur d'espoir pour les Islanders, qui ont perdu les services du joueur de centre John Tavares durant l'été. Il sera intéressant de voir comment Barzal réagira, car il sera maintenant régulièrement employé contre les meilleurs éléments adverses, une tâche qui revenait à Tavares la saison dernière.

Video: NYI@MTL: Barzal accélère et marque un joli but

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.