Skip to main content

Prolongation de contrat de quatre ans pour Sullivan avec les Penguins

L'entraîneur a remporté la Coupe Stanley en 2016 et 2017 et se classe au troisième rang de l'histoire de Pittsburgh au chapitre des victoires

par LNH.com @LNH_FR

Mike Sullivan a accepté une prolongation de contrat de quatre ans pour demeurer l'entraîneur des Penguins de Pittsburgh, vendredi.

La prolongation de contrat sera valide jusqu'au terme de la campagne 2023-24.

À LIRE AUSSI : La chimie des Penguins comblera la perte de Kessel, croit SullivanGalchenyuk croit pouvoir en faire plus offensivement avec les Penguins

« Je suis très reconnaissant envers Ron Burkle et Mario Lemieux, nos propriétaires, ainsi que (le président) David Morehouse et le (directeur général) Jim Rutherford pour la confiance qu'ils me démontrent en me permettant de continuer à diriger cette équipe, a déclaré Sullivan. Dès que quelqu'un dans ma position a la chance de profiter d'un peu de stabilité, c'est quelque chose de très positif. Je suis comblé de la chance que j'ai obtenue au sein de l'organisation des Penguins de Pittsburgh. Il s'agit d'une organisation unique. Ils font les choses de la bonne façon. Ça commence à partir du leadership de notre groupe de propriétaires. »

Sullivan a conservé une fiche de 174-92-34 en quatre saisons avec Pittsburgh, participant aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley lors de chacune des saisons. L'homme de 51 ans a été embauché le 12 décembre 2015 et a conduit les Penguins vers un dossier de 33-16-5 pour terminer la saison avant de remporter la Coupe Stanley pour la première de deux années consécutives en 2016.

« Mike a fait du bon travail pour conduire l'équipe à quatre saisons de 100 points ou plus, a déclaré Rutherford. « Remporter la Coupe Stanley deux années de suite en dit long sur ses qualités d'entraîneur. Ses instincts pour diriger notre équipe sur la glace et à l'extérieur ont été impressionnants. »

Les 300 parties dirigées par Sullivan et ses 174 gains sont bons pour le troisième rang dans l'histoire de l'équipe. Il est à 216 matchs d'Eddie Johnston et à 78 victoires de Dan Bylsma pour le premier rang dans ces deux catégories.

« Jim est un excellent communicateur, donc il me parle depuis la fin de la saison à propos de tout le processus, a expliqué Sullivan. Nous étions tous les deux à l'aise avec la situation actuelle. Je sais que Jim avait des conversations avec mon agent depuis quelques semaines et finalement, ça s'est réglé aujourd'hui. On ne m'a jamais gardé à l'écart du processus. »

Sullivan, qui a dirigé les Bruins de Boston pendant deux saisons de 2003 à 2006, montre une fiche de 244-148-57 avec 15 matchs nuls en 464 matchs en carrière derrière un banc dans la LNH, et un dossier de 41-31 en 72 parties éliminatoires.

« Mike a prouvé qu'il est un grand leader au sein de cette équipe, a affirmé Morehouse. « Notre confiance en lui comme entraîneur ne fait que grandir depuis qu'il a remporté la Coupe Stanley à ses deux premières années derrière le banc. Mike a une philosophie de champion et il est la bonne personne pour notre équipe, l'organisation et la ville de Pittsburgh. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.