Skip to main content

La retraite peut encore attendre pour Jason Pominville

À 36 ans, l'attaquant québécois ne croit pas que le match de samedi soit le dernier de sa carrière au Centre Bell

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Juste à temps pour le dernier match de la saison entre les Canadiens et les Sabres, l'entraîneur Phil Housley a décidé de réintégrer Jason Pominville dans sa formation.

L'attaquant québécois enfilera l'uniforme pour la première fois en trois matchs, samedi (19h HE; TVAS, CITY, SNE, MSG-B, NHL.TV), après avoir cédé sa place à quelques jeunes en audition, dont Alexander Nylander, au cours des deux derniers affrontements.

« C'est toujours difficile d'envoyer un vétéran dans les gradins, a fait valoir Housley. Surtout Jason, qui fait toutes les bonnes choses. Mais nous n'obtenions pas les résultats. Nous n'avons pas bien joué à Toronto en début de semaine donc nous avons effectué quelques changements.

« Je suis content qu'il soit de retour dans la formation ici à Montréal. »

À 36 ans, Pominville a appris à ne pas s'en faire trop.

Il ne récolte plus les points au même rythme que par le passé, mais il a prouvé à quelques reprises en cours de saison qu'il pouvait toujours contribuer à l'attaque. Ses 28 points, dont 15 buts, en 65 matchs lui ont même permis d'augmenter légèrement sa moyenne de points par match comparativement à l'année dernière.

À LIRE : Une première pour les Canadiens contre Buffalo? | Une saison historique pour Dahlin

Son rôle a été plus limité - même quand il a joué quelques matchs sur le premier trio - et il sait bien que la formation est en train de passer le flambeau aux jeunes espoirs de l'organisation. Il l'accepte son sort avec le sourire et continue de s'amuser.

Et même si son contrat vient à échéance au terme de la saison, la possibilité que la rencontre de samedi soir soit sa dernière à Montréal ne semble même pas lui avoir traversé l'esprit. Pas question de penser à la retraite.

« Je ne pense pas à ça honnêtement, a-t-il dit. J'essaie d'apprécier le moment et de vivre dans le moment présent. Je me sens en santé. C'est sûr que je vais prendre le temps de prendre la meilleure décision familiale possible, mais je ne pense pas vraiment que ce soit mon dernier match ici. »

Signe qu'il n'est pas prêt à accrocher ses patins, il ne ferme pas la porte à la possibilité de s'entendre avec une autre équipe que les Sabres si une offre lui parvient quand il deviendra joueur autonome sans compensation.

« On va voir, a-t-il indiqué. J'aborde les choses au jour le jour et je regarderai mes options quand le temps viendra. Je veux seulement terminer l'année du bon pied, continuer à m'amuser et à avoir du plaisir à jouer. Le reste, ça va se régler tout seul. »

Des Sabres désarmés

La dernière fois que Pominville a mis les pieds au Centre Bell, il produisait à un rythme d'enfer et complétait à merveille le premier trio des Sabres en compagnie de Jack Eichel et de Jeff Skinner.

C'était le 8 novembre. La troupe de Phil Housley l'avait emporté 6-5 en prolongation ce soir-là et avait par le fait même amorcé une séquence de 10 victoires qui allait la mener jusqu'au premier rang du classement général de la LNH.

Video: WSH@BUF: Pominville profite de la passe de Skinner

 

Quatre mois plus tard, le portrait est bien différent. Les Sabres sont sur le point d'être éliminés de la course aux séries, ont une fiche de 1-7-1 à leurs neuf derniers matchs et ont été blanchis trois fois à leurs six dernières rencontres.

« Je pense que nous n'étions pas aussi bons que notre fiche l'indiquait au moment de notre bonne séquence, a indiqué Pominville. Nos gardiens étaient phénoménaux, Skinner marquait sur 25 pour cent de ses tirs et nous trouvions le moyen de gagner. Ça ne pouvait pas durer.

« En ce moment, c'est le contraire. Nous trouvons le moyen de perdre des matchs. Eichel et son trio produisent beaucoup, mais nous n'avons pas autant de profondeur que les autres équipes. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.