Skip to main content

Kakko sélectionné au deuxième rang par les Rangers

L'attaquant finlandais espère pouvoir évoluer dans la LNH dès l'an prochain

par Sébastien Deschambault @sebasdLNH / Directeur de la rédaction LNH.com

VANCOUVER - L'attaquant Kaapo Kakko aurait bien voulu entendre son nom être appelé au tout premier rang, mais il est très heureux d'avoir été sélectionné par les Rangers de New York au deuxième rang au total du Repêchage 2019 de la LNH, vendredi, au Rogers Arena.

« C'était évidemment mon rêve d'être sélectionné en premier, mais c'est aussi bon d'être repêché au deuxième rang », a indiqué Kakko.

À défaut d'avoir réalisé son rêve d'être le tout premier joueur sélectionné, Kakko tentera de faire d'un autre de ses rêves une réalité dès l'an prochain, soit de jouer dans la LNH.

À LIRE : Blogue de la première ronde du Repêchage 2019 de la LNH | Hughes est le premier choix au total | Dach choisi par les Blackhawks au troisième rang | Biron: Les Panthers ont pris un bon risque

Et s'il n'en tient qu'au principal intéressé, il est fin prêt pour cette prochaine étape.

« J'ai joué au Championnat du monde contre les meilleurs joueurs au monde, des joueurs de la LNH, a mentionné Kakko. C'est la preuve pour moi que je suis prêt à jouer à ce niveau. C'est aussi maintenant que le vrai travail commence. Je vais devoir travailler très dur pour jouer dans la LNH un jour. »

Sa performance au Championnat du monde 2019 a également impressionné le directeur général des Rangers Jeff Gorton.

« Je me suis dit "Wow", s'est exclamé Gorton. C'est un joueur qui a confiance en lui, qui est tellement fort. Avec des marqueurs comme lui, tout ce qui les intéresse, c'est de marquer. On peut voir leur détermination lorsqu'ils jouent. Vous ne pouvez simplement pas le lâcher des yeux quand il est sur la glace. C'est une chance incroyable pour nos partisans de pouvoir regarder un gars comme lui. »

Video: New York choisit Kakko au deuxième rang

Kakko (6 pieds 2 pouces, 194 livres) a inscrit 22 buts et 38 points en 45 matchs avec Turku, un sommet dans l'histoire de la Liiga, la meilleure ligue professionnelle de Finlande, pour un joueur admissible pour la première fois au repêchage de la LNH. L'ancienne marque appartenait à Aleksander Barkov, qui évolue aujourd'hui avec les Panthers de la Floride, qui avait inscrit 21 buts en 53 matchs avec Tappara en 2012-13.

Le futur entraîneur de Kakko avec les Rangers, David Quinn, considère que le nouveau joyau de l'organisation peut aider son équipe autrement qu'en marquant des buts.

« Ce que j'aime le plus dans le cas de Kakko, c'est qu'en plus d'être un marqueur naturel, il est un aussi un très bon fabricant de jeux, a souligné Quinn. Il a joué au centre jusqu'à ce qu'il ait 15 ou 16 ans, alors il est capable de repérer ses coéquipiers. Il pourra aussi ajouter encore plus de muscle à sa charpente, ce qui est incroyable. Il est déjà gros et fort, alors dans trois ou quatre ans, il sera vraiment imposant. »

Lorsqu'il a été questionné sur sa connaissance de sa nouvelle équipe, Kakko a immédiatement nommé le gardien Henrik Lundqvist, ainsi que le cerbère Alexandar Georgiev, qui a évolué avec le TPS il y a quelques saisons. Il était toutefois dans l'inconnu en ce qui concerne son nouveau domicile.

« Je n'ai jamais été à New York. J'imagine que c'est un peu plus gros que Turku, a blagué Kakko. Tout ce que j'entends à propos de cette ville est positif, alors c'est bien de pouvoir y jouer. »

Une reconstruction qui va bon train

Kakko va se greffer à un groupe d'attaquants qui ont été repêchés en première ronde par les Rangers au cours des dernières années. En 2018, New York avait sélectionné le Russe Vitali Kravtsov, et ce dernier a paraphé son contrat de recrue avec l'équipe le 3 mai dernier. Lias Andersson et Filip Chytil, les deux choix de premier tour des Rangers en 2017, ont déjà donné leurs premiers coups de patin dans la LNH.

« Les Rangers viennent d'ajouter un élément important à leur fondation, a assuré le président de l'équipe John Davidson. C'est un jeune homme qui possède beaucoup de caractère, et qui possède un bel avenir devant lui. Je ne pourrais absolument pas être plus emballé par la situation de l'équipe en ce moment. »

Gorton a également renfloué sa brigade défensive depuis le début de la saison morte. Il a tout d'abord mis la main sur le finaliste du trophée Hobey Baker remis au meilleur joueur de la NCAA, l'arrière Adam Fox, en cédant deux choix de repêchage aux Hurricanes de la Caroline le 30 avril, avant de lui accorder un contrat de trois ans le 2 mai. 

Il a ensuite transigé avec les Jets de Winnipeg pour faire l'acquisition de Jacob Trouba, un défenseur de 25 ans qui va patiner sur le premier duo de l'équipe dès le début de la prochaine saison.

La reconstruction des Rangers est donc bien entamée, alors que l'équipe pourrait miser sur pas moins de 16 joueurs qui ont été repêchés en première ronde la saison prochaine.

Ce virage jeunesse laisse entrevoir de belles choses à New York. Et Kakko souhaite évidemment que son arrivée permette à sa nouvelle équipe de prolonger la saison de hockey dans la Grosse Pomme.

« J'espère que je vais pouvoir mener cette équipe en séries éliminatoires un jour », a conclu Kakko.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.