Skip to main content

Fleury joue les David Copperfield à Las Vegas

Le gardien sorelois est sensationnel dans la courte victoire de 4-2 des Golden Knights face aux Jets

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Les Golden Knights de Vegas ont signé une deuxième victoire de suite à saveur québécoise, mercredi. Jonathan Marchessault a connu une autre soirée de deux buts et Marc-André Fleury a été sensationnel devant le filet, l'équipe d'expansion venant à bout des Jets de Winnipeg 4-2 devant 18 477 spectateurs au T-Mobile Arena.

Les Golden Knights ont donc pris l'initiative de la finale de l'Association de l'Ouest, 2-1 dans une affaire au meilleur de sept matchs.

À LIRE : À deux victoires de la Finale | Les Jets veulent rebondir après la défaite dans le match no 3

Fleury a été tout simplement impérial en bloquant 15 tirs en troisième période, au moment où ses coéquipiers s'accrochaient à une mince avance d'un but. Le Sorelois a terminé la soirée avec 33 arrêts.

« Ils ont un gardien pas piqué des vers », a commenté le capitaine des Jets Blake Wheeler. « Je me demande ce que nous aurions pu faire de mieux en troisième période. Nous avons eu plusieurs excellentes chances de marquer. Il a fait des arrêts incroyables. Chapeau à lui. »

On s'estime choyé de l'avoir chez les Golden Knights.

« Il est formidable comme ça à chacun des matchs, a relevé Marchessault. Pour que nous poursuivions notre parcours en séries, il devra tout le temps être la première étoile. Il est notre première étoile depuis le début des séries. »

Outre Marchessault, qui a concrétisé la victoire en marquant dans le filet abandonné avec trois secondes à écouler, James Neal et Alex Tuch ont été les autres marqueurs des Golden Knights qui ont vu Connor Hellebuyck réaliser 26 arrêts. Neal a ajouté une aide.

Mark Scheifele a réussi les deux filets des Jets, qui ont subi deux défaites d'affilée en séries pour la première fois ce printemps. Ce sont ses 13e et 14e filets du printemps. Wheeler a récolté deux passes.

Attachez vos ceintures : les deux équipes remettent ça à Las Vegas pour le match no 4, vendredi.

Marchessault, très tôt

Les Golden Knights ont frappé tôt, Marchessault mystifiant Hellebuyck dès la 35e seconde au terme d'une descente effrénée du centre de la glace.

Ça leur a donné l'impulsion pour connaître une excellente première période, qu'ils ont dominée 10-3 dans les tirs.

Les Jets sont revenus sur la glace pour le deuxième tiers animés de meilleures intentions. On a senti venir le but égalisateur de Scheifele à 5 :28. Ce qu'on n'avait pas vu venir, c'est la réplique immédiate des Golden Knights 12 secondes plus tard.

Hellebuyck a été téméraire derrière son but et Erik Haula a saisi l'occasion de lui ravir le disque. Ç'a été un jeu d'enfant pour Neal qui passait devant le filet.  

Video: Marchessault marque deux fois dans la victoire

Neal a par la suite mis la table pour le but de Tuch qui a fait 3-1 à 8 :13.

Les Jets ont terminé la période avec 16 lancers, en plus du poteau de Patrik Laine pendant un jeu de puissance.

Ils sont revenus très fort au troisième tiers. Scheifele a fait 3-2 dès la 18e seconde. Il a mis la touche finale à un échange amorcé par les deux autres membres du trio, Kyle Connor et Wheeler.

Le défi des Golden Knights était d'éviter de trop se replier en défense. Ce qu'ils ont fait tant bien que mal.

« Après le but des Jets, nous avons commencé à jouer avec la crainte d'accorder le but égalisateur, a analysé Marchessault. Il ne fallait pas que nous changions notre façon de jouer. Il fallait continuer d'aller de l'avant. Nous devons retenir la leçon. »

Heureusement qu'ils ont eu Fleury. Le Sorelois a entre autres signé deux bijoux d'arrêts, coup sur coup, contre Scheifele avec moins de 10 minutes à écouler en troisième période.

But du match

Celui de Marchessault, qui lui a permis d'étirer à cinq sa séquence de matchs avec au moins un point (5-3). L'accélération du rapide attaquant, qui a laissé dans son sillage le défenseur Jacob Trouba, et la feinte du revers qu'il a servie à Hellebuyck étaient quelque chose à voir.

« Je marque rarement des buts du revers », a répondu Marchessault quand on lui a fait remarquer qu'il avait déjoué Hellebuyck trois fois de la même façon. « Je m'adapte à ce qu'il (Hellebuyck) me donne. Ça arrive comme ça. Il a voulu me faire perdre possession de la rondelle et j'ai réagi instinctivement. »

Video: WPG@VGK, #3: Marchessault feinte et marque du revers

ArrêtS du match

Exceptionnellement pour ce match, arrêts est au pluriel. On ne peut pas dissocier les deux que Fleury a faits face à Scheifele.

On ne parlait que de ça dans les deux camps à l'issue de la rencontre.

« J'étais plus en contrôle sur le premier arrêt, j'ai rejoint la rondelle du bout de la jambière droite, a relaté Fleury. J'ai été déporté de ce côté et je me suis retrouvé à plat ventre. Je voyais qu'il (Scheifele) avait le temps de viser de l'autre côté. Je me suis garroché pour essayer de placer la plus grande partie de mon corps devant l'ouverture. Ç'a marché. »

Video: WPG@VGK, #3: Fleury réalise deux arrêts sensationnels

Jeu du match

Le but de Neal, 12 secondes de jeu seulement après que Scheifele eut créé l'égalité à 5 :28.

Video: WPG@VGK, #3: Neal complète la belle passe de Haula

Ce qu'ils ont dit

« Notre deuxième trio (Haula, Neal et Tuch) n'avait pas mal fait dans les deux matchs à Winnipeg. C'est uniquement qu'il avait eu peu de chances de marquer. Mercredi, il s'est plus impliqué à l'attaque. Le but de Neal immédiatement après le premier but des Jets a été très important pour nous. Le trio a connu deux bonnes périodes, à l'image de l'équipe. » -- L'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant.

« C'est la première fois que nous sommes en retard dans une série. C'est assurément un nouveau défi pour nous. Nous devons vite surmonter la déception de la défaite de mercredi et nous retrousser les manches afin d'offrir notre meilleure performance des séries, vendredi. » -- L'entraîneur des Jets Paul Maurice.

Ce qu'il faut savoir

Neal a été ébranlé en début de rencontre - il a reçu un coude au visage de Dustin Byfuglien en repli -- et il a dû se soumettre au processus de détection des commotions cérébrales de la LNH. Il n'a jamais douté qu'il passerait les examens haut la main. Son rendement à son retour au jeu l'a illustré… Les Jets n'ont pu miser sur les services du rapide ailier Nikolaj Ehlers, qui a dû déclarer forfait mercredi matin en raison d'une blessure. David Perron a manqué à l'appel dans un deuxième match d'affilée chez les Golden Knights.

La suite

Le T-Mobile Arena sera de nouveau le théâtre du match no 4, vendredi (20h HE; TVA Sports, CBC, SN1, NBCSN).

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.