Skip to main content

À deux victoires de la Finale

Marchessault souligne que le défi pour les Golden Knights est de ne pas regarder trop loin devant

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LAS VEGAS - Les Golden Knights de Vegas ne sont qu'à deux victoires d'une participation à la Finale de la Coupe Stanley.

Quand bien même ils ne voudraient pas y penser. On leur a mentionné mercredi, à l'issue de la victoire de 4-2 qu'ils ont obtenue face aux Jets de Winnipeg dans le match no 3 de la finale de l'Association de l'Ouest.

À LIRE : Fleury joue les David Copperfield à Las Vegas

« C'est certainement positif, mais nous ne regardons pas trop loin devant, a répondu l'attaquant Jonathan Marchessault quand on a relevé le fait. « Le sentiment est agréable, mais notre rendement dans la troisième période l'est moins.

« Ça va nous garder les pieds sur terre. Nous serons capables de revenir avec un meilleur effort au prochain match », a-t-il ajouté.

Les Golden Knights tenteront de faire un pas de plus vers la Finale devant leurs partisans à l'occasion du match no 4, vendredi.

Video: Jonathan Marchessault discute du match no 3

Le gardien Marc-André Fleury a admis qu'il aurait pouffé de rire si on lui avait dit que l'équipe d'expansion ne serait qu'à deux gains de la Finale le 16 mai 2018 au jour 1 du camp d'entraînement.

« Comme tout le monde, personne ne nous voyait nous rendre où nous sommes rendus. C'est une saison très le 'fun'. Je suis très fier de faire partie de cette équipe. Les gars travaillent fort depuis le début. Nous méritons d'être en finale d'association. Il faut continuer. »

L'attaquant James Neal a mentionné que n'importe quelle équipe d'expansion qui a la chance de miser sur un gardien de la trempe de la Coupe Stanley peut assurément rêver à une participation en séries éliminatoires.

« Le gars a trois conquêtes de la Coupe Stanley derrière la cravate », a-t-il soulevé.

Fleury répète sur toutes les tribunes tout le plaisir qu'il a retrouvé de jouer au hockey. Ça lui évoque le début de sa carrière dans la LNH. On le devinerait à le voir à l'œuvre. Il affiche la fougue d'une recrue et il est au sommet de son art. 

« Tu penses moins à tout. Tu veux juste jouer au hockey et t'amuser, a-t-il affirmé. J'ai eu le temps de me préparer pour mon départ des Penguins de Pittsburgh, la saison dernière. Je savais que je quitterais et j'essayais de profiter de chacun de mes derniers moments avec eux. J'ai eu de la chance de jouer avec les Penguins. »

Fleury est indéniablement le grand leader des Golden Knights. Son humour et son attitude désinvolte ont un effet calmant sur le groupe.

« Je suis là à suer ma vie et à m'époumoner derrière le banc et puis je le vois devant son but avec le grand sourire aux lèvres », a mentionné l'entraîneur Gerard Gallant au sujet du vétéran gardien sorelois.

Fleury interagit souvent avec la foule et il a le sens du spectacle. Mercredi, pendant une échauffourée près de son but, il a chatouillé une oreille de Blake Wheeler par-derrière. Le capitaine des Jets n'a pas bronché.

Video: WPG@VGK, #3: Fleury chatouille l'oreille de Wheeler

« J'ai fait ça?, a-t-il d'abord lancé. Il y a des caméras partout. Je ne sais pas, je n'ai pas réfléchi. Il était là et j'étais tout près, a-t-il ensuite renchéri. J'ai voulu m'amuser un peu. »

Fleury peut également être sérieux. Il est un excellent ambassadeur pour l'équipe. Après le match mercredi soir, la première chose qu'il a faite après avoir retiré le haut de son équipement a été d'aller piquer une jasette avec les enfants endeuillés de leur père dans la tragédie routière de l'équipe junior de Humboldt, en Saskatchewan.

« Le hockey c'est une chose. C'est important pour moi et toute l'équipe, mais si je peux mettre un sourire dans le visage d'enfants, de leur changer les idées un peu, c'est tout autant important. Je suis chanceux de pouvoir faire ça », a-t-il commenté visiblement émotif.

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.