Skip to main content

Brady Tkachuk ravi d'être à Ottawa

L'ailier gauche de 18 ans pourrait retourner à l'université de Boston l'an prochain

par Siniša Šindik @SinisaSindik / Collaborateur LNH.com

Avec le quatrième choix au total lors du repêchage 2018 de la LNH, les Sénateurs d'Ottawa ont jeté leur dévolu sur l'attaquant Brady Tkachuk. L'ailier gauche de 18 ans, qui a un énorme potentiel, provient d'une famille d'athlètes.

Il est le troisième membre de sa famille, après son père Keith et son frère Matthew, à être repêché dans la LNH. Tous les trois ont été sélectionnés en première ronde. Keith a été le 19e choix au total des Jets de Winnipeg en 1999, alors que Matthew a été choisi au sixième rang en 2016 par les Flames de Calgary.

Brady pourra taquiner à jamais son père et son frère, étant celui à avoir été repêché le plus rapidement.

À LIRE : Kotkaniemi souhaitait que les Canadiens pensent à lui | Les Sabres repêchent Dahlin avec le tout premier choix | Blogue de la première ronde du repêchage 2018 de la LNH

 « C'est incroyable. Je vais certainement taquiner un peu Matty [Matthew Tkachuk] et mon père [Keith Tkachuk] ce soir, mais dès demain, je vais recommencer à travailler. Le camp de développement approche à grands pas. Je veux continuer à m'entraîner et à me préparer pour ça », a-t-il déclaré vendredi soir, à Dallas.

Le produit de l'université de Boston figurait au deuxième rang des patineurs nord-américains sur la liste finale du Bureau central de dépistage de la LNH. Cette saison, il a amassé 31 points (huit buts, 23 passes) en 40 matchs dans la NCAA, en plus d'écoper de 61 minutes de pénalité.

Tout comme son père, Tkachuk est reconnu pour sa robustesse, son côté fabricant de jeu et son leadership. Il a terminé au quatrième rang des meilleurs pointeurs de sa formation cette saison, en plus d'être le meilleur passeur.

Il ne pouvait contenir sa joie au terme de sa sélection par les Sénateurs.

« J'aime beaucoup la haute direction et les installations des Sénateurs. Je suis très excité d'aboutir à Ottawa. C'est vraiment un endroit où je voulais aller. Il y avait beaucoup de spéculations au cours des derniers jours, mais je ne savais pas où j'irais. Au final, je suis super excité et heureux de célébrer ça avec ma famille et mes amis », a déclaré Tkachuk.

Video: Les Sénateurs sélectionnent Tkachuk au 4e rang

Si le plus jeune des Tkachuk était heureux, son père avait également de la difficulté à cacher sa joie, après avoir vu son autre fils être repêché dans la LNH.

« Je suis content pour Brady, c'est une personne géniale. Il a travaillé très fort pour se rendre là. Parfois, quand vous avez un grand frère qui est en début de carrière et un père qui a joué dans la Ligue, on fonde beaucoup d'espoir en vous et les attentes sont grandes. Il a bien géré le tout et c'était agréable de le voir être récompensé ce soir », a déclaré Tkachuk le paternel.

À Ottawa ou à Boston?

S'il n'y a aucun doute que Rasmus Dahlin débutera l'année à Buffalo avec les Sabres, l'histoire n'est pas aussi claire pour Tkachuk avec les Sénateurs.

L'ailier gauche, qui aura 19 ans au mois de septembre prochain, vient de compléter sa première saison dans le circuit de la NCAA. Au cours des prochains jours, il devra avoir des discussions avec la haute direction d'Ottawa afin de savoir quelle est la meilleure avenue pour son développement.

L'attaquant américain ne sait pas encore s'il fera le saut dans la LNH la saison prochaine, mais il se dit être prêt à le faire si on fait appel à lui.

« Je pense à long terme et je sais que je veux avoir une longue carrière, donc je ne veux pas précipiter quoi que ce soit, mais je sais aussi que je suis prêt à jouer dans la LNH. C'est une discussion que j'aurai avec la haute direction des Sénateurs et mes parents au cours des prochains jours », a ajouté Tkachuk.

S'il ne sait pas où il jouera l'année prochaine, chose certaine, le circuit universitaire américain lui aura permis de se développer grandement cette saison, en jouant contre des joueurs plus vieux et plus matures.

« Nous avions une bonne équipe et des entraînements compétitifs. Jouer contre des joueurs de 25 ans m'a beaucoup aidé. Lorsque tu affrontes des défenseurs plus vieux et plus gros, tu dois davantage utiliser ton cerveau dans les batailles à un contre un au lieu de tenter de les battre physiquement. C'était un endroit formidable pour moi, j'ai vraiment l'impression de m'être développé et d'avoir amélioré mon jeu tout au long de l'année », a-t-il poursuivi.

Tkachuk ne sera pas en territoire inconnu à Ottawa, alors qu'il a déjà quelques connaissances/amis au sein de la formation des Sénateurs. Son frère Matthew a déjà joué avec Colin White (21e choix en 2015), alors que lui-même a évolué avec Logan Brown (11e choix en 2016) dans les rangs mineurs.

Tout au long de la saison, il a gardé contact avec ces deux joueurs. Même que White semblait déjà convaincu qu'il aboutirait éventuellement à Ottawa.

«Colin m'envoyait parfois des messages sur Snapchat et me disait que j'allais venir Ottawa. C'est comme ça qu'on débutait nos conversations. C'est un bon gars, et je suis excité à l'idée de le voir plus souvent », a conclu Tkachuk.

Qu'il débute l'année à Ottawa ou à Boston, Brady Tkachuk risque d'être un nom que les partisans des Sénateurs entendront souvent dans les prochaines années. 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.