Skip to main content

Jesperi Kotkaniemi souhaitait que le CH pense à lui

L'attaquant finlandais prêt à combler un besoin pressant à la position de centre

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

DALLAS -- Jesperi Kotkaniemi savait que les Canadiens de Montréal avaient besoin de renfort à la position de centre et il espérait fort qu'on pense à lui au troisième rang du repêchage 2018 de la LNH.

L'attaquant finlandais âgé de 17 ans a vu son souhait être exaucé au American Airlines Center, vendredi.

« Je suis pas mal enchanté actuellement », a-t-il commencé par dire aux journalistes.

« C'est une merveilleuse sensation d'être réclamé si tôt, a-t-il poursuivi. La chose la plus importante, c'est que je joins les rangs d'une formidable équipe. Je suis emballé d'en faire partie. »

Kotkaniemi (6 pieds 1 pouce, 188 livres) était classé le sixième espoir parmi les patineurs européens par le Bureau central de dépistage de la LNH. Il était le premier centre.

Video: Montréal sélectionne Kotkaniemi au troisième tour

Il estime que sa bonne performance au Championnat mondial des moins de 18 ans en avril a fait augmenter sa valeur au cours des dernières semaines. Il a pris le troisième rang des marqueurs de la Finlande, avec une récolte de neuf points (trois buts) en sept matchs, aidant son pays à remporter la médaille d'or.

La saison dernière, Kotkaniemi a évolué dans une ligue d'hommes, la Liiga finlandaise, avec l'Assat de Pori - sa ville natale - qui est dirigé par son père.

À LIRE : Blogue de la première ronde du repêchage | Buffalo sélectionne Dahlin au premier rang

« Nous avons parfois de bons moments ensemble », a-t-il lancé en s'esclaffant. « Nous covoiturons pour aller aux matchs et les voyages de retour peuvent être désagréables si je n'ai pas bien joué », a-t-il ajouté avec humour.

Utilisé principalement à l'aile gauche, il a amassé 29 points, incluant 10 buts, en 57 rencontres.

« J'étais le plus jeune joueur de centre de l'équipe au sein d'une bonne équipe, a-t-il expliqué. Ç'a été positif. Je juge que c'est un atout de pouvoir jouer à plusieurs positions. »

Quand on lui a demandé s'il désirait jouer au centre à l'avenir en Finlande, il a répondu : « Je n'ai qu'à en parler avec mon entraîneur au petit-déjeuner. »

Il se décrit comme un fabricant de jeux doté d'un bon lancer, qu'il aurait intérêt à utiliser davantage, et un joueur qui ne craint pas d'aller récupérer la rondelle dans les coins de patinoire.

Il est sous contrat avec le Assat pour deux saisons additionnelles, mais il a mentionné que l'entente lui offre la possibilité de joindre les Canadiens à tout moment. Il a dit croire qu'il pourra disputer des matchs préparatoires cette année.

« Je ne sais pas quand je serai prêt (à faire le saut dans la LNH). Ça pourrait prendre quelques années. Je reste concentré sur le moment présent. »

Kotkaniemi a dit être au courant de l'héritage que son compatriote Saku Koivu a laissé l'organisation du CH.

« Je le connais, mais je ne l'ai jamais rencontré. Je l'ai vu jouer quelques matchs, mais j'étais très jeune. Je sais tout ce qu'il représente pour l'équipe et je souhaite avoir un impact semblable au sien un jour. C'est ma mission. »

Kotkaniemi, qui soufflera ses 18 chandelles le 6 juillet, a paru à l'aise en entrevue, s'exprimant avec aisance en anglais et se qualifiant de « gars cool ».

« J'ai appris la langue de joueurs américains qui évoluaient avec nous la saison dernière », a-t-il expliqué.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.