Skip to main content

Trotz: « Nous allons en Caroline pour gagner deux matchs, c'est tout »

L'entraîneur des Islanders affirme que certains joueurs doivent en donner plus si New York veut effacer son déficit de deux matchs

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

EAST MEADOW, New York - Barry Trotz a transmis un message à ses joueurs des Islanders de New York après leurs deux défaites à domicile pour entamer leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est contre les Hurricanes de la Caroline.

« Je leur ai dit : "Hé, nous allons en Caroline pour gagner deux matchs, c'est tout", a indiqué l'entraîneur au complexe d'entraînement des Islanders lundi. Vous ne pouvez gagner deux fois si vous ne vous concentrez pas sur le premier match, alors nous allons porter notre attention sur le premier duel et aller de l'avant à partir de là. »

À LIRE AUSSI: Les Islanders coulés en 48 secondes par les Hurricanes« Si on joue comme on sait le faire, on va gagner cette série »McElhinney, le nouveau héros obscur des Hurricanes

Ce « premier duel » sera donc le match no 3 de cette série quatre de sept, qui sera présenté au PNC Arena mercredi (19 h (HE); NBCSN, CBC, SN, TVAS), où il devrait régner une atmosphère électrique alors que les Hurricanes mènent la série 2-0 après être venus de l'arrière pour l'emporter 2-1 au Barclays Center dimanche.

Video: CAR@NYI, #2: Foegele frappe d'un tir vif

Trotz ne s'attend pas à ce que ses joueurs soient intimidés par la foule, pas après avoir vu comment ils avaient réagi sur la route pour les matchs no 3 et 4 au PPG Paints Arena contre les Penguins de Pittsburgh, qu'ils ont balayés au premier tour. Il sait toutefois que ses troupiers devront trouver une autre vitesse s'ils souhaitent revenir dans cette série.

« Ils vont sortir avec beaucoup d'énergie, a averti Trotz. Nous devrons simplement répondre. C'était la même chose dans la série précédente. Il faut répondre et creuser en nous pour trouver les ressources.

« Nous pouvons atteindre un autre niveau. Il y a des joueurs dans notre équipe qui peuvent en donner plus, autant au chapitre de la concentration que du dévouement, toutes ces choses qui sont nécessaires pour l'emporter. Vous ne pouvez avoir de passagers. Nous devrons nous présenter là-bas en étant tous pleinement engagés. Si nous faisons ça, nous nous donnons une chance de connaître du succès. »

Trotz n'est pas sur le point de paniquer, pas quand il s'est lui-même retrouvé dans cette situation la saison dernière en première ronde contre les Capitals de Washington, qui avaient perdu les deux premiers matchs avant de signer quatre victoires de suite contre les Blue Jackets de Columbus.

Il dirige toutefois une équipe bien différente en ce moment, et il affronte un adversaire tout aussi différent. Alors pourquoi les Islanders peuvent-ils encore remporter cette série?

« Regardez les deux matchs, a mentionné Trotz. Nous avons obtenu beaucoup de chances. On ne parle d'une série où ils ont eu beaucoup plus de chances que nous, et ils ne nous ont pas dominés. À mon avis, nous avons dicté l'allure du jeu pendant une bonne portion des deux rencontres. Nous aurions très bien pu connaître un dénouement positif, mais ce n'est pas le cas, et c'est la réalité. 

« Nous allons nous diriger vers le prochain match, et nous occuper d'abord de la première étape, soit de revenir dans la série. Même si nous avons perdu deux fois, il nous reste de la confiance. C'est indéniable. [Dans le match no 2], nous avons affiché beaucoup de confiance. Le match nous a échappé en une minute. Nous avons obtenu des chances, mais nous n'en avons pas profité. »

Les Islanders pourraient devoir se débrouiller sans les services de l'attaquant Cal Clutterbuck, qui a subi une blessure dont la nature n'a pas été divulguée pendant le match no 2. S'il ne peut jouer, il sera vraisemblablement remplacé par l'attaquant de 22 ans Michael Dal Colle, qui disputerait ainsi un premier match en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. Les Islanders doivent déjà se débrouiller sans le défenseur Johnny Boychuk, victime d'une blessure au bas du corps subie dans le match no 4 contre les Penguins. Il ne devrait pas revenir au jeu dans cette série.

Trotz n'a pas donné de mise à jour sur le statut de Clutterbuck lundi.

« À ce moment-ci de la saison, d'autres joueurs devront élever leur jeu d'un cran, a souligné Trotz. Il y a certains joueurs qui sont importants pour nous qui seront absents, on ne peut rien y faire. Il faut adopter la mentalité que c'est au prochain joueur de se lever. C'est ce que font toutes les équipes… si vous voulez connaître du succès en séries, il faut que le prochain joueur fasse le travail. Il ne faut pas s'apitoyer sur notre sort, il faut que quelqu'un prenne le relais. Il faut faire le travail, c'est aussi simple que ça. Si un joueur ne peut faire le travail, nous allons trouver quelqu'un d'autre pour le faire. »

Il s'agit vraiment d'un défi différent pour les Islanders, dont le seul vrai test en première ronde contre les Penguins est survenu lorsque le défenseur de Pittsburgh Justin Schultz a créé l'égalité avec 1:29 à écouler à la troisième période du match no 1, que New York a finalement remporté 4-3 en prolongation. Les Islanders ont eu le dessus sur les Penguins 10-3 au cours des trois derniers matchs, et 7-2 au cours des matchs no 3 et 4 à Pittsburgh.

Ils tirent toutefois de l'arrière 2-0 au deuxième tour, au cours duquel les Hurricanes ont eu les devants pour un total de 18:55, et que le seul but de New York a été le résultat d'une tentative de passe de Mathew Barzal qui a dévié sur le bâton du défenseur de la Caroline Jaccob Slavin en première période du match no 2.

Video: CAR@NYI, #2: Barzal profite d'une déviation en A.N.

« Nous devons affronter de l'adversité, a reconnu Trotz. Je ne pense pas que nous en ayons connu en première ronde, mais nous ne voulons pas regarder en arrière. Il y a toujours des tests. Il y a toujours des forces à l'œuvre qui font en sorte que nous sommes mis à l'épreuve. L'important, c'est la manière dont nous allons répondre. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.