Skip to main content

Un aperçu du groupe B au Championnat mondial junior

Les États-Unis et la Russie tenteront d'empêcher le Canada de l'emporter devant ses partisans

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Le groupe B au Championnat du monde junior 2017 de la FIHG comprend les médaillés d'argent et de bronze du tournoi de l'an dernier, ainsi qu'un pays hôte où le hockey est roi ; et tout ce beau monde cherchera à décrocher la médaille d'or à l'occasion de la compétition d'une durée de 11 jours.

Le CMJ 2017 commence lundi avec des matchs à Montréal et à Toronto, et se déroulera jusqu'au 5 janvier 2017.

Le puissant groupe B comprend le Canada, les États-Unis, la Russie, la Lettonie et la Slovaquie. Ces équipes disputeront leurs matchs du tour préliminaire au Air Canada Centre à Toronto à partir de lundi. Les rondes éliminatoires commenceront le 2 janvier.

La Russie a décroché la médaille d'argent pour une deuxième année de suite après s'être inclinée 4-3 devant la Finlande, le pays hôte, lors du match pour la médaille d'or du tournoi de 2016. Les États-Unis ont quant à eux battu la Suède 8-3 pour rafler la médaille de bronze, et ainsi mettre la main sur une première médaille à ce tournoi depuis la médaille d'or décrochée en 2013.

La formation américaine de cette année n'aligne pas autant de vedettes qu'au cours des dernières années, mais mise encore sur plusieurs joueurs talentueux.

« La force de notre équipe, c'est notre profondeur chez les attaquants et devant le filet, a indiqué l'entraîneur de l'équipe des États-Unis, Bob Motzko. Nous n'avons pas un Auston Matthews ou un Jack Eichel, ni un joueur qui est clairement supérieur aux autres, mais nous avons une profondeur formidable et de bons joueurs de hockey. Nous devons exploiter notre profondeur et si les gars achètent tous notre approche, nous allons être une équipe difficile à affronter. »

Trois pays ont remporté le Championnat mondial junior à domicile : le Canada (1991, 1995, 2006, 2009, 2015), la Finlande (1998, 2016) et l'Union soviétique (1983).

Voici un aperçu du groupe B :

États-Unis

Entraîneur: Bob Motzko

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017: Le gardien Jake Oettinger (Boston University, H-East); le défenseur Jack Ahcan (St. Cloud State University, NCHC)

Calendrier: 26 déc., Lettonie, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 28 déc., Slovaquie, 19h30 HE (RDS2, TSN, NHLN); 29 déc., Russie, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 31 déc., Canada, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN).

Perspectives: Les États-Unis ont beaucoup de force et de vitesse à tous les postes. L'équipe compte sept joueurs de Boston University, y compris les choix de premier tour Clayton Keller (Coyotes de l'Arizona, 11e en 2016) et Charlie McAvoy (Bruins de Boston, 14e en 2016). L'attaquant de l'Université du Wisconsin Luke Kunin (Wild du Minnesota, 15e en 2016) est le capitaine ; l'attaquant Colin White (Sénateurs d'Ottawa, 21e en 2015) de Boston College et McAvoy seront ses adjoints. Motzko a souligné à ses joueurs l'importance de jouer dans le cadre d'une « libertée structurée ». Il veut qu'ils comprennent le système en place au chapitre du jeu sans la rondelle afin de reprendre le disque le plus rapidement possible, mais il leur a aussi donné la permission de faire preuve de créativité et de passion avec la rondelle afin de créer de l'offensive.


Canada

Entraîneur: Dominique Ducharme

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017: Aucun

Calendrier: 26 déc., Russie, 20h HE (RDS, TSN, NHLN); 27 déc., Slovaquie, 20h HE (RDS, TSN, NHLN); 29 déc., Lettonie, 20h HE (RDS2, TSN, NHLN); 31 déc., États-Unis, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN).

Perspectives: Le pays hôte alignera des joueurs d'expérience qui font preuve d'une belle intelligence et d'un bon instinct à l'attaque. On espère ainsi effacer les souvenirs de la décevante fin de tournoi de l'an dernier, alors que le Canada était retourné à la maison sans médaille pour la troisième fois en quatre tournois. Le poste de gardien de but ne devrait pas représenter un problème avec Carter Hart (Flyers de Philadelphie) et Connor Ingram (Lightning de Tampa Bay). On compte 10 choix au repêchage du premier tour au sein de la formation, notamment le capitaine Dylan Strome (Coyotes de l'Arizona) ainsi que ses adjoints Mathew Barzal (Islanders de New York) et Thomas Chabot (Sénateurs d'Ottawa). Le Canada s'est classé au neuvième rang parmi 10 équipes au chapitre du pourcentage d'arrêts (,849) lors du tournoi de 2016, et cinquième pour la moyenne de buts alloués par match (3,58).


Russie

Entraîneur: Valeri Bragin

Joueur à surveiller lors du repêchage 2017: L'ailier gauche Alexander Polunin (Yaroslavl, KHL)

Calendrier: 26 déc., Canada, 20h HE (RDS, TSN, NHLN); 27 déc., Lettonie, 16h HE (RDS2, TSN3, NHLN); 29 déc., États-Unis, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 31 déc., Slovaquie, 20h HE (TSN, NHLN).

Perspectives: Les Russes ont eu droit à des prestations solides devant le filet dans les moments importants ces dernières années, et le tournoi de l'an dernier a confirmé la tendance quand Ilya Samsonov (Capitals de Washington, 22e en 2015) a défait les États-Unis en demi-finale. Bragin est de retour derrière le banc pour une cinquième participation au Championnat du monde junior. Samsonov est l'un des quatre joueurs dans la formation qui ont été réclamés au premier tour du repêchage de la LNH, les autres étant le défenseur Mikhail Sergachev (Canadiens de Montréal, 9e en 2016) ainsi que les attaquants German Rubtsov (Flyers de Philadelphie, 22e en 2016) et Denis Gurianov (Stars de Dallas, 12e en 2015). Un joueur à surveiller est Polunin, qui a inscrit trois buts et décoché 12 tirs au but au CMJ 2016. Bragin pourrait jumeler Polunin (cinq pieds neuf pouces, 172 livres) à l'ailier gauche Kirill Kaprizov (Wild du Minnesota), un joueur qui sera de retour à ce tournoi, et au joueur de centre Mikhail Vorobyov (Flyers de Philadelphie).


Slovaquie

Entraîneur: Ernest Bokros

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017: Les attaquants Samuel Bucek (Shawinigan, LHJMQ), Marian Studenic (Hamilton, LHO) et Adam Ruzicka (Sarnia, LHO)

Calendrier: 27 déc., Canada, 20h HE (RDS, TSN, NHLN); 28 déc., États-Unis, 19h30 HE (RDS2, TSN, NHLN); 30 déc., Lettonie, 19h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 31 déc., Russie, 20h HE (TSN, NHLN).

Perspectives: Un joueur à surveiller du côté de la Slovaquie à ce tournoi sera le défenseur Erik Cernak (Kings de Los Angeles, 43e en 2015). On compare souvent Cernak au défenseur des Blackhawks de Chicago Michal Rozsival. Le gardien Matej Tomek (Flyers de Philadelphie, 90e en 2015) a disputé une saison à Topeka dans la NAHL avant de faire ses débuts à l'Université du Dakota du Nord en 2015-16. Le joueur de centre de Sarnia Ruzicka (six pieds trois pouces, 202 livres), 17 ans, est un espoir coté B par la Centrale de dépistage de la LNH en vue du prochain repêchage de la LNH. Il a 22 points (12 buts, 10 aides) en 32 matchs avec le Sting.


Lettonie

Entraîneur: Eriks Miluns

Joueurs à surveiller lors du repêchage 2017: Le joueur de centre Deniss Smirnovs (Genève-Servette, SUI); le défenseur Kristians Rubins (Medicine Hat, Ligue de l'Ouest); Renars Krastenbergs (Oshawa, Ligue de l'Ontario)

Calendrier: 26 déc., États-Unis, 15h30 HE (RDS, TSN, NHLN); 27 déc., Russie, 16h HE (RDS2, TSN, NHLN); 29 déc., Canada, 20h HE (RDS2, TSN, NHLN); 30 déc., Slovaquie, 19h30 HE (RDS, TSN, NHLN).

Perspectives: Parmi les joueurs qui pourraient jouer un rôle important au sein de l'équipe cette année, on retrouve les attaquants Martins Dzierkals (Maple Leafs de Toronto, 68e en 2015), des Huskies de Rouyn-Noranda dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, et Rudolfs Balcers (Sharks de San Jose, 142e en 2015), des Blazers de Kamloops dans la Ligue de hockey de l'Ouest, ainsi que le défenseur Karlis Cukste (Sharks, 103e en 2015) de Quinnipiac University dans la NCAA.

En voir plus