Skip to main content

Un « boost » de confiance pour Sean Couturier

Le joueur de centre des Flyers se dit emballé de voir les dirigeants mettre tout en œuvre afin que l'équipe connaisse du succès

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

QUÉBEC - Sean Couturier estime que les Flyers de Philadelphie peuvent finalement aspirer à la « terre promise du hockey » à la suite des changements qu'ils ont opérés au cours des derniers mois. Le joueur de centre âgé de 26 ans envisage en tout cas la saison à venir avec énormément d'optimisme.

« Sur papier, nous nous sommes améliorés. Il reste à le démontrer sur la glace », a affirmé Couturier dans le cadre de la huitième édition du Boot Camp de Québec, un tournoi d'une durée de deux jours qui regroupe 60 hockeyeurs professionnels répartis dans six équipes. 

« C'est emballant de voir que les dirigeants font tout afin que l'équipe ait du succès. Ça donne un "boost" de confiance », a-t-il renchéri.

À LIRE AUSSI: Aux jeunes de combler le vide à ColumbusRuminer les échecs, très peu pour Patrice Bergeron

Après avoir raté les séries éliminatoires la saison dernière, les Flyers vont présenter un visage différent, principalement avec l'entrée en scène d'un nouveau personnel d'entraîneurs, dont Alain Vigneault sera le chef de file. Vigneault s'est entouré de deux adjoints costauds, Michel Therrien et Mike Yeo, qui sont d'anciens entraîneurs-chefs dans la LNH.

« Alain Vigneault est un entraîneur expérimenté, il sait ce que ça prend pour gagner, a souligné Couturier. Il a pris part à la Finale de la Coupe Stanley à deux reprises avec des équipes différentes au cours des 10 dernières années. Ce sera à nous de bien exécuter son plan. »

Video: CAR@PHI: Couturier crée l'égalité en AN

Couturier a dit ne pas avoir eu de discussions élaborées au sujet des Flyers avec le nouveau pilote.

« Je l'ai côtoyé au Championnat du monde parce qu'il dirigeait l'équipe canadienne et que je faisais partie de l'équipe, a-t-il mentionné. Avant le tournoi, il m'avait appelé pour se présenter. Nous allons apprendre à nous connaître davantage au camp d'entraînement. Je pense que nous aurons une bonne entente. Nous nous sommes rendus loin ensemble au Championnat du monde. Il n'y a pas grand monde qui nous voyait atteindre la finale avec l'équipe que nous avions. C'est plate que nous n'ayons pas gagné, mais l'expérience d'Alain nous a permis d'aller loin. »

Couturier s'est dit heureux que l'organisation lui ait consenti un contrat de cinq ans parce que c'est annonciateur de stabilité, un état qui a fait défaut chez les Flyers au cours de la dernière décennie. 

Sur la patinoire, les dirigeants ont fait l'acquisition du joueur de centre Kevin Hayes des Jets de Winnipeg, que Vigneault a dirigé chez les Rangers de New York. Ils ont par la suite obtenu les défenseurs Matt Niskanen des Capitals de Washington et Justin Braun des Sharks de San Jose.

Imposante ligne de centre

Avec Hayes, le jeune Nolan Patrick et Couturier, les Flyers auront une redoutable ligne de centre.

« L'arrivée de Hayes fait que nous aurons trois bons trios capables de marquer des buts », a estimé Couturier, qui vient de connaître deux saisons d'affilée de 76 points chacune. « Nous serons gros au centre : Hayes mesure 6 pieds 5 pouces et Patrick et moi faisons 6 pieds 3 pouces chacun. Nous pourrons contrôler le centre de la patinoire. Ça ajoute de la profondeur à la formation et nous devrions marquer pas mal de buts.

« Sur papier, il n'y a aucune excuse pour que nous n'ayons pas de succès », a-t-il répété.

« L'aspect important sera de connaître un bon début de saison, a-t-il renchéri. Au cours des dernières saisons, nous avons trop souvent connu des débuts ordinaires. »

À sa neuvième saison à Philadelphie depuis que les Flyers l'ont choisi au premier tour du Repêchage 2011 (huitième au total), Couturier ne cache pas qu'il a hâte que l'équipe renoue avec le succès sur une base régulière.

« À ma première saison, l'équipe a gagné une série de première ronde, mais ce n'est pas arrivé depuis ce temps, a-t-il noté. Nous participons aux séries une saison sur deux et oui j'ai hâte que nous soyons une équipe gagnante. »

La grande lacune des Flyers depuis quelques décennies a été de miser sur un gardien de confiance de premier plan. Or, l'organisation a peut-être déniché un joyau en Carter Hart, qu'on dit promis à un bel avenir. Hart vient de connaître une première saison très prometteuse dans la LNH, à l'âge de 20 ans seulement.

Video: CAR@PHI: Hart dit non à Niederreiter

« Il représente l'avenir de l'organisation et il peut nous amener loin, mais on ne veut pas lui imposer une trop forte pression, a fait remarquer Couturier. Nous devons le plus possible tenter de lui faciliter la tâche. Mais il est tellement mature pour son âge que je ne suis pas inquiet qu'il va faire le travail. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.