Skip to main content

Trevor Timmins a misé sur l'avenir à longue échéance

Les Canadiens de Montréal voient le défenseur russe Alexander S. Romarov dans leur soupe

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

DALLAS - Trevor Timmins et son groupe de recruteurs ont tablé sur l'avenir à longue échéance en sélectionnant les 11 espoirs qui se sont greffés à l'organisation en fin de semaine.

« Tant mieux s'il y a en a parmi eux qui graduent rapidement, mais on ne s'attend pas à ce qu'ils soient prêts immédiatement. Nous bâtissons pour l'avenir et nous voyons de belles choses pour chacun d'entre eux », a déclaré l'adjoint au directeur général du CH à l'issue du Repêchage 2018 de la LNH au American Airlines Center.

Video: Bergevin sur la sélection de Kotkaniemi au 3e rang

Évidemment, Timmins estime que le premier choix Jesperi Kotkaniemi, choisi au troisième rang au total, part avec une longueur d'avance sur les autres. Il a toutefois affirmé qu'il serait surprenant que le joueur de centre fasse sa place avec le grand club dès la saison prochaine.

« Il a pris son envol en deuxième moitié de saison. Il n'est pas proche d'atteindre son plein potentiel. Il va devenir tout un joueur de centre. Il va nous aider pendant longtemps. »

Video: Montréal sélectionne Kotkaniemi au troisième rang

Timmins, qui est responsable du repêchage dans ses tâches de vice-président du personnel des joueurs, a dit que le Tricolore peut envisager un bel avenir à la position de centre avec Kotkaniemi et Ryan Poehling, choix de premier tour en 2017 (no 25).

Romanov, la surprise

Timmins voit dans sa soupe le défenseur Alexander S. Romanov qu'on a repêché à l'aide du deuxième choix de deuxième tour de l'équipe, en 38e position.

Le choix n'a pas fait l'unanimité chez les observateurs. Romanov était classé loin dans les classements de sites spécialisés.

« Il joue déjà comme un professionnel, a-t-il avancé. Tout le monde autour de notre table sur le parquet était emballé de le choisir. Attendez de le voir à l'œuvre. Il fait penser un peu à Alexei Emelin (ancien défenseur russe du CH), avec une tonne d'énergie. Il peut tout faire avec beaucoup de rapidité. Quand vous le verrez, vous allez comprendre. Il joue physique, il peut tout faire. Nous n'estimions pas que nous pouvions nous permettre de patienter davantage avant de le réclamer. D'autant qu'un autre défenseur gaucher venait d'être sélectionné. »

Les dirigeants des Canadiens ont remarqué Romanov à l'occasion du Défi mondial junior A qui a eu lieu en décembre à Truro, en Nouvelle-Écosse.

Timmins se félicitait de la sélection du Suédois Jacob Olofsson au 56e rang.

« Notre recruteur suédois serait tombé au bas de sa chaise si nous ne l'avions pas choisi, a-t-il imagé. C'est un autre joueur de centre complet qui possède un très beau potentiel. »

Le CH a déniché sept joueurs de centre et deux défenseurs sur les 11 espoirs engrangés.

Le directeur Marc Bergevin a réalisé quatre transactions n'impliquant que des choix, ce qui lui a permis, au final, de récupérer un choix de septième tour cette année (Brett Stapley, no 190) et d'ajouter des choix de quatrième et de cinquième rondes pour l'an prochain.

 

L'équipe n'a effectué qu'une prise dans la LHJMQ en prenant l'attaquant Samuel Houde des Saguenéens de Chicoutimi en cinquième ronde (no 133).

Timmins a assuré qu'on a essayé fort de repêcher du talent québécois, mais que les Canadiens doivent composer avec la concurrence de 30 autres équipes.

« Je ne souhaite pas embarquer dans ce débat. Nous avons tenté de bouger afin d'améliorer nos chances », a-t-il réagi après avoir montré sur son téléphone portable la photo de Houde portant fièrement le chandail du Tricolore.

La sélection de Houde a été la première en trois ans de la LHJMQ pour les Canadiens.

D'autres joueurs de la LHJMQ recevront sous peu une invitation au camp de développement de l'équipe qui se déroulera du 28 juin au 1er juillet.

Les 11 joueurs réclamés en fin de semaine devraient être présents au camp de perfectionnement à Brossard.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.