Skip to main content

Les Maple Leafs espèrent s'entendre avec Matthews et Marner

Le D.G. Kyle Dubas veut accorder des contrats aux deux attaquants avant qu'ils ne deviennent des joueurs autonomes avec compensation le 1er juillet

par Dave McCarthy / Correspondant LNH.com

TORONTO - Le directeur général des Maple Leafs de Toronto Kyle Dubas a déclaré lundi qu'il travaille avec acharnement afin d'accorder un nouveau contrat aux attaquants Auston Matthews et Mitchell Marner avant qu'ils ne deviennent joueurs autonomes avec compensation le 1er juillet 2019.

« Nous voulons poursuivre nos discussions avec (les agents) Judd Moldaver (Matthews) et Darren Ferris (Marner) et leurs camps, a dit Dubas. Nous avons l'intention de conclure ces ententes au plus tôt. »

Matthews et Marner en sont à la dernière saison de leur contrat de recrue, et chaque joueur peut signer une prolongation de contrat. Après avoir conclu des négociations prolongées avec William Nylander, qui était joueur autonome avec compensation avant de parapher un contrat de six ans d'une valeur de 45 millions $ le 1er décembre, Dubas veut éviter une situation semblable avec Matthews et Marner la saison prochaine, et il croit fermement que l'équipe atteindra cet objectif.

« Nous voulons éviter le scénario que nous venons de vivre (avec Nylander), a dit Dubas. Nous voudrions nous assurer de nous entendre afin que chaque joueur demeure ici à long terme avant le 1er juillet. D'une façon ou d'une autre, nous le ferons. »

À LIRE AUSSI : Boucher: Un gros premier test réussi pour Dubas | Table ronde: Quelles équipes canadiennes atteindront les séries?

Matthews a amassé 159 points (90 buts) en 163 matchs dans la LNH. Marner mène les Maple Leafs cette saison avec 43 points (huit buts) en 33 parties et il revendique 173 points (49 buts) dans sa carrière de 192 matchs dans la LNH. Convaincre ces deux joueurs d'accepter une prolongation de contrat ne réduirait pas seulement la possibilité que les négociations débordent sur la saison prochaine, comme ce fut le cas avec Nylander, mais cela éliminerait également le risque d'une offre hostile de la part d'une autre équipe de la LNH.

Cependant, Dubas a affirmé qu'il ne se préoccupe pas beaucoup de la possibilité qu'une autre équipe cible Matthews ou Marner avec une offre hostile.

« Avec la marge de manœuvre que nous avons sous le plafond salarial, nous pourrons résister à toute menace sans souci, a affirmé Dubas. (Les offres hostiles) font depuis récemment l'objet de discussions, mais je n'y pense jamais. Si une équipe veut se lancer sur cette voie, c'est la vie. Notre objectif est de continuer de travailler avec ces joueurs. Ils ont tous les deux mentionné qu'ils veulent rester ici, et notre objectif est de travailler avec eux et avec leurs agents afin d'en arriver à une entente. »

Video: TOR@MIN: Matthews ouvre la marque en A.N.

Bien que Matthews et Marner aient fait l'objet de beaucoup de rumeurs d'offres hostiles, Dubas a mentionné que les Maple Leafs sont loin d'être la seule équipe qui aura à entrer dans des négociations avec un joueur autonome avec compensation de premier plan. Patrik Laine et Kyle Connor des Jets de Winnipeg, Mikko Rantanen de l'Avalanche du Colorado, Matthew Tkachuk des Flames de Calgary, Brock Boeser des Canucks de Vancouver et Brayden Point du Lightning de Tampa Bay ne représentent qu'un échantillon du groupe de potentiels joueurs autonomes avec compensation qui connaissent une solide campagne à la dernière année de leur contrat de recrue.

« Quand je fais un survol de la Ligue en ce moment, pour une raison que j'ignore, il semble que les Maple Leafs sont la seule équipe qui risque de devoir composer avec une offre hostile, a noté Dubas. Je trouve ça intéressant, mais un tiers des équipes possèdent un très talentueux joueur autonome avec compensation, et certaines d'entre elles en ont plus qu'un, comme nous. »

Les contrats de Matthews et Marner ne représentent toutefois pas la seule situation dont Dubas doit s'occuper. Le défenseur Jake Gardiner, qui en est à la dernière saison d'un contrat de cinq ans d'une valeur de 20,25 millions $, pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, et il est un joueur que les Maple Leafs voudraient retenir. Cependant, le directeur général torontois a suggéré qu'il allait probablement s'occuper d'abord des négociations avec Matthews et Marner.

« Quant à Jake, il est un joueur clé et les négociations sont au même point qu'elles l'étaient il y a quelques semaines. Nous devons nous occuper d'autres dossiers en premier, et Jake est au courant, a expliqué Dubas. Nous voudrions qu'il demeure ici, mais ce n'est pas aussi simple qu'on l'imagine, le temps à consacrer à chaque dossier est limité afin de nous assurer que tout fonctionne bien et que notre équipe demeure sur la bonne voie. »

Video: TOR@BUF: Gardiner complète une belle séquence

Les Maple Leafs (21-10-2) occupent le troisième rang dans la section Atlantique. Ils figurent au troisième rang dans l'Association de l'Est avec 117 buts marqués et au quatrième rang avec 93 buts alloués. Dubas a indiqué qu'il croit encore que les Maple Leafs peuvent s'améliorer à la ligne bleue, et qu'il n'écarterait pas la possibilité de faire l'acquisition d'un défenseur avant la date limite des transactions dans la LNH le 25 février s'il ne voit pas de progrès suffisants d'ici là.

« Nous voudrions continuer de nous améliorer sur nos sorties de zone. Nos attaquants endossent une partie de la responsabilité puisqu'ils doivent fournir des lignes de passes, et les défenseurs doivent réussir leurs passes quand les attaquants sont ouverts, a affirmé Dubas. Nous voulons continuer de nous améliorer à cet égard et je crois que nous pouvons faire beaucoup de progrès en tant qu'équipe. Si ça n'arrive pas alors que nous nous rapprochons de la fin du mois de février, je crois que nous tenterons d'apporter des modifications. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.