Skip to main content

Sur le radar : Théo Rochette a trouvé son second souffle

L'attaquant des Saguenéens a terminé la saison en force et poursuit sur sa lancée en séries

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

Plutôt que de s'essouffler en raison du rythme effréné auquel se déroule une saison dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec, il semble que Théo Rochette ait réussi à trouver le fameux second souffle qui fait habituellement le succès des marathoniens.

Non seulement l'attaquant des Saguenéens de Chicoutimi en a-t-il eu besoin pour terminer la saison en force, mais ce fut aussi fort utile quand la formation saguenéenne a disputé le troisième plus long match de l'histoire du circuit junior québécois face à l'Océanic de Rimouski, samedi.

À LIRE : Une saison presque sans faille pour Nathan Légaré | Carnet d'espoir: Jakob Pelletier

Le Canado-Suisse a inscrit ses troisièmes et quatrièmes buts à son deuxième match éliminatoire, mais ce ne fut pas assez pour empêcher l'Océanic de se sauver avec une victoire de 3-2 en quatrième période de prolongation et de prendre les devants 2-0 dans la série.

« C'était assez dur à gérer mentalement et physiquement, a dit le jeune homme admissible au repêchage de 2020. On a essayé de faire le nécessaire dans le vestiaire pour bien manger et bien s'hydrater. C'est un match qui va rester gravé dans nos têtes.

« On aurait aimé le gagner, mais ç'a tourné en leur faveur. Mais on ne lâche pas, on croit en nos moyens. »

Les Saguenéens avaient hâte de voir comment allaient réagir les jeunes recrues de l'organisation une fois la vraie saison commencée et ils n'ont pas vraiment à se plaindre pour le moment.

Rochette a inscrit quatre des cinq buts de l'équipe - tous avec l'avantage d'un homme - tandis que son complice Hendrix Lapierre, aussi admissible au repêchage de 2020, est le deuxième meilleur pointeur de l'équipe avec un but et deux aides. 

« C'est extrêmement positif pour l'avenir, a déclaré l'entraîneur et directeur général des Saguenéens, Yanick Jean. On savait qu'ils étaient de très bons joueurs de hockey, mais c'est là qu'on se rend compte à quel point ce sont des joueurs spéciaux. »

Tweet from @SagueneensLHJMQ: ET LE BUUUT!!🚨🚨Th��o Rochette est en feu!🔥 La recrue suisse marque son 2e de la rencontre et donne les devants 2-1 aux #Sags! C'est 2-1 #Sags! #FierDetreSags

À ce temps-ci de l'année, les joueurs n'aiment pas particulièrement recevoir trop d'attention et se concentrent sur les succès de l'équipe, mais Rochette n'a rien fait pour détourner les projecteurs à ses débuts éliminatoires au Québec.

Débarqué chez les Saguenéens cette année, le Canado-Suisse a récolté deux buts et cinq aides à ses quatre dernières rencontres en saison régulière et est en mesure de poursuivre sur sa lancée en séries pour l'instant.  

« Je suis assez content, mais je pense qu'en séries, ce n'est pas ça qui compte, a fait valoir le jeune homme de 17 ans. C'est la victoire qui importe. J'aurais préféré gagner les deux matchs, mais ce n'est pas arrivé donc je suis quand même déçu. »

Progression constante

Comme il n'en est qu'à sa première saison en Amérique du Nord, il n'aurait pas été surprenant de voir Rochette ralentir la cadence en deuxième moitié de saison. Il a fait absolument tout le contraire.

Le patineur de 5 pieds 9 pouces et 153 livres a fait passer sa moyenne de points par match de 0,63 à 0,85 après les Fêtes et a conclu la campagne avec une récolte de 14 buts et 29 aides en 59 rencontres. Mais ce n'est pas tant sa production que sa manière de jouer qui a impressionné son entraîneur et qui continue de le faire.

« On s'attendait tous à ce qu'il connaisse une petite baisse de régime en deuxième moitié, mais il a été encore meilleur, a expliqué Jean. Il est revenu après Noël et c'était comme s'il en était à sa deuxième année dans la Ligue.

« Les joueurs spéciaux trouvent des moyens peu importe où ils jouent ou qui ils affrontent. La qualité de son jeu des deux côtés de la patinoire est étonnante et son sens des responsabilités est inné. Il joue tout le temps de la bonne manière et ce qu'il a fait cette année, il l'a fait sans tricher. C'est ce qui est impressionnant pour un jeune. » 

Dans le calepin

- La formation des Terriers de l'Université de Boston sera bien différente l'an prochain alors que quatre joueurs ont décidé de faire le saut chez les professionnels. L'attaquant Joel Farabee (PHI), les défenseurs Chad Krys (CHI) et Dante Fabbro (NSH) ainsi que le gardien Jake Oettinger (DAL) ont tous signé des contrats professionnels, lundi.

- Sélectionné au deuxième rang au dernier repêchage, Andrei Svechnikov (CAR) a été le premier attaquant de cette cuvée à atteindre le plateau des 20 buts en marquant face aux Canadiens à son 75e match de la saison. Le quatrième choix, Brady Tkachuk (OTT), est à un seul but de cette marque.

Video: MTL@CAR: Svechnikov a raison de Price en surtemps

- Les Canadiens obtiennent un bien meilleur classement que celui de l'an dernier dans l'édition annuelle « Future Watch », du magazine The Hockey News consacrée aux espoirs des équipes de la LNH. Le Tricolore a vu sa cote passer de C à B+ en plus de bondir du 28e au 10e rang du classement.

2019 sous la loupe

- À l'instar de Théo Rochette, Samuel Poulin connaît un excellent début de séries avec le Phoenix de Sherbrooke. Il totalise quatre buts et en a inscrit trois lors du deuxième match pour permettre aux siens de l'emporter 6-1 et de niveler les chances 1-1 dans la série face à l'Armada de Blainville-Boisbriand.

Tweet from @PhoenixSherbroo: La tension monte dans la s��rie @ArmadaBLB VS #ph��nixsherbrooke. 💥💥 Nous vous avons pr��par�� un r��sum�� de la spectaculaire victoire 6-0 de samedi dernier. #S��riesLHJMQ #sherbylovehttps://t.co/tkT4wuwTp3

- Même s'il a marqué le but qui a forcé la tenue d'une prolongation, samedi, Raphaël Lavoie et les Mooseheads d'Halifax se retrouvent en difficultés face aux Remparts de Québec. Les hôtes du tournoi de la Coupe Memorial tirent de l'arrière 2-0 dans la série et devront disputer les trois prochains matchs à Québec. Une lourde commande.

- L'attaquant des Wildcats de Moncton Jakob Pelletier a subi une entorse à la cheville en faisant une vilaine chute lors du premier match de la série face au Drakkar de Baie-Comeau. Il n'a pas enfilé l'uniforme pour le deuxième match et son cas est douteux pour le reste de la série qui est égale 1-1. C'est un dossier à suivre.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.