Skip to main content

Sous la loupe: Sharks vs Blues, match no 3

La bataille de la zone neutre sera au cœur du duel pivot entre San Jose et St. Louis

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

ST. LOUIS - Les Blues de St. Louis tenteront de conserver le rythme qu'ils estiment s'être donné en allant chercher une victoire sur la patinoire des Sharks de San Jose, à leur retour à domicile pour le match no 3 de la finale de l'Association de l'Ouest, mercredi (20 h (HE); TVAS, CBC, NBCSN, SN360).

Le hic, c'est que les Blues sont moins à l'aise au Enterprise Center qu'à l'étranger en séries éliminatoires cette année. Ils montrent une fiche de 3-4 devant leurs partisans, comparativement à 6-2 sur les patinoires adverses.

À LIRE AUSSI: Une rentrée tapageuse en séries pour Samuel BlaisLes Sharks à la recherche de constance dans le match no 3

« Il n'y a pas vraiment de raisons pour ça, a soumis l'attaquant David Perron. Parfois, nous essayons peut-être de trop en faire. Nous voulons faire exploser le toit de l'amphithéâtre trop tôt. Il faut rester concentré sur notre jeu et tout va bien aller. »

Le troisième duel d'une série quatre de sept qui est à égalité 1-1 revêt une grande importance. C'est d'autant plus vrai en finale d'association parce que l'équipe qui a remporté le match no 3 dans l'histoire de la LNH est sortie gagnante de la série 76,1 pour cent du temps - fiche de 54-17.

Voici quatre points à surveiller en vue du match no 3:

À nous la zone neutre

La zone neutre n'a que le nom de « neutre » parce que c'est l'espace sur la glace dont les équipes veulent prendre possession.

Après avoir vu les Sharks remporter la bataille du milieu de la glace dans le match no 1, les Blues se le sont davantage approprié dans le deuxième match, avec le résultat qu'on connaît -- victoire de 4-2.

C'est au centre que les équipes peuvent déployer leur vitesse ou encore se heurter à un mur.

Après avoir vu les Blues faire des ajustements, c'est au tour des Sharks de réagir. L'entraîneur Pete DeBoer a parlé de changements mineurs à opérer.

« Rendu au carré d'as, la marge de manœuvre est minime, a commenté DeBoer. On ne parle que de petites choses. Nous avons visionné la vidéo du match no 2 et nous avons trouvé des détails que nous pouvons améliorer. »

De l'aide pour Couture

Logan Couture brille de tous ses feux en séries, mais les Sharks se fient un peu trop à lui en finale d'association. Les autres attaquants, les Joe Thornton, Joe Pavelski, Tomas Hertl et Evander Kane, doivent en faire davantage.

Couture n'a pas mis de gants blancs pour envoyer le message à ses coéquipiers, lundi soir.

« Nous n'avons pas joué à la hauteur de notre talent depuis un bout de temps, a-t-il vociféré. Nous en avons fait juste assez pour l'emporter face à l'Avalanche du Colorado (au deuxième tour). Nous n'avons pas été à notre mieux depuis la série contre les Golden Knights de Vegas. C'est frustrant et décourageant, parce que nous aurons besoin de tout le monde afin de vaincre une solide équipe comme les Blues. »

Les Sharks n'ont pas signé deux victoires de suite depuis le début de la série contre l'Avalanche.

Ce n'est pas parce que Couture ne fait pas sa part. Il a d'ailleurs atteint la marque des 100 points en séries (47 buts, 53 passes) grâce aux deux buts qu'il a réussis, lundi.

Video: STL@SJS, #2: Couture obtient son 100e point en séries

Depuis son arrivée dans la LNH en 2009-10, il n'y a que Sidney Crosby (123) des Penguins de Pittsburgh, Patrick Kane des Blackhawks de Chicago (109) et Evgeni Malkin des Penguins (106) qui totalisent plus de points que lui en séries.

Un jeu qui n'a rien de puissant

La situation du jeu de puissance des Blues ne cesse de se détériorer depuis le début de la série de deuxième tour contre les Stars de Dallas, avec seulement deux réussites en 28 occasions. L'attaque massive a été muette dans ses 18 dernières tentatives. Pire, elle a même permis un but aux Sharks, lundi.

Video: STL@SJS, #2: Couture s'échappe et marque en I.N.

Les Blues ont été hués par leurs partisans en raison de leur inaction en supériorité numérique dans le match no 5 contre Dallas. Ils ne souhaitent sûrement pas que ça se reproduise, mercredi.

« La situation peut être frustrante, a reconnu l'entraîneur Craig Berube, mais je ne crois pas que ça affecte l'équipe. Il ne faut pas que ça l'affecte. Les Sharks sont très bons en infériorité numérique. Ils exercent une forte pression et c'est difficile de créer de bonnes occasions de marquer. Cela dit, nous pouvons faire mieux et prendre de meilleures décisions. »

David Perron a dit que ses coéquipiers et lui tentent trop de jeux parfaits.

« Il faut provoquer des choses en envoyant davantage la rondelle vers le but », a-t-il précisé.

Dans la foulée des Ward et Murray

Jordan Binnington des Blues n'est qu'à une victoire d'être le 10e gardien recrue de l'histoire à signer au minimum 10 victoires en séries dans la même année. Le record est de 15 victoires, partagé par Patrick Roy (Canadiens de Montréal, 1986), Ron Hextall (Flyers de Philadelphie, 1987), Cam Ward (Hurricanes de la Caroline, 2006) et Matt Murray (Penguins de Pittsburgh, 2016).

Video: STL@SJS, #2: Binnington dit non à Meier

Formation prévue des Blues
Jaden Schwartz -- Brayden Schenn -- Vladimir Tarasenko
Samuel Blais -- Ryan O'Reilly -- David Perron
Pat Maroon -- Tyler Bozak -- Robert Thomas
Ivan Barbashev -- Oskar Sundqvist -- Alexander Steen

Joel Edmundson -- Alex Pietrangelo
Jay Bouwmeester -- Colton Parayko
Vince Dunn - Robert Bortuzzo

Jordan Binnington
Jake Allen

Retranchés: Robby Fabbri, Robert Bortuzzo, Michael Del Zotto, Zach Sanford, Mackenzie MacEachern, Chris Thorburn, Ville Husso
Blessé: Carl Gunnarsson (non divulgué)

Formation prévue des Sharks
Timo Meier -- Logan Couture - Gustav Nyquist
Evander Kane -- Tomas Hertl -- Joe Pavelski 
Melker Karlsson -- Joe Thornton -- Kevin Labanc
Joonas Donskoi -- Barclay Goodrow -- Micheal Haley

Marc-Edouard Vlasic -- Brent Burns
Brenden Dillon -- Erik Karlsson
Joakim Ryan -- Justin Braun

Martin Jones
Aaron Dell

Retranchés: Marcus Sorensen, Dylan Gambrell, Tim Heed, Lukas Radil, Radim Simek, Antti Suomela
Blessé: Aucun
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.