Skip to main content

Sidney Crosby en grande forme!

Le no 87 des Penguins de Pittsburgh sonne la charge pour la section Métropolitaine en finale du Match des étoiles

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

SAN JOSE - Les partisans des Penguins de Pittsburgh peuvent être rassurés : Sidney Crosby n'est plus malade.

Crosby a sonné la charge dans un deuxième match d'affilée et la section Métropolitaine a été sacrée championne du Match des étoiles Honda 2019 de la LNH, samedi, grâce au gain de 10-5 qu'elle a signée contre la section Centrale, en finale du mini-tournoi opposant les quatre sections. 

Le numéro 87, qui avait été contraint de faire l'impasse sur le Concours d'habiletés vendredi, a réussi deux buts, en plus d'amasser trois passes. Les huit points amassés (4-4) au total des deux matchs lui ont valu le titre de joueur par excellence de la journée.

À LIRE AUSSI : Chabot a eu le souvenir qu'il voulaitFinale Centrale-Métropolitaine au Match des étoilesLes joueurs de l'Avalanche se chargent de la Pacifique

« J'ai commencé à me sentir mal vers la fin de notre semaine de relâche », a expliqué Crosby, qui n'a pas été surpris d'être hué par les partisans des Sharks de San Jose au SAP Center. « Je suis demeuré au repos à l'hôtel depuis mon arrivée à San Jose. Au bout de quelques journées, j'étais content de sortir de la chambre et de bouger un peu. Je me suis senti mieux que je l'aurais cru. Je me demandais comment ça irait ce matin, mais ç'a mieux été que prévu. »   

Le trio de Crosby, complété par son coéquipier des Penguins Kris Letang et Mathew Barzal des Islanders de New York, a étourdi la Centrale avec une récolte de 13 points. Barzal a également connu un match de cinq points, incluant deux buts. Letang a fourni un but et deux passes. 

Video: Letang discute de son passage au Match des étoiles

« Je ne sais pas s'il y a meilleur (que Barzal) dans les situations à trois-contre-trois, l'a encensé Crosby. De la façon qu'il maîtrise la rondelle et qu'il patine, en protection de rondelle il est peut-être le meilleur. Vous le regardez à l'œuvre contre les meilleurs joueurs, il est dans une classe à part. Il est dominant à cinq-contre-cinq, vous pouvez imaginer ce qu'il peut faire avec plus d'espace sur la glace. »  

Kyle Palmieri des Devils du New Jersey et Cam Atkinson des Blue Jackets de Columbus, deux fois chacun, Claude Giroux des Flyers de Philadelphie et Sebastian Aho des Hurricanes de la Caroline ont été les autres marqueurs de la section championne.

« 'Sid' et moi, nous nous connaissons un peu. Je sais où il est sur la patinoire et les jeux qu'il affectionne de faire, a commenté Letang. Barzal a été un bon complément. C'est un fatigant celui-là quand on affronte les Islanders. Je n'avais pas besoin de courir après, il avait la rondelle et on le laissait aller. »

Video: La Métropolitaine remporte le Match des étoiles

Crosby et Letang n'ont pas été surpris d'avoir été hués au SAP Center. Les partisans des Sharks de San Jose ont la mémoire longue. Ils en ont encore gros sur le cœur après avoir vu les deux joueurs et leurs coéquipiers des Penguins soulever la Coupe Stanley à San Jose en 2016.

« C'est de bonne guerre. Je m'y attendais après avoir vu 'l'ovation' qu'on a réservée à Kristopher (Letang), a lancé Crosby à la blague. Les Sharks ont de merveilleux partisans, des passionnés. C'est un amphithéâtre peu commode où jouer. Je ne leur tiens pas rigueur, même si je préférerais qu'on m'applaudisse.

« Cela dit, ç'a été une belle fin de semaine. Je n'ai entendu que des commentaires positifs de tout le monde. »

Mikko Rantanen de l'Avalanche du Colorado, avec un doublé, son coéquipier Gabriel Landeskog, Ryan O'Reilly des Blues de St. Louis et Blake Wheeler des Jets de Winnipeg ont assuré la réplique de la Centrale, qui avait malmené la section Pacifique 10-4 en demi-finale.

La section Métropolitaine, gagnante face à l'Atlantique 7-4 en demi-finale, s'est forgé une avance de 5-0 au cours de la première période de 10 minutes.

Ces affrontements à trois-contre-trois ne sont rarement, sinon jamais, une affaire de gardiens.

Le vétéran Henrik Lundqvist a blanchi ses rivaux avec six arrêts en finale, avant que Braden Holtby des Capitals de Washington ne cède à cinq reprises en 17 lancers.

Les gardiens de la Centrale, Devan Dubnyk du Wild du Minnesota et Pekka Rinne des Predators de Nashville, ont permis cinq et quatre buts, respectivement, en 21 lancers

Les étoiles de la Métropolitaine succèdent à celles de la section Pacifique à titre de champions de l'événement. Les membres vont se partager la rondelette somme de 1 million de dollars.

À sa cinquième participation au Match des étoiles, Letang a dit avoir particulièrement savouré son expérience cette année.

« Les gars étaient le 'fun' dans la chambre. Ça jasait plus qu'à l'accoutumée. C'était drôle de voir les jeunes sans mots et intimidés en voyant 'Sid'. Nous avons eu du bon temps ensemble. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.