Skip to main content

Série de la décennie : Finale de l'Ouest 2014

Les Kings sont venus de l'arrière dans le match no 7 pour vaincre les Blackhawks en prolongation, en route vers la Coupe Stanley

par Tracey Myers @Tramyers_NHL / Journaliste LNH.com

À l'approche de l'annonce de la première et deuxième équipe d'étoiles de la décennie dans la LNH le 24 janvier (18 h 30 (HE); NBCSN), la LNH annoncera les meilleurs jeux, moments, événements, entraîneurs et équipes des années 2010.

Un gagnant, sélectionné par des membres de NHL.com et NHL.com International, sera dévoilé chaque jour à l'approche du dévoilement des deux équipes d'étoiles de la décennie. Aujourd'hui, la série de la décennie : les Blackhawks de Chicago.

CHICAGO - La finale de l'Association de l'Ouest 2014 entre les Blackhawks de Chicago et les Kings de Los Angeles a répondu aux grandes attentes qui avaient été placées en elle. Il s'agissait d'un duel très attendu entre les deux derniers champions de la Coupe Stanley, et l'une des deux équipes a pris les devants 3-1 dans la série quatre de sept avant de voir leurs rivaux venir de l'arrière pour forcer la présentation d'un match no 7, qui s'est conclu en prolongation.

« Ce qui est selon moi très intéressant à propos de cette époque, c'est que nous avons gagné en jouant d'une certaine manière, et qu'ils ont aussi gagné en jouant d'une manière très différente », a souligné l'attaquant des Kings Dustin Brown au sujet de la victoire de son équipe 5-4 le 1er juin 2014. « Tout le monde tente de se conformer à la dernière tendance, qu'il s'agisse d'équipes axées sur la vitesse et le talent ou encore des équipes imposantes et robustes. De leur côté, ils formaient plutôt une équipe hybride, alors que nous étions une équipe imposante et robuste qui excellait en défensive. Ils ressemblaient davantage à ce que nous voyons des équipes d'aujourd'hui, mais nos deux formations ont trouvé le moyen de remporter cinq championnats en six ans. Et nous avons eu la chance de voir ces deux équipes croiser le fer au cours du tournoi printanier. Ce fut une série mémorable du début à la fin. »

Les Blackhawks se sont imposés 3-1 dans le premier match au United Center, avant de prendre les devants 2-0 dans la deuxième partie avant de voir les Kings inscrire six buts consécutifs, dont trois par l'attaquant Jeff Carter, pour l'emporter 6-2. Les Kings sont retournés à domicile au Staples Center et ont battu les Blackhawks 4-3 dans le match no 3 puis 5-2 dans le match no 4 pour prendre les devants 3-1 dans la série. Cependant, de retour au United Center, l'attaquant Michal Handzus a touché la cible à 2:04 de la deuxième période de prolongation pour permettre aux Blackhawks de l'emporter 5-4 dans le match no 5 et d'ainsi demeurer en vie. L'attaquant Patrick Kane a ensuite fait mouche à 16:15 du troisième tiers pour procurer aux Blackhawks une victoire de 4-3 dans le match no 6 au Staples Center, et la série s'est transportée à Chicago à nouveau.

« C'était le match no 7, en prolongation, avec une place en Finale de la Coupe Stanley à l'enjeu », a résumé Joel Quenneville, qui était alors entraîneur des Blackhawks. « Ce fut l'une de ces parties qui auraient pu aller d'un côté ou de l'autre. Nous avons eu nos chances, ils ont eu les leurs. »

Chicago a mené 2-0, puis 3-2 et 4-3, mais le défenseur des Kings Alec Martinez a dénoué l'impasse lorsque son tir des poignets de la pointe gauche a dévié sur le défenseur des Blackhawks Nick Leddy avant de se faufiler au-dessus de l'épaule du gardien Corey Crawford. Les Kings s'imposaient ainsi 5-4 pour accéder à la Finale de la Coupe Stanley 2014.

Video: Martinez envoie les Kings en Finale de la Coupe Stanley

« Ce match se déroulait dans les deux sens de la patinoire, même en prolongation, et nous avons effacé plusieurs déficits. Ce fut vraiment un match plaisant à disputer », a assuré Brown, dont l'équipe allait décrocher un deuxième championnat en trois saisons en défaisant les Rangers de New York en Finale. « Le match no 7 a probablement été l'un des plus mémorables. C'est assurément le match le plus mémorable auquel j'ai pris part, et probablement l'un des plus mémorables de la décennie. »

La même description peut être appliquée à la série en entier.

« Ce fut compétitif, et nous avons eu beaucoup de plaisir. Malheureusement, nous nous sommes trouvés dans le camp des perdants, a mentionné le défenseur des Blackhawks Duncan Keith. Je crois toutefois que le même sentiment a été attaché à chacune des séries que nous avons disputées contre Los Angeles, avec du hockey au rythme soutenu avec beaucoup d'intensité et de respect mutuel. Il n'y a pas eu beaucoup d'escarmouches ou de choses comme ça. Ce fut une série qu'il a été agréable de disputer. »

*Article écrit avec la collaboration de Dan Greenspan, correspondant indépendant NHL.com

Mercredi 15 janvier : Arrêt de la décennie - Braden Holtby, match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley 2018

Jeudi 16 janvier : Entraîneur de la décennie - Joel Quenneville, Blackhawks de Chicago/Panthers de la Floride

Vendredi 17 janvier : Organisation de la décennie - Blackhawks de Chicago

Samedi 18 janvier : Série éliminatoire de la décennie - Finale de l'Ouest 2014

Dimanche 19 janvier : Match de la décennie - Match no 7 Bruins vs Maple Leafs en 2013

Lundi 20 janvier : Événement de la décennie - Classique hivernale 2014 au Michigan Stadium

Mardi 21 janvier : Moment de la décennie - Le gala des 100 plus grands joueurs de la LNH en 2017

Mercredi 22 janvier : But de la décennie - Patrick Kane, match no 6 de la Finale de la Coupe Stanley 2010

Vendredi 24 janvier : Première et deuxième équipes d'étoiles de la décennie

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.