Skip to main content

Arrêt de la décennie : Braden Holtby

Le panel de NHL.com a sélectionné le vol réalisé par le gardien des Capitals lors du match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley 2018

par Tom Gulitti @TomGulittiNHL / Journaliste NHL.com

À l'approche de l'annonce de la première et deuxième équipe d'étoiles de la décennie dans la LNH le 24 janvier (18 h 30 HE; NBCSN), la LNH annoncera les meilleurs jeux, moments, événements, entraîneurs et équipes des années 2010.

Un moment, sélectionné par des membres de NHL.com et NHL.com International, sera dévoilé chaque jour à l'approche du dévoilement des deux équipes d'étoiles de la décennie. Aujourd'hui, l'arrêt de la décennie, réalisé par le gardien des Capitals de Washington Braden Holtby lors du deuxième match de la Finale de la Coupe Stanley face aux Golden Knights de Vegas le 30 mai 2018.

À LIRE AUSSI : La LNH annoncera les équipes d'étoiles de la décennie 2010


ARLINGTON, Virginie -- Braden Holtby s'est fié à son entraînement et à ses instincts, espérant qu'Alex Tuch allait faire ce qu'il envisageait.

Voilà l'approche du gardien des Capitals de Washington alors qu'il a effectué ce qui aura instantanément été surnommé « L'Arrêt » aux dépens de Tuch lors du match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley 2018 face aux Golden Knights de Vegas. Sans cet arrêt, Washington aurait pu rater sa chance de remporter la Coupe Stanley cette saison-là.

« Le contexte du moment est probablement ce qui le rend si spécial », a noté Holtby.

Après avoir perdu 6-4 en lever de rideau dans la série quatre de sept, les Capitals s'accrochaient à une avance de 3-2 tard en troisième période du match no 2 quand le défenseur des Golden Knights Shea Theodore a lancé la rondelle en fond du territoire des Capitals depuis la ligne rouge.

La rondelle a curieusement rebondi sur la baie vitrée à la droite de Holtby avant de traverser le demi-cercle du gardien, aboutissant sur la palette de l'attaquant des Golden Knights Cody Eakin dans le cercle droit. Eakin a servi une passe transversale vers Tuch, qui s'est retrouvé à la gauche d'une cage béante.

Le défenseur des Capitals John Carlson, qui s'est fait avoir par le rebond bizarre de la rondelle, fait partie de ceux qui croyaient que Tuch allait facilement marquer quand la passe d'Eakin est passée devant lui dans l'enclave.

« Absolument, a admis Carlson. S'il y a un angle de caméra provenant de (la bande sur l'aile gauche), je serais curieux de voir à quel point le corps (de Holtby) était devant le filet. C'était tout à fait incroyable. »

Holtby a plongé à sa droite pour stopper au vol le tir de Tuch avec la palette de son bâton avant d'immobiliser la rondelle et de provoquer un arrêt de jeu avec 1:59 à jouer.

« Tu tentes de suivre la rondelle, et tu te rends là où tu crois qu'il va la tirer, a expliqué Holtby. Si tu regardes la majorité des buts, ils s'expliquent par le fait que le tireur envoie la rondelle là où il ne voulait pas lancer. Heureusement pour moi, il a pris le tir qu'il voulait, alors j'avais une bonne idée où le disque s'en allait. »

Video: WSH@VGK, #2: Holtby vole le but égalisateur à Tuch

Les Capitals ont tenu le coup pour l'emporter 3-2 et égaler la série 1-1, puis ils ont remporté les trois matchs suivants pour signer le premier triomphe de la Coupe Stanley de l'histoire de la concession.

Holtby, qui a compilé une fiche de 16-7 avec une moyenne de buts alloués de 2,16, un pourcentage d'arrêts de ,922 et deux blanchissages pendant les séries éliminatoires de la Coupe Stanley 2018, a souvent minimisé l'arrêt au niveau technique, mais il apprécie toujours le fait qu'il est parvenu à livrer la marchandise pendant le moment le plus important au hockey.

« Il y a un certain sentiment de nostalgie parce que tu rêves toujours de faire un tel arrêt en Finale de la Coupe Stanley, a affirmé Holtby. Si tu regardes les meilleurs arrêts de la décennie et que tu demandes aux gardiens de déchiffrer les arrêts difficiles et les arrêts faciles, tu n'obtiendrais pas les mêmes listes. Tout le monde les évalue de façon différente. 

« Certains d'entre eux semblent extraordinaires, même s'ils ne le sont pas en réalité. Il faut considérer les deux éléments, je suppose. »
 

Mercredi 15 janvier : Arrêt de la décennie - Braden Holtby, match no 2 de la Finale de la Coupe Stanley 2018

Jeudi 16 janvier : Entraîneur de la décennie - Joel Quenneville, Blackhawks de Chicago/Panthers de la Floride

Vendredi 17 janvier : Concession de la décennie - Blackhawks de Chicago

Samedi 18 janvier : Série éliminatoire de la décennie

Dimanche 19 janvier : Match de la décennie

Lundi 20 janvier : Événement de la décennie

Mardi 21 janvier : Moment de la décennie

Mercredi 22 janvier : But de la décennie

Vendredi 24 janvier : Première et deuxième équipes de la décennie

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.