Skip to main content

Rask de retour chez les Bruins après un congé autorisé

Le gardien est prêt à compétitionner après avoir dû composer avec une affaire de famille

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

BOSTON - Tuukka Rask était de retour chez les Bruins de Boston, mardi, après avoir obtenu un congé autorisé de quatre jours.

Le gardien de 31 ans a quitté les Bruins, vendredi, et était absent pour les deux victoires consécutives contre les Maple Leafs de Toronto et les Golden Knights de Vegas, samedi et dimanche, et lors de la journée de congé de lundi.

Il n'est pas entré dans les détails sur les raisons de son absence, se limitant à dire qu'il s'agissait d'une affaire de famille.

À LIRE AUSSI : Les Bruins dévoilent leur chandail de la Classique hivernale | Pastrnak, Wheeler et Giroux sont les trois étoiles de la semaine

« J'ai un travail. Mon travail est d'être gardien de but pour les Bruins de Boston, et j'ai aussi un autre titre, soit celui d'homme de famille », a déclaré Rask après l'entraînement mardi. « C'est un moment au cours duquel, au fond de mon cœur, je savais que je devais prendre du temps pour être avec ma famille et régler certaines choses, afin de revenir ici et d'être concentré sur mon travail. Ç'a pris trois jours. Je suis de retour au travail ici. Et je suis prêt à batailler avec les gars.

« Au final, j'ai réalisé qu'une carrière de hockey est très courte, mais que ta vie est beaucoup plus longue que ça. Je suis content d'avoir eu l'intimité et le temps nécessaire. Je suis prêt à passer à autre chose maintenant. »

Rask accompagnera les Bruins lors de leur voyage à venir, qui se met en branle contre l'Avalanche du Colorado mercredi au Pepsi Center (22 h HE, ALT, NESN, NHL.TV).

Rask a expliqué qu'il n'avait pas été facile de décider de prendre du temps loin de l'équipe, mais qu'il n'avait jamais considéré quitter l'équipe ou se retirer. Lorsqu'on lui a demandé s'il se sentait soulagé, il a répondu oui.

« Des événements surviennent dans la vie des gens, et tu dois faire de l'introspection et essayer de trouver les bonnes réponses, a-t-il dit. Comme j'ai dit, je sentais au fond de moi que c'était le moment de prendre cette décision et d'aller vers ma famille. Je ne pourrais pas être plus heureux de l'avoir fait. »

Rask a été clair en affirmant qu'il ne croit pas que cette situation ait affecté son rendement sur la glace. Il montre un dossier de 4-4-0 avec une moyenne de buts alloués de 3,05 et un pourcentage d'arrêts de ,901, et il a vu son adjoint Jaroslav Halak être efficace en prenant la relève. Rask a entamé sept des 17 matchs des Bruins cette saison.

« Ça n'a pas affecté mon travail, a-t-il fait valoir. Je ne vais pas donner des excuses et dire que j'ai joué de bons ou de mauvais matchs en raison de ma vie personnelle. »

L'entraîneur Bruce Cassidy a confirmé que Halak jouera mercredi contre l'Avalanche. Rask obtiendra le départ soit vendredi, contre les Stars de Dallas, ou samedi, contre les Coyotes de l'Arizona.

Rask a tenu à remercier ceux qui l'avaient contacté pour le soutenir et l'organisation des Bruins, qui lui a permis de prendre du temps pour lui.

« Je n'ai jamais été aussi fier de faire partie de la grande famille des Bruins de Boston, a-t-il affirmé. Nous en avons beaucoup parlé. Nous sommes une famille et nous prenons soin l'un de l'autre lors des moments difficiles. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.