Skip to main content

Hughes se sent plus en forme que jamais

Le défenseur des Canucks est prêt à affronter le Wild en ronde de qualification

par Pete Jensen @NHLJensen / Chroniqueur senior pools de hockey NHL.com

Quinn Hughes se sent plus en forme que jamais, a-t-il dit alors qu'il venait de s'entraîner avec ses coéquipiers des Canucks de Vancouver au Rogers Arena pour une première fois dans le cadre de la Phase 2 du plan de reprise de la saison, mardi.  

« Les batteries sont rechargées et je suis impatient de recommencer, a affirmé le défenseur recrue. Je pense que les quatre mois auront peut-être été un mal pour un bien dans mon cas, car je me sens en grande forme et je pense que je pourrai mieux performer en séries qu'il y a trois mois et demi. […] Je me sens plus fort que jamais, alors je suis en confiance, j'ai hâte et je suis prêt à recommencer. »

À LIRE AUSSI : Kessel veut rebondir lors de la ronde de qualificationO'Reilly de retour et prêt pour un défi sans pareil

Pour Vancouver, il s'agissait d'une première séance d'entraînement sur glace dans la Phase 2, qui permet aux joueurs de réintégrer les installations de leur équipe et de s'entraîner sur une base volontaire en groupes limités depuis le 8 juin. Parmi les Canucks sur la patinoire avec Hughes, on retrouvait l'attaquant Elias Pettersson et le défenseur Christopher Tanev.

Hughes, qui a mené les recrues de la LNH avec 53 points (huit buts, 45 passes) et 25 points en avantage numérique cette saison, a participé à 68 des 69 matchs de Vancouver avant que la LNH ne mette sa saison en pause, le 12 mars. 

« Tout le monde passe au travers (ce confinement) pour une première fois, alors les gens ne savent pas vraiment à quoi s'attendre, a dit Hughes. Mais de mon côté, c'était vraiment génial de revoir les gars aujourd'hui. Tout le monde s'ennuyait, et c'était une journée agréable. »

Les Canucks ont maintenu une fiche de 36-27-6 (pourcentage de points de ,565) en saison régulière. Ils sont la septième équipe la mieux classée dans l'Association de l'Ouest et ils affronteront le Wild du Minnesota (35-27-7, ,558), qui prennent le 10e rang, dans une série trois de cinq en ronde de qualification de la Coupe Stanley. 

Hughes a mentionné qu'il avait tout fait pendant la pause pour continuer de s'améliorer. 

« Cette période loin du hockey m'a donné beaucoup de temps pour réfléchir aux aspects que je dois améliorer, au futur, et ce à quoi pourrait ressembler cette série (contre le Wild), a dit le jeune homme de 20 ans. Ils donneront tout ce qu'ils ont - ce sera une série sans lendemain. Ils vont probablement jouer de façon très physique, et c'est une chose à laquelle je dois m'y faire. Honnêtement, je crois que ce sera très amusant. »

Hughes, avec le défenseur de l'Avalanche du Colorado Cale Makar, est considéré comme un des favoris dans la course au trophée Calder, remis à la recrue de l'année dans la LNH. Il a dit que le résultat du vote était hors de son contrôle et qu'il se concentrait uniquement sur la ronde de qualification. 

« C'est incroyable. Pendant la saison, je vous mentirais si je disais que je n'y pensais pas régulièrement, mais maintenant que la saison est terminée, je n'y ai pas vraiment pensé parce qu'en fin de compte, ça n'a pas vraiment d'importance, a dit Hughes. C'était évidemment un objectif, et une chose que je voulais accomplir. Il y avait plusieurs excellentes recrues cette année. Si je remporte le titre, je le chérirai et j'en serai ravi, mais sinon, je lèverai mon chapeau (au gagnant). »

Hughes est devenu le troisième défenseur de l'ère moderne de la LNH (depuis 1943-44) à mener les recrues au chapitre des points, joignant ainsi Bobby Orr (1966-67) et Brian Leetch (1988-89).

Video: VAN@NYI: Hughes joue les héros pour les Canucks

« Quand je vois ces deux noms, ça m'apparaît un peu fou, alors non, je ne m'attendais pas à entendre ça, a dit Hughes. Mais en même temps, j'avais des attentes envers moi-même de connaître une bonne saison. Après avoir joué ces cinq matchs [la saison dernière], je me disais que j'avais bien joué, mais je savais que je devais atteindre un autre niveau. Lorsque j'ai connu du succès, je me disais que je pourrais connaître une année remarquable. »

Hughes est retourné au domicile familial à Plymouth au Michigan durant la pause. Il a passé la majeure partie de son temps avec ses frères cadets, Jack Hughes des Devils du New Jersey et Luke. Ils jouaient au basketball 2-3 heures par jour, faisaient du patin à roues alignées et de la natation, entre autres, pour se garder en forme. 

« Je suis plus compétitif à la maison que je le serais ici pour être honnête, a dit Hughes en riant. J'ai eu beaucoup de plaisir avec eux, car nous ne pouvons pas passer beaucoup de temps ensemble durant l'année. C'était assez bruyant à la maison. Nous avons passé du bon temps. »

Avec un tournoi à 24 équipes pour la Coupe Stanley, Hughes croit que les joueurs arriveront avec énormément d'intensité. 

« Je m'attends à ce que ce soit très compétitif et à de l'excellent hockey, a-t-il dit. Nous n'avons pas joué depuis un moment, mais nous sommes tous des professionnels et je pense que nous pouvons nous y remettre rapidement. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.