Skip to main content

CH: Peca à la place de Byron

L'attaquant remplacera Paul Byron dans la formation du Tricolore vendredi contre les Blue Jackets, au détriment de Hudon

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - L'absence de Paul Byron pour les trois derniers matchs des Canadiens de Montréal avant la pause du Match des étoiles contraint Claude Julien à remodeler quelques trios.

Matthew Peca remplacera Byron dans la formation, vendredi, au détriment de Charles Hudon pour la rencontre du CH contre les Blue Jackets de Columbus (19 h HE; RDS, TSN2, FS-O).

Jeudi, Hudon et Peca se sont entraînés en alternance en compagnie de Jesperi Kotkaniemi et de Joel Armia.

« Nous avons perdu un joueur qui écoule les punitions, alors nous devons en tenir compte  », a indiqué Julien pour expliquer pourquoi il privilégiait Peca.

Hudon n'a joué qu'un seul match depuis le 20 décembre tandis que Peca a livré deux rencontres depuis le 17 décembre.

Video: CAR@MTL : Peca inscrit les Canadiens au pointage

« Nous misons sur eux, ils auront la chance de jouer et on espère qu'ils sauront répondre à l'appel, a déclaré Julien jeudi. La situation est très différente pour nous cette saison. Je touche du bois, nous ne sommes pas très affectés par les blessures. L'équipe joue bien et chacun s'acquitte de sa tâche. » 

L'attaquant Andrew Shaw est actuellement le seul blessé. L'entraîneur a répété jeudi que son absence demeure indéterminée.

À LIRE AUSSI: Byron suspendu pour trois matchs | Danault au sommet de son art

Ce sera pour Byron le premier match de la suspension en comptant trois qu'il a écopée pour la mise en échec illégale qu'il a assénée à MacKenzie Weegar des Panthers de la Floride. L'incident s'est produit au cours de l'affrontement entre les deux équipes, mardi.

Byron a dit trouver la sanction quelque peu sévère, mais il l'accepte. Repentant devant les journalistes, le rapide ailier a assuré qu'il n'a pas voulu blesser son rival et il s'en est excusé.

La sanction fait en sorte que Byron ne rejouera pas avant le 2 février, au retour de l'équipe de sa trêve saisonnière.

« C'est difficile de formuler des critiques quand il s'agit de la sécurité des joueurs, a commenté Julien. Paul le regrette, il n'a pas fait par exprès, et il ne possède pas un historique en matière de gestes déplacés. Nous aurions souhaité une sanction plus courte, mais nous allons de l'avant en espérant qu'on se montre tout aussi sévère si un de nos joueurs devait être victime d'un coup semblable. »

En raison de son absence, Julien envisage de muter Tomas Tatar aux côtés de Max Domi et d'Artturi Lehkonen.

Les Canadiens vont disputer deux matchs en autant de soirs pour la seconde fois de la semaine. Après avoir balayé les honneurs de la première série aller-retour, ils vont tenter de mettre fin à une séquence de quatre défaites au Nationwide Arena de Columbus, avant d'accueillir les Flyers de Philadelphie, samedi (19 h HE; TVAS, CBC, SNO, SNE, NBCSP, ESPN+). 

Carey Price se verra confier la tâche de tenir le canon au silence. La saison dernière, le canon avait retenti à cinq reprises dans la victoire de 5-2 des Blue Jackets.

« Les coups de canon qui soulignent les buts des Blue Jackets sont sans doute la célébration de but la plus agaçante dans toute la Ligue nationale, a argué l'attaquant Phillip Danault. Il y a quelques saisons, nous l'avions entendu 10 fois. »

Danault évoquait la cinglante défaite de 10-0 encaissée le 4 novembre 2016 qu'avait dû subir le gardien réserviste Al Montoya. Le dernier gain du Tricolore à Columbus remonte au 26 février 2015, par la marque de 5-2.

Les Blue Jackets ont remporté leurs quatre derniers matchs et sept de leurs 10 derniers et ils se sont hissés au sommet de la section Métropolitaine, à égalité avec les Capitals de Washington.

« Ce sera un bon défi, a noté le défenseur Shea Weber. Les Blue Jackets sont une de ces équipes imposantes physiquement, comme le Wild du Minnesota et les Blues de St. Louis. Nous devrons remporter les batailles individuelles et utiliser notre vitesse une fois en possession de la rondelle. »

Avant de se diriger vers l'Ohio, les Canadiens ont rappelé le vétéran défenseur Karl Alzner du Rocket de Laval. Alzner ne s'est pas entraîné avec l'équipe.

Formation des Canadiens à l'entraînement

Tomas Tatar - Max Domi - Artturi Lehkonen
Jonathan Drouin - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Charles Hudon/Matthew Peca - Jesperi Kotkaniemi - Joel Armia
Kenny Agostino - Michael Chaput - Nicolas Deslauriers/Paul Byron

Victor Mete - Shea Weber
Mike Reilly - Jeff Petry
Brett Kulak - Jordie Benn

Carey Price
Antti Niemi


 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.