Skip to main content

Palmieri s'établit comme un buteur prolifique pour les Devils

L'attaquant a fait preuve de patience et de persévérance pour développer son tir et occuper un plus grand rôle

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEWARK, New Jersey -- Kyle Palmieri a déclaré qu'il n'y a rien de compliqué dans sa manière de marquer des buts.

La patience et la persévérance l'ont grandement aidé, alors qu'il occupe un plus grand rôle avec les Devils du New Jersey depuis quatre saisons après que l'attaquant eut été acquis des Ducks d'Anaheim le 26 juin 2015.

« J'ai toujours pratiqué un style de jeu plus simple que la moyenne des buteurs, a dit Palmieri. Le but n'était pas toujours magnifique, mais je trouvais le moyen de trouver le fond du filet pour mon équipe. Je ne me rappelle pas avoir affiché beaucoup d'habiletés à 1-contre-1 à un jeune âge. »

À LIRE AUSSI : Boyle est en rémission de la leucémie | Poolers : Le top-100 des attaquants | Matthews a le dessus sur Laine à forces égales, selon les statistiques

Palmieri n'a jamais cessé de travailler sur son dangereux tir ou sur sa façon de faire des ravages devant le filet, deux aspects de son jeu qui l'ont transformé en marqueur prolifique au cours de ses neuf saisons dans la LNH.

« Ce que je sais de Palmieri, c'est qu'il possède un excellent tir, et dans cette ligue, si tu es capable de tirer la rondelle, tu vas créer énormément de chances de marquer », a déclaré le défenseur des Predators de Nashville P.K. Subban. « Décocher un tir ne veut pas nécessairement dire marquer un but. Souvent, ça crée des retours et du trafic devant le filet, et il est un joueur très mobile qui peut générer de l'attaque de plusieurs manières. »

Palmieri (5 pieds 11 pouces, 185 livres), âgé de 27 ans, mène les Devils au chapitre des buts (huit), des points (13) et des buts en avantage numérique (quatre). Il a récolté au moins un point dans sept des huit matchs des siens. Il s'agit de son meilleur début de saison en carrière dans la LNH.

Son tir sur réception depuis le cercle des mises en jeu est devenu une arme dangereuse. Palmieri vient au 25e rang de la LNH au chapitre des buts (88) depuis 2015-16 (232 matchs).

Video: DAL@NJD: Palmieri fait mouche d'un boulet en AN

« J'ai mis un peu de temps à m'ajuster par rapport au niveau universitaire, car les défenseurs mettent souvent leur bâton dans les corridors de tirs, a expliqué Palmieri. J'essaie de contrôler la rondelle un peu plus avant de tirer, au lieu de prendre plus de temps pour tenter de décocher un tir frappé. Je pense que ça m'a aidé, non seulement pour contourner les défenseurs, mais également pour forcer les gardiens à bouger, car tu changes l'angle de tir légèrement. Les gardiens sont tellement grands et athlétiques de nos jours qu'il n'y a pas beaucoup d'espace pour les déjouer si tu leur laisses le temps de se placer. 

« Selon moi, tu deviens à l'aise à décocher des tirs en le faisant d'une manière où tu n'es pas à l'aise. Tirer des rondelles qui ne sont pas toujours au bon endroit est l'une des choses que je pratique le plus, car pendant les matchs, tu ne recevras pas toujours la rondelle au bon endroit. »

L'entraîneur des Devils John Hynes croit que son ailier droit de premier trio n'a montré qu'un aperçu du genre de marqueur qu'il pourrait devenir.

« Il est un joueur plus complet que lorsque je l'ai dirigé avec [le Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP) des moins de 18 ans] », a dit Hynes, qui a servi comme entraîneur du USNTDP avec Palmieri en 2007-08. « Il a toujours été compétitif, il a toujours eu un puissant tir, mais maintenant, il a trouvé des moyens de devenir un joueur plus difficile à affronter qui sait marquer et sur qui nous pouvons miser dans des situations importantes.

« Quand il est à son mieux, il joue un style extrêmement compétitif, et c'est la raison pour laquelle il a vraiment grandi comme joueur dans la LNH. »

Depuis qu'il s'est joint aux Devils, Palmieri est passé d'un rôle sur les deux derniers trios à un rôle sur le premier trio. On lui a également donné un rôle plus important sur le jeu de puissance. Ses 34 buts et 71 points avec l'avantage d'un homme le classent au premier rang des Devils à ce chapitre au cours des quatre dernières saisons.

« Je n'ai jamais été grand, j'ajoutais encore du muscle à ma charpente et j'essayais de trouver des façons de connaître du succès quand je jouais sous les ordres de Hynes (avec le USNTDP), a mentionné Palmieri. J'étais rapide, mais ma capacité à protéger la rondelle et à être solide sur mes patins est quelque chose qui est venu un peu plus lentement. J'étais plus petit et je me mesurais à des gars plus gros qui avaient l'avantage, donc ça m'a pris un peu de temps à découvrir ce que je devais faire pour avoir un impact et être une menace offensive.

« Au cours de mes premières années dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et ensuite avec Anaheim, beaucoup de mes tirs étaient bloqués ou redirigés. J'ai dû trouver une façon de toucher la cible, car au niveau professionnel, les gars bloquent des tirs et ils sont excellents pour le faire. »

Palmieri a dit que même s'il a eu des difficultés à décrocher un poste parmi le top-6 lors de ses cinq saisons avec les Ducks, il a appris beaucoup en observant les attaquants Teemu Selanne, membre du Temple de la renommée du hockey, et Corey Perry, vainqueur du trophée Hart, avant d'être échangé aux Devils.

« Perry a marqué 50 buts la saison où il a remporté le Hart (2011), il s'installait toujours devant le filet, a noté Palmieri. Teemu était impressionnant à voir quand il protégeait la rondelle et utilisait son corps afin de marquer. Cette expérience m'a aidé à comprendre ce que je devais faire pour avoir du succès.

Aux yeux de l'ancien défenseur des Devils Ken Daneyko, maintenant analyste pour les Devils sur le réseau MSG, Palmieri est devenu un joueur qui se donne « cœur et âme ».

« Quand je regarde Palmieri, je vois une combinaison de mes anciens coéquipiers Stéphane Richer et Claude Lemieux, a dit Daneyko. Je vois Steph davantage dans son tir. Quant à Lemieux, je vois ce même courage et cette capacité à marquer des buts difficiles. C'est ce que Kyle fait actuellement et des gars comme lui sont difficiles à trouver. Il se fie à son tir vif, mais sa capacité à s'installer devant le filet est la clé également. »

Hynes a dit que Palmieri ne fait pas dans la dentelle, particulièrement quand il fonce au filet.

Video: SJS@NJD: Palmieri crée l'égalité tôt dans la période

« J'adore être devant le filet, c'est très amusant, a expliqué Palmieri. Il y a beaucoup de compétition. Ce n'est pas l'endroit où tu peux démontrer toutes tes habiletés, car les gars sont très robustes, mais c'est ce qui est plaisant du hockey. »

Palmieri décoche ses tirs à 30,3 pieds du filet en moyenne sur 26 tirs tentés cette saison, incluant 10 tirs frappés court et huit lancers des poignets. Il a décoché seulement quatre tirs frappés, un indicateur qui prouve qu'il préfère en effet bouger la rondelle avant de décocher un tir. Sur 622 tirs au cours des quatre dernières saisons, il a tiré d'une distance de 29,7 pieds en moyenne.

Palmieri est à égalité avec Jamie Benn (Stars de Dallas) et Patrick Eaves (Ducks) au 17e rang de la LNH au chapitre des buts par heure jouée (1,30) parmi les joueurs qui ont joué au moins 100 matchs depuis 2015-16. À sa meilleure saison avec Anaheim en 2013-14, Palmieri a amassé 31 points (14 buts, 17 passes) et passé en moyenne 11:57 sur la glace. Il joue en moyenne 18:30 avec les Devils cette saison, et a joué en moyenne 17:32 au cours des quatre dernières campagnes.

« Une chose que les Devils ont soulignée lors de mon arrivée ici, c'est que j'allais avoir une chance, a dit Palmieri. Avant cela, je passais en moyenne 10 à 13 minutes par match sur la glace, et je cherchais une façon de passer au prochain niveau et de devenir un joueur d'impact qui peut jouer dans toutes les situations. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.