Skip to main content

Deslauriers comblé de se retrouver à Anaheim

L'imposant attaquant québécois veut prouver que le jeu robuste a encore sa place dans la LNH

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Nicolas Deslauriers a senti le tapis lui glisser sous les pieds chez les Canadiens de Montréal, la saison dernière. Le robuste attaquant a donc été très heureux de passer aux Ducks d'Anaheim, dimanche.

Avec une année de contrat à écouler au salaire de 950 000 $, Deslauriers a été échangé aux Ducks en retour d'un choix de quatrième tour en 2020.

À LIRE AUSSI: Les Canadiens veulent Sebastian Aho Les Canadiens échangent Shaw et un choix de septième ronde aux Blackhawks

« Je suis très heureux, c'est une excellente nouvelle, même si ça fait mal au cœur de partir de Montréal », a commenté Deslauriers au cours d'une conférence téléphonique, lundi. « Toute bonne chose a une fin. Je me joins à une équipe dont le style de jeu colle au mien. »

Deslauriers a dit qu'il veut prouver qu'il y a encore de la place pour des joueurs robustes comme lui dans la LNH, surtout dans l'Association de l'Est.

« Les Blues de St. Louis misaient sur plusieurs joueurs robustes. Leur conquête de la Coupe Stanley a renforcé mon opinion. »

« J'ai tout de suite analysé la formation des Ducks après l'échange, et mon style va bien cadrer avec eux. J'ai hâte d'aller leur montrer et de leur prouver qu'ils ont fait une bonne acquisition. »

Deslauriers, âgé de 28 ans, réalisait bien depuis plusieurs mois qu'il ne figurait plus dans les plans d'avenir des Canadiens.

« J'avais démontré à ma première saison quel type de joueur que j'étais. J'ai subi une blessure grave (joue fracturée dans une bagarre) au camp d'entraînement. À mon retour au jeu, je n'ai pas eu le même temps d'utilisation. L'équipe a été épargnée par les blessures. Dans le dernier tiers de la saison régulière, je faisais partie d'un groupe de plusieurs réservistes. »

Après avoir obtenu 14 points en 58 matchs en 2017-18, incluant un sommet personnel de 10 buts, Deslauriers n'a récolté que cinq points en 48 rencontres au sein d'une équipe nettement plus compétitive.

Video: MTL@FLA : Deslauriers fait dévier et double l'avance

« La ligue a changé, elle est plus rapide, mais ce qui joue en ma faveur ce sont les succès des Blues, a-t-il répété. En voyant les mises sous contrat que les Canadiens ont faites et leurs choix au repêchage des dernières années, je voyais qu'on mettait l'accent sur la vitesse. 

« Mon style ne cadrait plus avec leur philosophie et c'est la raison pour laquelle on m'a échangé. J'ai vraiment apprécié mon séjour à Montréal. Peu de joueurs peuvent dire qu'ils ont joué à la maison. Je suis content d'avoir passé deux saisons avec les Canadiens. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.