Skip to main content

Mise à jour : Maple Leafs de Toronto

Le DG Dubas a renforcé sa défensive, mais il doit encore s'entendre avec son meilleur marqueur

par Nicolas Ducharme @nicolasducharme / Journaliste LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Maple Leafs de Toronto.

Après leur élimination en sept matchs face aux Bruins de Boston en première ronde des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, les Maple Leafs de Toronto avaient besoin de renforts en défensive, et le directeur général Kyle Dubas a frappé un grand coup.

Le 1er juillet, Toronto et l'Avalanche du Colorado ont mis fin à une époque de 10 ans en s'échangeant deux joueurs qu'ils avaient repêchés en 2009, Nazem Kadri et Tyson Barrie. 

Une transaction qui, à court terme, aide grandement les Maple Leafs. Barrie, 27 ans, a amassé 59 points (14 buts et 45 passes) en 78 rencontres avec l'Avalanche la saison dernière, où il évoluait sur le premier avantage numérique de l'équipe. Il obtiendra d'importantes minutes de jeu pour l'organisation torontoise qui n'a pas offert de contrat au défenseur Jake Gardiner.

À LIRE AUSSI : Mise à jour: Canucks de Vancouver | Tavares s'ouvre à LNH.com

La perte de Kadri fait beaucoup moins mal aux Maple Leafs, non pas parce que le joueur de centre n'est pas talentueux, mais bien parce que l'attaquant de 28 ans était employé dans un rôle de soutien à cinq-contre-cinq la saison dernière. Kadri, qui avait été repêché au septième rang en 2009, évoluait au centre du troisième trio depuis que les Maple Leafs ont fait l'acquisition de John Tavares sur le marché des joueurs autonomes en juillet 2018. De 61 points en 82 parties en 2016-2017, sa production a chuté à 44 points en 73 rencontres la saison dernière.

Les Maple Leafs se retrouvent ainsi avec tous les ingrédients pour se battre pour la Coupe Stanley, avec deux redoutables trios à l'attaque - ils se sont entendus avec les attaquants Andreas Johnsson et Kasperi Kapanen, qui étaient joueurs autonomes avec compensation -, une brigade défensive de qualité et un gardien talentueux. Mais une grande question demeure : qu'arrivera-t-il avec le dossier Mitchell Marner?

L'attaquant est joueur autonome avec compensation et il ne s'est toujours pas entendu avec l'équipe. Le meilleur marqueur à Toronto l'an dernier avec 94 points (26 buts, 68 passes) pourrait recevoir une offre hostile d'une autre équipe de la LNH, mais pour l'instant ce scénario ne s'est pas concrétisé. Tout de même, Dubas voudra absolument éviter de revivre le scénario de l'année dernière, quand son attaquant William Nylander a raté les deux premiers mois de la saison puisqu'il n'avait pas de contrat. Sans camp d'entraînement et victime de la rouille, le Suédois a été limité à 27 points en 54 rencontres à son retour au jeu.

« Tout le monde connaît notre situation, a souligné Dubas. Nous sommes tout près du plafond salarial, en grande partie parce que nous avons d'excellents jeunes joueurs (Marner, le centre Auston Matthews et l'attaquant William Nylander) que nous aimons beaucoup. Nous tentons de garder cette formation intacte et de lui permettre de progresser. »

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 46-28-8
Meilleur buteur : John Tavares (47)
Meilleur passeur : Mitchell Marner (68)
Meilleur pointeur : Mitchell Marner (94)

Les arrivées

- Tyson Barrie (D)
- Alexander Kerfoot (A)
- Jason Spezza (A)
- Cody Ceci (D)
- Ben Harpur (D)
- Kenny Agostino (A)

En plus de Barrie, les Maple Leafs ont obtenu Alexander Kerfoot et un choix de sixième ronde en 2020 en retour de Kadri, Calle Rosen et un choix de troisième tour en 2020.

Video: COL@CHI: Kerfoot redirige un tir en AN

Kerfoot, 24 ans, prendra la place de Kadri sur le troisième trio, lui qui a obtenu 42 points en 78 rencontres la saison dernière. Un joueur polyvalent, capable de jouer au centre ou à l'aile, Kerfoot pourra être employé à toutes les sauces sans se mettre à risque et représente une belle addition en matière de profondeur.

Les départs

- Patrick Marleau (A)
- Nazem Kadri (A)
- Nikita Zaitsev (D)
- Connor Brown (A)
- Ron Hainsey (D)
- Tyler Ennis (A)
- Garret Sparks (G)

Aux prises avec une masse salariale trop imposante, Dubas a dû bouger afin de se donner une marge de manœuvre qui devrait lui permettre de resigner Marner. C'est pourquoi il a échangé l'attaquant Patrick Marleau et des choix de première et septième ronde en 2020 aux Hurricanes de la Caroline en retour d'un sixième choix.

Marleau, qui devait toucher 6,25 millions $ lors de la prochaine saison, a vu son contrat être racheté par les Hurricanes, faisant de lui un joueur autonome sans compensation. L'année dernière, Marleau, qui compte 1166 points en carrière, n'en a obtenu que 37 en 82 rencontres, sa pire récolte depuis sa saison recrue en 1997-1998.

Ils cognent à la porte

- Rasmus Sandin (D)
- Timothy Liljegren (D)
- Jeremy Bracco (A)
- Ilya Mikheyev (A)

Les départs de Zaitsev et Haisney à la ligne bleue ouvrent la porte à Rasmus Sandin et Timothy Liljegren. Le premier a été repêché en première ronde (29e) en 2018 alors que le deuxième a été la 17e sélection de l'encan de 2017.

Puisque le défenseur Travis Dermott ratera le premier mois de la saison après avoir subi une opération à une épaule, les deux jeunes arrières pourraient goûter à la LNH dès octobre. Sandin a amassé 28 points en 44 matchs avec les Marlies de Toronto de la Ligue américaine de hockey la saison dernière, alors que Liljegren en a obtenu 15 en 43 rencontres, toujours avec les Marlies.

Quant à Mikheyev, l'ailier droit de 24 ans a paraphé un contrat avec Toronto après avoir amassé 45 points en 62 matchs avec l'Avangard Omsk de la Ligue continentale de hockey la saison dernière. Il pourrait devenir un joueur régulier dès cette saison.

Video: TOR@BUF: Bracco brise l'égalité d'une redirection

Les besoins

Le gardien Frederik Andersen a pris part à 126 matchs lors des deux dernières saisons. C'est beaucoup dans une LNH moderne où plusieurs équipes, comme les Stars de Dallas, les Hurricanes de la Caroline et les Islanders de New York ont connu du succès en divisant la tâche entre leurs deux portiers.

Voilà pourquoi un gardien adjoint de qualité aiderait beaucoup Andersen à conserver de l'énergie pour les séries éliminatoires. Garret Sparks, qui avait ce rôle l'an dernier, a offert des performances décevantes, et c'est maintenant Michael Hutchinson qui devrait se retrouver avec ce rôle après avoir obtenu un contrat d'une saison avec Toronto. Or, Hutchinson, à 29 ans, a joué plus de matchs dans la LAH que dans la LNH dans les deux dernières saisons. 

S'il n'est pas en mesure de faire le travail, Dubas devra tenter de trouver un autre portier.

Formation prévue 2019-20

Zach Hyman -- John Tavares -- Mitchell Marner
Andreas Johnsson -- Auston Matthews -- William Nylander
Alexander Kerfoot -- Jason Spezza -- Kasperi Kapanen
Trevor Moore -- Frédérick Gauthier -- Ilya Mikheyev

Morgan Rielly -- Tyson Barrie
Jake Muzzin -- Cody Ceci
Travis Dermott -- Timothy Liljegren

Frederik Andersen
Michael Hutchinson

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.