Skip to main content

Mise à jour : Ducks d'Anaheim

L'équipe devrait se tourner vers la relève avec un nouvel entraîneur, Dallas Eakins, pour diriger ce changement de garde

par Hugues Marcil @HuguesMarcil / Pupitreur LNH.com

Après le repêchage de la LNH, l'ouverture du marché des joueurs autonomes et plusieurs mouvements de personnel durant la saison morte, LNH.com dresse un portrait des différentes équipes. Aujourd'hui, les Ducks d'Anaheim.

La prochaine saison des Ducks d'Anaheim devrait être synonyme de virage jeunesse, et ce, avec un nouvel entraîneur pour diriger ce changement de garde et tenter de retourner en séries éliminatoires de la Coupe Stanley.

Le 17 juin, les Ducks ont embauché Dallas Eakins au poste d'entraîneur-chef. Eakins a l'habitude de travailler avec des jeunes, lui qui a dirigé le club-école de San Diego dans la Ligue américaine de hockey (LAH) lors des quatre dernières saisons.

À LIRE AUSSI : Mise à jour : Coyotes de l'ArizonaDeslauriers comblé de se retrouver à Anaheim

« Je connais beaucoup de nos joueurs », a déclaré Eakins quand on l'a présenté aux médias. « Le bon côté est que je ne commence pas à zéro. C'est encourageant. »

Signe que les Ducks veulent faire place à la relève, leur décision importante durant la saison morte a été le rachat du contrat de l'attaquant de 34 ans Corey Perry, qui avait jusqu'ici disputé l'entièreté de sa carrière de 988 matchs dans la LNH avec les Ducks. Il s'est entendu pour un an avec les Stars de Dallas le 1er juillet.

L'autre élément qui ouvrira la porte aux jeunes pousses de l'organisation, c'est l'état de santé de l'attaquant Ryan Kesler. Ce dernier a été opéré à la hanche, le 9 mai, et sa réadaptation risque de l'empêcher de jouer lors de la saison prochaine. Ralenti par les blessures, Kesler a obtenu seulement 22 points (13 buts, neuf passes) en 104 matchs au cours des deux dernières saisons.

Bien entendu, les Ducks continueront d'aligner quelques vétérans responsables de produire offensivement comme Ryan Getzlaf, Adam Henrique, Jakob Silfverberg et Rickard Rakell, mais le directeur général Bob Murray n'a fait aucune acquisition d'impact sur le marché des joueurs autonomes ou via transaction pour les entourer. 

Les Ducks ont raté les séries éliminatoires de la Coupe Stanley la saison dernière pour la première fois depuis 2011-12, et pour y retourner, ils espèrent que des joueurs comme Sam Steel, Max Jones et Troy Terry, qui ont tous effectué quelques passages dans la LNH, seront prêts à s'imposer comme joueurs permanents à Anaheim en 2019-20.

Voici le portrait de l'équipe actualisé :

Fiche 2018-19 : 35-37-10
Meilleur buteur : Jakob Silfverberg (24)
Meilleur passeur : Ryan Getzlaf (34)
Meilleur pointeur : Getzlaf (48)

Les arrivées

- Anthony Stolarz (G)
- Nicolas Deslauriers (A)

L'une des seules prises d'Anaheim est le gardien Stolarz, mais celui-ci sera confiné à un rôle de police d'assurance comme gardien auxiliaire derrière Ryan Miller, qui en est à ses derniers milles dans la LNH. Anaheim a également acquis un peu de papier sablé en transigeant avec les Canadiens de Montréal pour les services de Nicolas Deslauriers. Ce dernier occupera toutefois un rôle de soutien sur le quatrième trio.

Les départs

- Corey Perry (A)
- Jake Dotchin (D)
- Andy Welinski (D)
- Jaycob Megna (D)

Perry part après une saison où il n'a obtenu que 10 points (six buts, quatre passes) en seulement 31 matchs en raison d'une opération au genou droit qui lui a fait rater les quatre premiers mois de la campagne. Il avait déjà commencé à ralentir en 2017-18 et les Ducks ont jugé bon de racheter les deux dernières années de son contrat de huit ans signé en mars 2013. Les autres pertes des Ducks sont des défenseurs de profondeur qui pourront être remplacés par du sang neuf : Brendan Guhle et Josh Mahura, entre autres.

Video: ANA@EDM: Perry bat Koskinen et fait 1-0

Ils cognent à la porte

- Maxime Comtois (A)
- Sam Steel (A)
- Max Jones (A)
- Troy Terry (A)
- Josh Mahura (D)
- Brendan Guhle (D)

Comtois a fait bonne impression la saison dernière avec sept points (deux buts, cinq passes) en 10 matchs avant d'être renvoyé dans les rangs juniors avec Drummondville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Il pourrait batailler pour un poste permanent au camp d'entraînement, tout comme Steel, Jones et Terry. Ces derniers ont toutefois une petite longueur d'avance, ayant tous joué 22 matchs ou plus avec Anaheim la saison dernière.

Video: ANA@ARI: Comtois brise l'impasse tard en deuxième

Les besoins

Les Ducks pourraient bénéficier d'un coup de main en attaque après avoir été la pire offensive de la LNH la saison dernière (196 buts marqués) et avoir affiché le huitième pire rendement sur le jeu de puissance (17 pour cent). Le meilleur marqueur des Ducks en 2018-19, Getzlaf, n'a obtenu que 48 points, ce qui est largement insuffisant. La relance de Rakell serait un bon départ, car il n'a obtenu que 43 points après une prometteuse campagne de 69 points en 2017-18, mais il en faudra plus. Une infirmerie moins remplie ne ferait pas de tort aux Ducks non plus. La saison dernière, seulement quatre joueurs ont disputé plus de 70 matchs.

Formation prévue 2019-20

Rickard Rakell -- Ryan Getzlaf -- Ondrej Kase
Carter Rowney -- Adam Henrique -- Jakob Silfverberg
Troy Terry -- Devin Shore -- Max Jones
Nick Ritchie -- Derek Grant -- Daniel Sprong 

Hampus Lindholm -- Josh Manson
Cam Fowler -- Korbinian Holzer
Brendan Guhle -- Jacob Larsson

John Gibson
Ryan Miller

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.