Skip to main content

Max Domi se cherche

Les Canadiens aimeraient voir le jeune attaquant se montrer plus affamé près du filet adverse

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

BROSSARD - Max Domi n'est pas l'ombre de lui-même cette saison chez les Canadiens de Montréal. L'entraîneur Claude Julien a fait observer, lundi, que Domi n'est pas le joueur pugnace qu'il était la saison dernière.

« Il se cherche, il aimerait faire mieux et nous en aurions bien besoin », a affirmé Julien, avant le départ de l'équipe vers Pittsburgh où elle se mesurera aux Penguins, mardi (19 h (HE); RDS, TSN2, ATTSN-PT).

« Nous voulons l'aider, nous travaillons avec lui, a enchaîné Julien. Nous aimerions le voir aller davantage à l'intérieur de l'enclave, entre les points des cercles de mises au jeu. La saison dernière, il décochait plus de tirs et il jouait à l'intérieur des cercles. Il doit retrouver ça, se diriger davantage vers le but et se montrer plus affamé entre les cercles. » 

À LIRE AUSSI: Un beau cadeau pour BarberBoucher : Weber est impressionnant, mais Julien devra le ménagerThibault: Primeau n'a pas été jeté aux loups

Domi, âgé de 24 ans, a connu sa saison la plus fructueuse dans la LNH en 2018-19, avec 72 points - 28 buts. Après 30 matchs cette saison, il accuse un retard considérable sur le plan de la productivité, avec 18 points à sa fiche. À la même période, la saison dernière, il totalisait 31 points. 

Julien a fait remarquer que Domi demeure un jeune joueur en quête de constance, lui qui n'a pas aligné deux bonnes saisons d'affilée jusqu'à maintenant.

Domi a connu une première saison très prometteuse dans la LNH en 2015-16 dans l'uniforme des Coyotes de l'Arizona, avant de connaître deux saisons plus laborieuses. Il faut dire qu'il a été ralenti par une blessure qui lui a fait rater une vingtaine de matchs à sa deuxième saison chez les Coyotes.

Le scénario paraît en voie de se répéter chez les Canadiens, après que Domi eut atteint des sommets personnels à sa première saison.

En présence des journalistes, Domi continue de clamer haut et fort que les négociations contractuelles à venir avec les Canadiens ne représentent pas une source de distractions.

« Je veux simplement aider l'équipe à connaître du succès, répète-t-il inlassablement. Je fais tout en mon pouvoir afin d'apporter une contribution. Mais je suis prêt à aider de toutes les façons possibles. Si l'équipe profite des autres choses que je peux faire, c'est tant mieux et je serai heureux. Le hockey est un sport collectif. »

Le hic justement, c'est que l'équipe ne remporte pas les succès escomptés. Chez le CH en tout cas, on ne cache pas qu'on souhaiterait obtenir un plus grand apport de sa part.

Julien use d'ingéniosité afin de le relancer, lui qui a même tenté l'expérimentation qui a été un échec de le muter à l'aile. À l'entraînement lundi, l'entraîneur l'a jumelé aux ailiers finlandais Artturi Lehkonen et Joel Armia.

Video: MTL@BOS : Armia vole la rondelle à Chara et marque

Lehkonen et Domi ont beaucoup joué ensemble, en compagnie d'Andrew Shaw, la saison dernière. Les deux Finlandais connaissent de bons moments actuellement, particulièrement Armia.

En l'absence de Jesperi Kotkaniemi, qui s'est blessé jeudi dernier, le jeune Nick Suzuki évolue à la position de centre. Il avait Nick Cousins et Jordan Weal comme ailiers, à l'entraînement.

Rappelé dimanche, l'ailier Riley Barber devrait faire ses débuts chez le Tricolore mardi aux côtés de Mathew Peca et de Nate Thompson.

Après avoir affronté les Penguins sans Sidney Crosby, les Canadiens seront de retour dès mercredi à domicile où ils retrouveront les Sénateurs d'Ottawa. Ils compléteront la semaine au Centre Bell face aux Red Wings de Detroit, samedi.

« Nous nous concentrons sur le premier match », a commenté le défenseur Shea Weber en parlant la semaine d'activités de l'équipe. « C'est ce qu'il y a de plus important parce que nous voulons les deux points contre une bonne équipe. On verra pour la suite. »

Weber a avancé que les Penguins demeurent redoutables, même sans leur grand meneur de jeu Crosby, présentement sur le carreau.

« On dirait que quand "Sid" n'est pas là, (Evgeni) Malkin élève son niveau de jeu et que quand Malkin n'est pas là c'est "Sid" qui élève le niveau, a-t-il fait remarquer. Je ne devrais pas dire que ça ne fait pas une grande différence qu'il ne soit pas là parce que "Sid" est un des meilleurs joueurs de la LNH. Mais ses coéquipiers se serrent toujours les coudes quand il est absent et ils offrent du bon hockey. 

« Les Penguins sont bâtis à son image et le noyau de l'équipe s'assure que rien ne change quand il n'est pas là. »

L'entraîneur Julien n'a pas voulu faire part de ses plans quant à l'utilisation des gardiens pour les deux prochains matchs.

Formation prévue des Canadiens à l'entraînement, lundi
Artturi Lehkonen - Max Domi - Joel Armia
Tomas Tatar - Phillip Danault - Brendan Gallagher
Nick Cousins - Nick Suzuki - Jordan Weal
Mathew Peca - Nate Thompson - Riley Barber

Brett Kulak - Shea Weber
Ben Chiarot - Jeff Petry
Otto Leskinen - Cale Fleury
Mike Reilly

Carey Price
Cayden Primeau

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.