Skip to main content

Boucher : Weber est impressionnant, mais Julien devra le ménager

Notre chroniqueur Philippe Boucher n'estime pas que le CH doive aller chercher du renfort à tout prix en défense

par Philippe Boucher @Booboo4343 / Chroniqueur LNH.com

Philippe Boucher a disputé 17 saisons dans la LNH récoltant 94 buts et 300 points en 748 matchs. Le défenseur natif de Saint-Apollinaire a notamment connu deux saisons de 40 points et plus. Il a participé au Match des étoiles en 2007, en plus de soulever la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh à sa dernière saison dans la LNH en 2009. Choix de première ronde (13e au total) des Sabres de Buffalo en 1991, il a successivement porté les couleurs des Sabres, des Kings de Los Angeles, des Stars de Dallas et des Penguins. Au terme de sa carrière de joueur, il a occupé des postes de direction chez l'Océanic de Rimouski, les Remparts de Québec et les Voltigeurs de Drummondville dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Philippe a accepté de collaborer avec l'équipe de LNH.com afin de traiter de divers sujets de l'actualité du hockey.

J'ai assisté cette semaine au match entre les Islanders de New York et les Canadiens de Montréal. J'étais aux premières loges au Centre Bell. Ça faisait longtemps que je n'avais pas été aussi proche de l'action d'un match dans la LNH. La dernière fois, j'étais assis sur le banc!

À LIRE AUSSI : Boucher : Déjà une tête au-dessus de la mêlée pour le Calder

On parle de la vitesse du jeu qui ne cesse d'augmenter. Ça saute aux yeux quand on est tout proche. Les gars sont imposants et rapides. Ce qui m'a surtout frappé, c'est l'exécution. 

Je me suis évidemment attardé au travail des défenseurs, et un qui m'a impressionné, c'est Shea Weber. Le capitaine des Canadiens a affiché beaucoup d'aplomb dans tous les aspects. Il a été physique, il a bloqué des tirs en infériorité numérique et il a obtenu deux points dans la victoire de 4-2 des siens.

Loin de moi l'idée de repartir le débat sur l'échange Weber-P.K. Subban ou de couronner un gagnant, mais le rendement de Weber cette saison fait bien paraître le CH.

Personnellement, j'avais aimé la transaction dès le début et je n'ai toujours rien contre. Ça n'a rien à voir avec Subban. Il a fait de belles choses pour l'organisation et il a été un très bon joueur, mais on ne connaît pas tous les dessous d'un échange. Subban a déjà changé d'équipe. Les Canadiens avaient besoin d'un leader et Weber était le joueur tout désigné.

Weber est efficace, mais je ne suis pas sûr qu'il puisse garder le rythme pendant longtemps en jouant 30 minutes par match. C'est également ce que l'entraîneur Claude Julien pense, en ayant à l'esprit le bien de Weber et de l'organisation. Mais je comprends parfaitement son raisonnement. L'équipe est dans de beaux draps et il n'a pas le choix.

La surutilisation de Weber et de Ben Chiarot en défense met en lumière l'importance que revêt le jeune Victor Mete pour l'équipe. Mete est à l'écart du jeu pour quelques semaines, blessé à une cheville. Sa perte crée une brèche du côté gauche, mais pas une brèche que je serais prêt à combler en allant chercher du renfort à tout prix. 

Video: NYI@MTL : Gallagher s'empare du retour et marque

Le nom de Shayne Gostisbehere, des Flyers de Philadelphie, a été évoqué cette semaine. Gostisbehere est talentueux, il a connu d'excellentes saisons, mais il est confiné à un rôle moins important cette saison après avoir connu une baisse de régime la saison dernière. Il pourrait intéresser les Canadiens, mais ça dépend toujours du prix à payer. Les Flyers sont peut-être prêts à s'en départir, mais ils ne le donneront pas sur un plateau d'argent.

C'est sûr que l'arrivée d'un défenseur gaucher solidifierait ce côté de la brigade et ça recalibrerait le temps de jeu des défenseurs.

Mais l'équipe se tirait bien d'affaire avec Mete, un jeune défenseur que j'affectionne. Il va revenir au jeu bientôt et les Canadiens ont de plus un espoir en Russie, Alexander Romanov, qu'on voit très gros et qui pourrait s'amener en Amérique du Nord la saison prochaine.

Video: NYI@MTL : Le capitaine du Tricolore a le dernier mot 

Si on faisait l'acquisition de Gostisbehere, on ferait quoi alors avec Mete ou Romanov? On aurait un surplus de défenseurs gauchers. Je vous entends dire que ce serait un heureux problème. Peut-être, mais comme directeur général, vous devez tout soupeser et ne rien laisser au hasard.

Primeau : on se calme

Les Canadiens ont envoyé dans la mêlée le gardien recrue Cayden Primeau contre l'Avalanche du Colorado, jeudi. Au moment d'écrire ses lignes, on ne savait pas s'il avait bien ou mal fait. Ça n'a pas d'importance avec ce que j'ai à dire.

C'est correct que les Canadiens lui donnent un premier départ dans la LNH. Pourquoi pas, si on juge qu'il est prêt? Mais il ne faut pas partir en peur s'il réussit un blanchissage ou s'il connaît un premier match difficile.

La pire affaire qui soit arrivée à l'attaquant Ryan Poehling, c'est de marquer trois buts à son premier match, la saison dernière. Poehling est un bon joueur qui a tout à apprendre. Il n'était pas nécessairement prêt pour la LNH. 

On s'enflamme rapidement à Montréal. J'espère simplement que les gens réagiront de façon rationnelle et en gardant les pieds sur terre à la suite de la performance de Primeau. Peu de gardiens âgés de 20 ans font leurs débuts dans la LNH. Les problèmes du gardien réserviste Keith Kinkaid ont précipité les choses. Mais si on lui donne sa chance, c'est qu'il l'a méritée. On aurait pu rappeler un autre gardien de l'organisation, mais c'est à lui qu'on a fait appel.

*Propos recueillis par Robert Laflamme, journaliste principal LNH.com.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.