Skip to main content

Les Red Wings doivent déjà se regarder dans le miroir

Niklas Kronwall a appelé ses coéquipiers à faire preuve d'un peu de fierté après le sixième match de la saison

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

MONTRÉAL - Au mois de décembre dernier, Henrik Zetterberg se tenait au centre du vestiaire des Red Wings après une humiliante défaite de 10-1 subie aux mains des Canadiens et avait lancé un message lourd de sens.

« C'est une honte... Je ne sais pas vraiment par où commencer, avait déclaré l'ancien capitaine de l'équipe. Je joue au hockey depuis 20 ans et je ne crois pas avoir pris part à quelque chose comme ce qui s'est produit ce soir.

« Nous avons pratiquement fait honte à tous ceux qui ont porté l'uniforme des Red Wings. Et nous devons vivre avec ça. »

L'impression de déjà-vu était assez frappante, lundi, quand le vétéran défenseur Niklas Kronwall a pris la parole après la défaite de 7-3 des Wings (0-4-2) face au Tricolore. Celle-ci est survenue deux jours après un dur revers de 8-2 contre les Bruins.

À LIRE AUSSI: Tomas Plekanec marque à son 1000e match | La « cape du roi » à M. 1000 matchs  

« On dit beaucoup qu'il faut faire ci et qu'il faut faire cela, a-t-il amorcé. C'est la même chose depuis deux matchs. Nous connaissons un bon départ, nous faisons de bonnes choses en échec-avant, mais nous devons continuer.

« Nous ne pouvons pas nous écrouler et commencer à courir partout comme des poules pas de tête. Nous devons revenir à la base et nous regarder dans le miroir. Nous devons démontrer un peu de fierté ici. Assez, c'est assez. Nous devons nous mettre au travail. »

Video: DET@MTL: Gallagher profite de la remise de Tatar

Un tel discours survient habituellement en milieu de campagne lorsque rien ne va plus chez une équipe. Or, les Red Wings ont encore 76 matchs à disputer.

Soit la saison sera longue à Detroit, soit les vétérans de l'équipe veulent fouetter les troupes dès maintenant afin d'éviter de revivre une saison comme celle de l'an dernier. Les Wings avaient conclu la campagne avec une fiche de 30-39-13, au 27e rang dans la LNH.

On ne s'attend pas à ce qu'ils participent aux séries - l'équipe est en reconstruction -, mais ils veulent assurément éviter de subir pareille raclée à tous les matchs.

« Nous ne voulons pas passer l'hiver à perdre de cette manière, a déclaré Gustav Nyquist. C'est gênant. Tout le monde est impliqué, tout le monde doit faire mieux. Ce n'est pas parce que tu accordes quelques buts que tu dois remballer ton sac. Nous abandonnons nos gardiens. »

En retard 2-0, Andreas Athanasiou avait réussi à réduire l'écart à un but, mais les choses ont déboulé rapidement par la suite. Le Tricolore a retraité au vestiaire avec une avance de 3-1 et il a inscrit trois buts sans riposte au deuxième vingt pour chasser Jimmy Howard du match.

Oublier le plan

Les Red Wings doivent bien sûr composer avec les blessures aux vétérans Danny DeKeyser, Trevor Daley, Jonathan Ericsson et Mike Green à la ligne bleue. Blashill ne veut toutefois pas faire porter tout le blâme des insuccès de l'équipe à ses jeunes défenseurs, qui tentent tant bien que mal de garder le fort.

À son avis, sa troupe oublie rapidement le plan de match lorsqu'elle se met à tirer de l'arrière et qu'elle tente de marquer.

« Nous avons donné des buts faciles, a-t-il argué. Quand tu essaies de marquer, tu finis par ne pas travailler de la bonne façon et ça se retrouve dans ton filet chaque fois. La deuxième période ressemblait à celle contre Boston. Nous avons continué de tricher pour aller marquer au lieu de respecter le plan de match.

« Ça s'est reviré contre nous. Nous devons apprendre rapidement. »

Ils devront le faire très vite sans aucun doute puisqu'ils prennent le chemin de Tampa, où ils croiseront le fer contre le puissant Lightning, jeudi. Les bottes de travail seront de mise sans quoi le résultat et le refrain d'après-match pourraient être le même.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.