Skip to main content

Les Islanders encore incapables d'obtenir les bonds favorables

New York se retrouve à un match de l'élimination à la suite d'une passe mal avisée sur le but gagnant

par Brian Compton @BComptonNHL / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

RALEIGH, Caroline du Nord - Le gardien des Islanders de New York Robin Lehner a effectué ce jeu des millions de fois. Il l'a aussi répété à l'entraînement.

La rondelle est rejetée dans sa zone, il se dirige derrière son filet pour la récupérer, et il la remet à un coéquipier.

Josh Bailey était posté le long de la rampe du côté gauche et attendait la rondelle après que l'attaquant des Hurricanes de la Caroline Nino Niederreiter l'eut dégagée depuis le centre à mi-chemin en troisième période alors que le pointage était égal. Lehner est rapidement intervenu pour intercepter la rondelle derrière le filet, a aperçu Bailey du coin de l'œil et a tenté de lui envoyer le disque par la rampe. 

Le centre des Hurricanes Sebastian Aho a cependant réussi un excellent jeu pour stopper la passe de Lehner au vol avant de remettre à Justin Williams devant le but, et ce dernier a inscrit ce qui allait devenir le but gagnant dans un gain de 5-2 dans le match no 3 de leur série de deuxième ronde de l'Association de l'Est au PNC Arena mercredi.

Video: NYI@CAR, #3: Williams donne l'avance aux Hurricanes

La saison des Islanders sera en jeu dans le match no 4 de cette série au meilleur de sept matchs présenté en Caroline vendredi (19 h (HE); NBCSN, SN, CBC, TVAS).

« J'ai commis une erreur, je l'assume », a reconnu Lehner, qui s'est laissé choir sur la glace, les mains sur son masque, alors que les Hurricanes célébraient le but de Williams. C'était un match serré. Je pense que nous avons eu nos chances, mais ils ont eu plusieurs bonnes chances, Tout s'est résumé à un jeu.

« Nous sommes toujours persuadés que nous pouvons remporter le prochain match. Malheureusement, nous n'avons pu remporter les derniers duels. Mais à 2-2 en troisième période, je trouvais que je jouais bien. J'ai réalisé plusieurs arrêts. C'est vraiment ce jeu qui a tout changé. J'ai fait une erreur. »

À LIRE AUSSI: Rien n'arrête les HurricanesWilliams et les Hurricanes continuent de trouver des façons de gagner

Les coéquipiers de Lehner n'étaient pas prêts à placer le blâme sur lui, pas après la saison qu'il a connue et qui lui a valu d'être finaliste au trophée Vézina, remis au meilleur gardien de la LNH. 

« Cette défaite n'est aucunement de sa faute », a assuré Bailey, qui a créé l'égalité 2-2 d'un tir des poignets de l'enclave à 14:13 de la deuxième période. « On parle d'un joueur de classe mondiale comme Aho, qui parvient à intercepter la rondelle au vol … De plus, je ne sais pas si la rondelle a dévié ou non devant le filet sur le tir de Williams. C'est ainsi que le hockey se joue parfois. »

Il s'agit d'un thème récurrent depuis le début de la série, et cette séquence est le dernier exemple en date qui illustre comment les Hurricanes travaillent pour obtenir les bonds favorables dont ils ont bénéficié au cours de chacune des trois premières rencontres. Le tout s'est amorcé dans le match no 1 alors que Jordan Staal a marqué en prolongation à la suite d'un bond favorable de la rampe dans un gain de 1-0.

Les Islanders ne voulaient toutefois pas entendre parler de mauvais bonds et de malchance après leur troisième revers de suite. Tout ce qui importe pour eux, c'est de trouver une façon de prolonger leur saison vendredi.

« Ils méritent ces bonds, je le pense vraiment, a assuré l'entraîneur des Islanders Barry Trotz. Nous avons travaillé pour obtenir des chances, et nous devrons travailler très fort afin d'obtenir plus de chances et plus de bonds favorables. Il faut travailler et demeurer concentrés.

« Nous devons mériter le droit de jouer, de demeurer en vie. Nous avons le dos au mur. Nous devons offrir notre meilleur effort. Si nous ne le faisons pas, nous ne méritons pas de continuer à jouer. »

C'est frustrant pour les Islanders de penser à une telle éventualité, compte tenu du fait que chaque match de la série a été vraiment serré. Il n'y avait qu'un écart d'un but mercredi avant que Teuvo Teravainen et Aho inscrivent des buts dans un filet désert dans la dernière minute du match. Ils n'ont pas accordé de but en temps réglementaire dans le match no 1. Ils ont amorcé la troisième période avec une avance d'un but dans le match no 2, mais ont vu cette priorité s'envoler en 65 secondes et ont perdu 2-1.

Ils sont venus de l'arrière deux fois pour créer l'égalité dans le match no 3, grâce à des buts de Devon Toews et Bailey, mais n'ont pu déjouer une troisième fois le vétéran de 35 ans Curtis McElhinney, qui a réalisé 28 arrêts à son premier départ en carrière en séries éliminatoires de la Coupe Stanley. 

Video: NYI@CAR, #3: Bailey marque d'un laser

Ils doivent maintenant l'emporter vendredi.

« Il n'y a qu'une seule façon de voir les choses, et c'est qu'il faut mériter le droit de continuer à jouer, a souligné le capitaine des Islanders Anders Lee. Le match no 4, dans deux jours, il faudra le gagner. C'est tout. Nous devons faire en sorte de demeurer en vie. »

Les Islanders savent l'ampleur de la tâche qui les attend, ils connaissent l'histoire, eux qui ont été l'une des trois équipes dans l'histoire de la ligue à remporter une série quatre de sept après avoir perdu les trois premiers matchs, mais c'était en 1975 contre les Penguins de Pittsburgh.

Leurs chances de remporter la série sont minces, mais leur entraîneur sait que son équipe ne va pas terminer sa saison sans se battre.

« La seule chose que je sais, c'est que ce groupe a été résilient toute l'année, a indiqué Trotz. Tout le monde a remis ce groupe en doute, de toutes les manières possible. Les joueurs dans ce vestiaire ne doutent pas d'eux-mêmes, et moi non plus. Vous allez assister à notre meilleur effort. Si notre meilleur effort est suffisant, nous aurons gagné le droit de continuer à jouer.

« Nous ne pouvons regarder en arrière. Nous ne pouvons corriger ce qui ne s'est pas déroulé en notre faveur ou ce que nous n'avons pas bien fait. C'est terminé. Tout ce que nous pouvons faire, c'est de regarder vers le prochain match, vers la première mise en jeu de la prochaine rencontre, et aller de l'avant à partir de là. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.