Skip to main content

Hurricanes: Dilemme devant le filet

L'entraîneur Rod Brind'Amour a une importante décision à prendre en vue du troisième match de la série face aux Bruins

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

RALEIGH - C'est un dilemme que l'on voyait venir depuis le début du parcours éliminatoire des Hurricanes. Tout indique que le moment est venu pour Rod Brind'Amour de prendre une décision qui pourrait avoir un impact considérable sur la tangente que prendra cette finale de l'Est face aux Bruins.

Qui de Petr Mrazek ou de Curtis McElhinney sera devant le filet des Hurricanes pour le match no 3, mardi (20 h (HE); TVAS, CBC, SN), alors que l'équipe tentera de signer une première victoire dans cette série?

Le pilote a fait son choix, les joueurs et les gardiens sont au courant, mais pas question de tout dévoiler avant la période d'échauffement. Le mystère reste donc entier.

À LIRE AUSSI: Un peu de réconfort pour les HurricanesL'incompréhension règne chez les Hurricanes

« Nous sommes toujours ouverts à la possibilité d'apporter un changement et nous nous remettons toujours en question, avait déclaré Brind'Amour, mardi. Nous avons eu des discussions sur ce que nous allons faire, mais nous n'avons rien finalisé. Toutes les options sont sur la table. »

La question se pose à ce stade-ci de la série puisque Mrazek n'a pas été à la hauteur dans un revers de 6-2 encaissé au TD Garden, dimanche. Le gardien tchèque a donné six buts sur seulement 25 lancers et a souvent paru dépassé par les évènements.

Video: CAR@BOS, #2: Heinen complète la passe de Bergeron

Le pilote n'a cependant pas voulu jeter son gardien sous l'autobus.

« Lors du deuxième match, nous n'avions aucune chance de gagner de la manière dont nous avons joué, a-t-il commenté. Nous sommes dans cette situation parce qu'ils ont bien joué. Je ne crois pas que ç'aurait fait une différence si Petr avait été excellent. Je sais que ça n'aurait rien changé.

« Nous ne sommes pas dans cette position à cause de notre gardien. »

En plus du mauvais but qu'il a accordé au défenseur Matt Grzelcyk sur un tir inoffensif en fin de première période, dimanche, le gardien s'est souvent montré trop agressif sur le porteur de la rondelle et s'est retrouvé hors position dès que les Bruins tentaient un jeu de passes ou s'emparaient d'un retour de lancer.

Video: CAR@BOS, #2: Grzelcyk bat Mrazek d'un tir précis

Brind'Amour aurait facilement pu sortir le crochet après le troisième ou le quatrième but au deuxième engagement, mais Mrazek a lui-même demandé de terminer le match. Ce n'est toutefois pas lui qui prendra la décision en ce qui a trait à la rencontre de mardi.

« Je dois simplement arrêter plus de rondelles qu'aujourd'hui, ça, c'est sûr, a dit le gardien après le match no 2. Je dois être meilleur dans tous les aspects. »

L'entrée en scène de McElhinney serait loin d'être surprenante parce que les Hurricanes ont alterné entre les deux gardiens tout au long de la saison. Le vétéran de 35 ans a été d'office pour 33 matchs tandis que son homologue a disputé 40 rencontres.

Difficile de trouver un meilleur partage des tâches.

McElhinney a aussi vu de l'action en deuxième ronde lorsqu'il a pris la relève de Mrazek dans le match no 2 face aux Islanders quand ce dernier a subi une blessure au bas du corps. Il n'a accordé que quatre buts sur 58 lancers lors des deux dernières rencontres contre les Islanders - les deux dernières victoires des Hurricanes.

« Je ne serais pas surpris d'obtenir le départ, a commenté McElhinney. Nous avons fonctionné de cette façon tout au long de la saison. Si l'occasion se présente, je serai prêt. »
 

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.