Skip to main content

Les Coyotes bientôt en séries selon Ekman-Larsson

Le défenseur dit avoir signé une prolongation de contrat à long terme avec l'Arizona parce que l'équipe est en progression

par Mike Zeisberger @zeisberger / Journaliste NHL.com

STOCKHOLM - Oliver Ekman-Larsson croit que les Coyotes de l'Arizona participeront aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans un futur rapproché et il ne voulait pas manquer ça.

Le défenseur de 27 ans a signé une prolongation de contrat de huit ans avec l'Arizona, le 1er juillet. Ç'a été le plus gros geste des Coyotes dans une saison morte où ils ont acquis l'attaquant Alex Galchenyuk et mis sous contrat l'attaquant Michael Grabner, qui était joueur autonome sans compensation.

Même s'il sait qu'il aurait généré beaucoup d'intérêt à travers la LNH s'il avait profité de son autonomie complète le 1er juillet 2019, Ekman-Larsson a choisi de demeurer avec les Coyotes et il se concentre maintenant à mettre fin à la léthargie de l'équipe. L'Arizona n'a pas fait les séries depuis six saisons.

« Je suis très excité par notre équipe », a déclaré Ekman-Larsson le mois dernier lors de la tournée des joueurs de la LNH dans les médias européens. « Évidemment, j'ai pesé mes options. J'ai fait mes recherches pour prendre une décision éclairée, mais c'est génial de rester en Arizona. »

À LIRE : 31 en 31 : Trois enjeux à surveiller chez les Coyotes | 31 en 31 : Les cinq meilleurs espoirs des Coyotes | Kempe épate la galerie avec une feinte incroyable en fusillade

Une partie des recherches d'Ekman-Larsson a été de questionner le directeur général John Chayka sur la direction que prennent les Coyotes.

« Nous avons tout réglé, a affirmé Ekman-Larsson. Ça n'a pas pris beaucoup de temps. En même temps, je discutais avec Chayka à propos de l'équipe. Je voulais être certain que nous allons dans la bonne direction, et je suis convaincu que c'est le cas.

« Je pense que nous faisons de petits pas pour nous améliorer. C'est ce qu'il faut pour être parmi les meilleurs dans cette ligue. Nous voulons être meilleurs cette année, nous voulons gagner plus régulièrement, et je pense que nous sommes dans une bonne position pour le faire. »

Video: STL@ARI: Ekman-Larsson complète Panik en A.N.

Ekman-Larsson est le genre de défenseur offensif dont tous les entraîneurs rêvent. Il cumule 290 points (102 buts, 188 passes) en 576 matchs dans la LNH, tous joués avec les Coyotes, qui l'ont sélectionné avec le sixième choix au total au repêchage 2009 de la LNH. Il est deuxième dans l'histoire des Coyotes et des Jets de Winnipeg parmi les défenseurs au chapitre des buts et des points derrière Teppo Numminen (108 buts, 534 points).

Ekman-Larsson s'est dit impressionné de l'acquisition de Galchenyuk dans une transaction avec les Canadiens de Montréal en retour de Max Domi le 15 juin. Galchenyuk a établi des sommets en carrière dans la LNH avec 30 buts et 56 points en 2015-16 et il a amassé 51 points (19 buts, 32 aides) la saison dernière. Il ne s'est jamais établi comme un centre à temps plein à Montréal. Il aura cette chance en Arizona.

Video: WPG@MTL : Galchenyuk force la prolongation

L'offensive des Coyotes a également reçu un coup de pouce avec la signature de Grabner, le 1er juillet. Le rapide attaquant a marqué 27 buts à chacune de ses deux dernières campagnes.

« Alex Galchenyuk est un très bon joueur, c'est un marqueur de 30 buts, a souligné Ekman-Larsson. Il a de bonnes mains et je suis très excité de le compter au sein de l'équipe. Puis, il y a Michael Grabner, un attaquant qui peut écouler des pénalités et marquer en désavantage numérique. J'adore les acquisitions faites durant la saison morte.

« John Chayka et l'entraîneur Rick Tocchet ont été très occupés cet été. C'est un signe que nous allons dans la bonne direction. »

Les Coyotes ont mal entamé la saison 2016-17 lors de la première campagne de Tocchet derrière le banc, s'inclinant à leurs 11 premiers matchs (0-10-1) et affichant un dossier de 2-15-3 après 20 parties. Ils montraient une fiche de 9-27-5, le 1er janvier, et de 12-32-9 après un revers contre les Jets, le 6 février.

Ekman-Larsson préfère se concentrer sur la manière dont l'Arizona a terminé la saison, montrant un dossier de 17-9-3 à ses 29 derniers matchs.

« Ça n'a pas été facile pour lui quand il est arrivé ici », a dit Ekman-Larsson au sujet de Tocchet. « Il a dû implanter un nouveau système pour de nouveaux joueurs. Il a continué de se fier à son système et c'est la raison pour laquelle nous avons renversé la vapeur.

« Si on peut commencer l'année comme on l'a fini, nous aurons une bonne saison. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.