Skip to main content

Repêchage 2019 : Besoins des équipes de la section Pacifique

Les Ducks et les Kings pourraient vouloir mettre la main sur des défenseurs; les Coyotes doivent trouver des marqueurs

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

Le repêchage 2019 de la LNH offre aux équipes une occasion de répondre aux besoins dans leur formation avec l'ajout de jeunes espoirs.

La première ronde du repêchage se tiendra le 21 juin (20 h H.E.; TVAS, SN, NBCSN) au Rogers Arena de Vancouver. Les rondes 2 à 7 auront lieu le 22 juin (13 h H.E.; SN, NHLN).

REPÊCHAGE 2019 : Les besoins des équipes de la CentraleLes 10 meilleurs centresLes 10 meilleurs ailiers droitsLes 10 meilleurs ailiers gauchesLes 10 meilleurs défenseursRepêchage 2019 : Les 10 meilleurs gardiens

Voici un survol de ce que les équipes de la section Pacifique pourraient tenter de faire lorsqu'elles arriveront à Vancouver (par ordre alphabétique):


DUCKS D'ANAHEIM

Principale priorité : Défenseurs offensifs

Premier choix au repêchage 2019 : Neuvième au total

La situation : Les Ducks ont terminé à 10 points de l'Avalanche du Colorado et de la deuxième place de quatrième as donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley dans l'Association de l'Ouest. C'est la première fois en sept saisons qu'ils rataient les séries éliminatoires. Ryan Getzlaf et Corey Perry demeurent les leaders de l'équipe, mais ils ont chacun 34 ans, et Ryan Kesler, qui est sous contrat jusqu'à la fin de la saison 2021-22, ne devrait pas jouer la saison prochaine après avoir été opéré le 9 mai pour un resurfaçage de la hanche droite, même si le joueur de 34 ans pourrait éventuellement recommencer à jouer dans la LNH. Les Ducks ont utilisé quatre de leurs sept choix pour repêcher des attaquants au repêchage 2018, et ces joueurs rejoindront les Sam Steel (2016, no 30), Troy Terry (2015, no 148), Max Jones (2016, no 24), Kevin Roy (2012, no 97) et Maxime Comtois (2017, no 50) dans le bassin d'espoirs à l'attaque. Les Ducks ont sept choix au repêchage 2019, dont deux en première ronde, et on s'attend à ce qu'ils se tournent vers de jeunes défenseurs.

Video: ANA@ARI: Comtois brise l'impasse tard en deuxième

Options : Moritz Seider, D, Mannheim (DEL); Victor Soderstrom, D, Brynas (Suède); Philip Broberg, D, AIK (Suède-2)


COYOTES DE L'ARIZONA

Principale priorité : Marqueurs

Premier choix au repêchage 2019 : 14e au total

La situation : Les Coyotes ont huit sélections, dont quatre dans les trois premières rondes. Ils ont raté les séries pendant sept saisons consécutives, mais ils ont terminé plus haut que le 10e rang dans l'Association de l'Ouest (neuvième) pour la première fois depuis 2013-14. Les Coyotes ont pris le 28e rang de la LNH au chapitre des buts marqués (209) et le 20e rang pour les tirs par partie (30,7) malgré une offensive jeune et dynamique composée des attaquants Alex Galchenyuk, Clayton Keller, Christian Fischer, Christian Dvorak, Lawson Crouse et Vinnie Hinostroza. Leur bassin d'espoirs inclut les attaquants Barrett Hayton (2018, no 5), Nicholas Merkley (2015, no 30) et Nate Schnarr (2017, no 75) ainsi que les défenseurs Kyle Capobianco (2015, no 63), Pierre-Olivier Joseph (2013, no 23) et Filip Westerlund (2017, no 44). Leur meilleur espoir devant le filet, Adin Hill (2015, no 76), a conservé une fiche de 7-5-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,76 et un pourcentage d'arrêts de ,901 en 13 parties dans la LNH après que le partant Antti Raanta eut subi une blessure au genou.

Options : Cole Caufield, AD, Programme de développement de l'équipe nationale américaine (USNTDP); Alex Newhook, C, Victoria (BCHL); Matthew Boldy, AG, USNTDP


FLAMES DE CALGARY

Principale priorité : Profondeur à l'attaque

Premier choix au repêchage 2019 : 26e au total

La situation : Les Flames, éliminés en cinq matchs par l'Avalanche du Colorado lors de la série de première ronde de l'Association de l'Ouest, ont bâti une belle fondation d'espoirs et ils auront la chance d'en ajouter d'autres avec cinq choix au repêchage 2019, à commencer par le 26e au total en première ronde. Ils ont les gardiens prometteurs Tyler Parsons (2016, no 54) et Jon Gillies (2012, no 75), le défenseur Juuso Valimaki (2017, no 16) et les attaquants Dillon Dube (2016, no 56), Andrew Mangiapane (2015, no 166) et Martin Pospisil (2018, no 105). Dube a obtenu 39 points (15 buts, 24 passes) en 37 matchs avec Stockton dans la Ligue américaine de hockey (LAH) et cinq points (un but, quatre aides) en 25 parties avec les Flames. Calgary pourrait tenter d'ajouter de la profondeur à l'attaque tôt dans le repêchage avant d'essayer d'ajouter un gardien plus tard.

Video: COL@CGY, #1: Mangiapane épate la galerie

Options : Connor McMichael, C, London (OHL); Jakob Pelletier, AG, Moncton (LHJMQ); Jamieson Rees, C, Sarnia (OHL)


OILERS D'EDMONTON

Principale priorité : Le meilleur joueur disponible, peu importe la position

Premier choix au repêchage 2019 : Huitième au total

La situation : Après avoir atteint la série de deuxième ronde de l'Ouest en 2017, Edmonton a raté les séries lors des deux saisons suivantes. Ken Holland a été embauché comme directeur général et président des opérations hockey, le 7 mai, après avoir été DG et vice-président directeur des Red Wings de Detroit depuis 1997. Les Oilers ont obtenu 79 points, le deuxième plus bas total dans l'Ouest, et ont pris le 25e rang de la Ligue au chapitre des buts accordés par rencontre (3,30). Les Oilers ont de solides espoirs en défensive avec Evan Bouchard (2018, no 10) et Caleb Jones (2015, no 117) et des attaquants prometteurs comme Kailer Yamamoto (2017, no 22) et Kirill Maksimov (2017, no 146) qui pourraient tous se battre pour un poste dans la LNH la saison prochaine. Les Oilers ont six choix au repêchage, dont le huitième au total au premier tour. Attendez-vous à ce qu'ils sélectionnent le meilleur joueur disponible dans chaque ronde, peu importe la position.

Options : Kirby Dach, C, Saskatoon (WHL); Trevor Zegras, C, USNTDP; Vasili Podkolzin, AD, Saint-Pétersbourg (Russie-2)


KINGS DE LOS ANGELES

Principale priorité : Défenseur pouvant jouer sur le top-4

Premier choix au repêchage 2019 : Cinquième au total

La situation : Les Kings ont raté les séries éliminatoires trois fois en cinq saisons depuis qu'ils ont gagné la Coupe Stanley en 2014, et ils ont pris le 30e rang de la Ligue avec 71 points cette saison. Los Angeles, qui a terminé au 30e rang pour les buts marqués (199) et a accordé le 10e plus haut total de buts (259), a embauché Todd McLellan comme entraîneur le 16 avril. Ils ont 10 choix, dont les cinquième et 22e au total. Cette dernière sélection a été obtenue des Maple Leafs de Toronto en retour du défenseur Jake Muzzin. Los Angeles voudra ajouter des espoirs en attaque et en défense. Ils ont de bons espoirs avec les attaquants Rasmus Kupari (2018, no 20), Gabriel Vilardi (2017, no 11), Akil Thomas (2018, no 51) et Jaret Anderson-Dolan (2017, no 41) ainsi que les défenseurs Michael Anderson (2017, no 103) et Kale Clague (2016, no 51).

Options : Bowen Byram, D, Vancouver (WHL); Kirby Dach, C, Saskatoon (WHL); Alex Turcotte, C, USNTDP


SHARKS DE SAN JOSE

Principale priorité : Attaquants pouvant jouer sur le top-9

Premier choix au repêchage 2019 : Troisième ronde

La situation : Les Sharks ont été éliminés en sept matchs par les Blues de St. Louis en finale de l'Ouest, mais ils semblent être dans une bonne situation avec une formation qui mélange jeunes et vétérans. Le bassin d'espoirs est constitué des attaquants Dylan Gambrell (2016, no 60) et Alexander Chmelevski (2017, no 185) ainsi que des défenseurs Ryan Merkley (2018, no 21), Mario Ferraro (2017, no 49) et Jérémy Roy (2015, no 31). Les attaquants Joe Pavelski, Joe Thornton, Gustav Nyquist et Joonas Donskoi ainsi que le défenseur Erik Karlsson pourraient tous devenir joueurs autonome sans compensation le 1er juillet. Les Sharks ont quatre sélections au repêchage, mais aucune dans les première et deuxième rondes. Attendez-vous à ce qu'ils visent des attaquants et un gardien avec leurs choix tardifs.

Options : Karl Henriksson, C, Frolunda Jr. (Suède); Samuel Fagemo, AG, Frolunda (Suède); John Farinacci, C, collège Dexter


CANUCKS DE VANCOUVER

Principale priorité : Défenseur pouvant jouer sur le top-2

Premier choix au repêchage 2019 : 10e au total

La situation : Les Canucks pourraient décider d'ajouter des défenseurs de premier plan pour se joindre à Quinn Hughes (2018, no 7) et à Olli Juolevi (2016, no 5), qui devraient chacun jouer un rôle important au sein de l'équipe la saison prochaine. Les Canucks ont neuf sélections au repêchage, dont le 10e choix au total en première ronde. Les attaquants Elias Pettersson, Bo Horvat et Brock Boeser ont été les trois meilleurs en attaque, mais le joueur de centre Tyler Madden (2018, no 68), qui est peut-être leur meilleur espoir en attaque, demeurera à l'université Northeastern la saison prochaine. Le gardien Thatcher Demko (2014, no 36) se battra pour le poste de gardien partant au camp d'entraînement. L'espoir devant le filet Michael DiPietro (2017, no 36) a conservé une fiche de 13-0 avec une moyenne de buts alloués de 2,35 et un pourcentage d'arrêts de ,914 en 14 rencontres durant les séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l'Ontario (OHL) avant de subir une blessure à la cheville ayant mis fin à sa saison. Attendez-vous à ce que les Canucks repêchent un défenseur avec leur premier choix et comblent leurs besoins avec les sélections restantes.

Video: VAN@NSH: Granlund marque du revers sous la barre

Options : Thomas Harley, D, Mississauga (OHL); Victor Soderstrom, D, Brynas (Suède); Philip Broberg, D, AIK (Suède-2)


GOLDEN KNIGHTS DE VEGAS

Principale priorité : De la profondeur à toutes les positions

Premier choix au repêchage 2019 : 17e au total

La situation : Les Golden Knights ont été éliminés par les Sharks de San Jose en sept matchs dans la série de première ronde de l'Association de l'Ouest après avoir atteint la Finale de la Coupe Stanley à leur saison inaugurale en 2017-18. Vegas a neuf choix au repêchage, dont cinq dans les trois premières rondes. Ils ont plusieurs espoirs de premier plan, dont les attaquants Cody Glass (2017, no 6), Nikita Gusev (échange avec le Lightning de Tampa Bay le 21 juin 2017) et Jake Leschyshyn (2017, no 62), et les défenseurs Nicolas Hague (2017, no 34) et Stanislav Demin (2018, no 99). Vegas doit continuer à s'améliorer en défensive, surtout depuis que l'équipe a échangé son meilleur espoir à la défense, Erik Brannstrom, aux Sénateurs d'Ottawa en retour de Mark Stone le 25 février. Vegas pourrait également viser un gardien plus tard dans le repêchage. Marc-André Fleury aura 35 ans le 28 novembre.

Options : Moritz Seider, D, Mannheim (DEL); Cameron York, D, USNTDP; Matthew Robertson, D, Edmonton (WHL)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.