Skip to main content

Lafrenière est dans la mire de Byfield

L'imposant attaquant sait toutefois qu'il aura fort à faire pour surpasser le Québécois d'ici au Repêchage 2020

par Guillaume Lepage @GLepageLNH / Journaliste LNH.com

CALGARY -- Alexis Lafrenière a beau être à des milliers de kilomètres de Calgary, son nom résonne quand même dans les corridors du Markin MacPhail Centre - le quartier général de Hockey Canada.

En fait, on parle de lui surtout parce que Quinton Byfield, l'un de ses principaux rivaux en vue du prochain repêchage de la LNH, est en voie de se tailler un poste avec la formation canadienne des moins de 18 ans, qui participera à la Coupe Hlinka-Gretzky du 5 au 10 août en République tchèque et en Slovaquie.

À LIRE AUSSI : Lafrenière en vedette au Défi estival du Mondial junior

Le repêchage est dans un peu moins d'un an, mais déjà, on se demande si le gros attaquant de 6 pieds 5 pouces et 214 livres sera en mesure de déloger l'attaquant de l'Océanic de la position de favori dans laquelle il se trouve depuis quelques années.

« Alexis est sur un piédestal depuis quelque temps déjà et je dirais qu'il est dans une position assez solide », a déclaré le directeur du Bureau central de dépistage de la LNH, Dan Marr, en entrevue avec LNH.com.

« C'est un gars comme Quinton qui devra lui pousser dans le derrière s'il veut être considéré comme le meilleur. Ça va forcer Alexis à en faire davantage pour demeurer au sommet. Mais c'est certain qu'il va être poussé et que Quinton fera partie de ce groupe. »

Lafrenière, qui a guidé la formation des moins de 18 ans vers la médaille d'or à la dernière Coupe Hlinka-Gretzky, participe quant à lui au Défi estival du Championnat mondial junior à Plymouth, au Michigan.

« Je sais que c'est un joueur très talentueux, a fait valoir Byfield, qui s'aligne avec les Wolves de Sudbury dans la Ligue de l'Ontario. J'ai vu qu'il avait récolté beaucoup de points, la saison dernière, et je suis content pour lui. C'est un joueur très solide.

« […] Je mentirais si je disais que mon objectif n'est pas de le surpasser cette saison. Je veux assurément être le premier choix du prochain repêchage et c'est ce que je vais essayer de faire. Je veux démontrer pourquoi on me considère comme l'un des meilleurs espoirs de cette cuvée. »

À sa première saison dans la OHL, Byfield a récolté 61 points, dont 29 buts, en 64 rencontres - Lafrenière en avait amassé 80 (42 buts, 38 aides) en 60 matchs à sa première campagne avec l'Océanic dans la LHJMQ.

En compagnie du gardien Ukko-Pekka Luukkonen, l'Ontarien de 16 ans a largement aidé les Wolves à orchestrer un revirement de situation, eux qui ont signé 43 victoires après avoir terminé au dernier rang du classement général de la OHL en 2017-18.

« Quand je l'ai vu marquer son premier but dans la OHL sur un jeu qui a fait les faits saillants, je me suis dit qu'il serait en mesure de respecter les attentes, a rigolé Marr. Mais pour les joueurs qui ont cette étiquette, ce n'est pas facile. Ils sont toujours marqués au fer rouge par les équipes adverses.

« En sachant ça, les statistiques qu'il a affichées l'an dernier sont assez impressionnantes. »

Youtube Video

Encore du temps

Ce n'est pas demain la veille que Lafrenière et Byfield connaîtront le sort qui leur sera réservé à l'issue de la première ronde du repêchage, qui se tiendra au Centre Bell de Montréal. D'ici là, bien de l'eau coulera sous les ponts et les choses ont le temps de changer.

On parle de Lafrenière et de Byfield, mais les attaquants suédois Alexander Holtz et Lukas Raymond ont aussi le potentiel de charmer l'équipe qui sélectionnera au premier rang, le 26 juin.

« Si le repêchage avait lieu aujourd'hui, Lafrenière serait le premier choix, a commenté Marr. J'en suis certain à 90 pour cent. Mais les équipes ne repêchent pas aujourd'hui. Il reste encore beaucoup de hockey à jouer et ce ne sera pas facile pour aucun de ces joueurs.

« Mais c'est une des raisons pour lesquelles ils sont considérés comme les meilleurs. C'est parce qu'ils savent comment gérer l'adversité et jouer malgré tout ce qui vient avec le fait d'être sur un piédestal. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.