Skip to main content

Kessel prêt à jouer au leader avec les Coyotes

L'attaquant, qui a été acquis dans une transaction avec les Penguins, devra servir de modèle au sein d'une jeune équipe

par Adam Kimelman @NHLAdamK / Directeur adjoint de la rédaction NHL.com

Phil Kessel est prêt à accepter un nouveau rôle chez les Coyotes de l'Arizona : celui de leader.

« J'ai hâte. Ce n'est pas vraiment quelque chose que j'ai eu à faire dans ma carrière. Je pense que ça va bien aller. Je vais faire tout ce qui est possible pour aider ces gars à gagner et à s'améliorer. Si les jeunes ont des questions ou quelque chose dont ils veulent discuter, je serai là pour eux. Il faut que l'équipe soit meilleure, mais eux aussi », a souligné Kessel, qui aura 32 ans le 2 octobre, la veille du premier match de la saison de sa nouvelle équipe face aux Ducks d'Anaheim.

À LIRE AUSSI Guentzel veut être un meneur offensif pour les PenguinsHayton motivé d'apporter de l'offensive aux Coyotes

Ce sont les qualités offensives de Kessel qui ont séduit les Coyotes, qui ont fait son acquisition le 29 juin en retour d'Alex Galchenyuk et de l'espoir Pierre-Olivier Joseph. Mais Kessel, qui a remporté la Coupe Stanley à deux occasions, devra faire beaucoup plus que de seulement patiner d'un bout à l'autre de la patinoire à l'aile avec une équipe qui ne s'est pas qualifiée pour les séries éliminatoires depuis 2012.

« Tout le monde peut être un leader à sa propre façon, et Phil peut être un leader en parlant aux jeunes joueurs et en discutant de diverses situations, ce qu'il voit et comment créer de l'offensive. C'est ce qu'il fait depuis tellement d'années et il est l'un des joueurs qui ont eu le plus de succès en ce sens. On voulait quelqu'un qui est capable de lire le jeu comme Phil et qui peut aider nos jeunes joueurs en ce sens », a analysé le directeur général des Coyotes John Chayka.

L'entraîneur-chef des Coyotes Rick Tocchet a indiqué qu'il avait parlé à Kessel afin de l'intégrer aux groupes de vétérans de l'équipe, qui inclut le capitaine Oliver Ekman-Larsson, Derek Stepan, Brad Richardson et Jason Demers.

« Il va accepter le rôle d'aider les jeunes gars, de les amener dîner, a imagé Tocchet, qui a dirigé Kessel pendant deux saisons à Pittsburgh en tant qu'adjoint. Il y a plus de responsabilités pour Phil en arrivant ici parce que la dynamique est différente, et c'est une équipe différente (que les Penguins). Mais je veux qu'il demeure qui il est. Je ne veux pas qu'il arrive ici en tentant d'en faire trop pour donner l'exemple. Je veux qu'il calme les gars. Il a de bonnes connaissances du hockey et ça peut aider les jeunes. »

Kessel promet de tenter de donner l'exemple, peu importe ce qu'il faudra pour le faire.

« Je ne suis pas du genre à crier, a-t-il révélé. Je veux juste être un bon gars dans la chambre. Les gars peuvent me parler et on aime avoir du plaisir. S'ils veulent parler de hockey, j'aime ça aussi. Mais au final, je pense qu'on doit profiter de ce que nous vivons, s'amuser et jouer de notre mieux. Il faut être relax et prêts à jouer. »

Video: DET@PIT: Kessel bat Howard sur la mise en jeu

L'Américain a avoué qu'il avait hâte d'avoir du plaisir en Arizona après une fin en queue de poisson à Pittsburgh. Il a aidé les Penguins à gagner la Coupe en 2016 et 2017, mais il n'a enregistré que deux points lorsque l'équipe a été balayée par les Islanders de New York en première ronde des séries éliminatoires l'an dernier. Après la défaite, le directeur général Jim Rutheford a dit que des changements étaient nécessaires. Kessel, qui avait une clause de non-échange partielle, a refusé une transaction avant de finalement se retrouver en Arizona, avait révélé Rutherford. 

« Tu ne sais jamais si tu vas être échangé, mais tu peux toujours sentir quand ton temps est venu dans une équipe, a expliqué Kessel. J'ai connu quatre belles années là-bas. Mais j'ai hâte de profiter de cette nouvelle aventure en Arizona, et me prouver à nouveau, montrer aux gens ce que je peux faire. Tu veux toujours te prouver et connaître une grosse saison. J'espère pouvoir faire de belles choses. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.