Skip to main content

Horvat fait confiance au jeune noyau des Canucks

L'attaquant est persuadé que le manque d'expérience n'affectera pas les Boeser, Pettersson, Hughes et Markstrom

par David Satriano @davidsatriano / Journaliste NHL.com

Bo Horvat a confiance en ses coéquipiers des Canucks de Vancouver qui joueront du hockey de séries pour la première fois.

« Je pense qu'ils seront prêts pour ça, a dit le capitaine des Canucks jeudi. Ils savent ce que ça prend pour gagner, et ils savent ce à quoi ressemble le hockey des séries. Ils seront prêts à y participer. Ils ont les atouts nécessaires pour se surpasser en séries. »

Les attaquants Brock Boeser et Elias Pettersson, le défenseur Quinn Hughes et le gardien Jacob Markstrom font partie des joueurs de Vancouver qui n'ont jamais participé aux matchs d'après-saison dans la LNH.

À LIRE AUSSI : Pettersson ne croit pas avoir atteint son plein potentiel

Boeser a récolté 45 points (16 buts, 29 passes) en 57 matchs cette saison. Pettersson, gagnant du trophée Calder, remis à la recrue de l'année, en 2018-19, a amassé 66 points (27 buts, 39 aides) en 68 rencontres. Hughes, qui est parmi les favoris pour le Calder cette saison, a mené les recrues avec 53 points (huit buts) en 68 parties. Markstrom a maintenu une fiche de 23-16-4 avec une moyenne de buts alloués de 2,75, un pourcentage d'arrêts de ,918 et deux blanchissages en 43 affrontements.

« Je ne crois pas qu'il y ait beaucoup à dire, je pense qu'ils savent simplement ce qui doit être accompli et [qu'ils connaissent] notre objectif ultime », a dit Horvat.

Les Canucks ont maintenu une fiche de 36-27-6 (pourcentage de points de ,565) en saison régulière. Ils sont la septième équipe la mieux classée dans l'Association de l'Ouest et ils affronteront le Wild du Minnesota (35-27-7, ,558), qui prennent le 10e rang, dans une série trois de cinq en ronde de qualification de la Coupe Stanley. Le gagnant accédera aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley tandis que le perdant aura une chance sur huit de mettre la main sur le premier choix du Repêchage 2020 de la LNH lors de la deuxième phase de la loterie.

« Notre objectif principal est de gagner des matchs de séries et ultimement de gagner la Coupe Stanley, a affirmé Horvat. L'organisation le mérite, mes coéquipiers le méritent et, évidemment, la ville de Vancouver le mérite. Alors c'est ce que nous allons tenter de faire. »

Pourvu que les conditions sanitaires et de sécurité le permettent, les camps d'entraînement des équipes devraient prendre leur envol le 13 juillet pour le début de la Phase 3 du plan de reprise de la saison. Les équipes voyageront le 26 juillet vers les deux villes hôtesses pour le début de la Phase 4, qui s'amorcera le 1er août.

« Ce sera difficile, a admis Horvat. Le Minnesota a une bonne équipe et elle commençait à prendre son rythme avant que la pandémie arrive. Je suis persuadé qu'ils seront prêts à nous affronter au même titre que nous sommes prêts à les affronter. Ce ne sera pas un affrontement facile. Ils ont de bons joueurs et des gars expérimentés en séries, alors nous devrons être au sommet de notre art pour ce duel. »

Horvat, qui a inscrit 53 points (22 buts) en 69 matchs cette saison, n'a pas participé aux séries depuis sa saison recrue en 2014-15. Il avait obtenu quatre points en six rencontres lorsque les Canucks s'étaient inclinés contre les Flames de Calgary en première ronde.

« Je me souviens qu'il s'agissait du hockey le plus plaisant que j'avais jamais joué, a-t-il raconté. Tout est à un autre niveau et c'est là que je joue mon meilleur hockey. J'ai tellement hâte de jouer du hockey de séries à nouveau. »

Horvat, qui était de retour à Vancouver dimanche, a patiné avec les Canucks pour une première fois dans le cadre de la Phase 2, mardi. Sa femme et leur bébé de deux semaines sont demeurés à la maison en Ontario.

Video: NYI@VAN: Horvat complète le tic-tac-toe en A.N.
 

« Espérons qu'à la fin de tout cela, je le mettrai dans la Coupe Stanley et tout ira bien, a-t-il souhaité. Ce ne sera pas facile, mais en même temps, au début de l'année, nous avons comme objectif de participer aux séries pour avoir la chance de gagner la Coupe et c'est ce que nous avons en ce moment. Si je dois être loin de ma famille et mettre les efforts pour revenir et jouer en séries éliminatoires, je veux y aller jusqu'au bout et tenter de gagner. »

Horvat espère également que les Canucks seront en mesure de s'entendre avec Boeser, Pettersson et Hughes, qui peuvent tous devenir joueurs autonomes avec compensation, et avec le gardien Markstrom, qui pourrait de son côté être libre comme l'air à la fin de la présente saison. La LNH et l'Association des joueurs de la LNH ont conclu une entente de principe pour une prolongation de quatre ans de la convention collective, lundi.

« Je pense que nous ferons tout ce que nous pouvons pour garder les pièces de notre jeune noyau ensemble, car ces jeunes joueurs sont des éléments importants de notre équipe, a dit Horvat. Comment allons-nous le faire, je n'en suis pas certain. Nous avons des jeunes si talentueux, nous voulons garder l'équipe unie. Espérons que nous trouverons les moyens, car nous avons un bel avenir devant nous. »

En voir plus

La LNH a mis à jour sa Politique de confidentialité en date du 27 février 2020. Nous vous encourageons à la lire attentivement. La LNH utilise des témoins, des pixels espions, et d'autres technologies similaires. En utilisant les sites Web de la LNH ou d'autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et nos Conditions d'utilisation, ce qui inclut notre Politique à l'égard des témoins.