Skip to main content

Fleury le vrai roi, Vegas au deuxième tour

Les Golden Knights de Vegas réalisent l'impensable en complétant le balayage face aux Kings de Los Angeles, mardi

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

LOS ANGELES -- Marc-André Fleury a blanchi les Kings de Los Angeles pour la deuxième fois en quatre matchs et les Golden Knights de Vegas ont complété le balayage de la série de premier tour de l'Association de l'Ouest entre les deux équipes, mardi, en l'emportant 1-0 devant 18 422 spectateurs au Staples Center.

Fleury a réussi 31 arrêts et, au total des quatre rencontres, il n'a cédé que trois buts en 129 lancers. Son 12e blanchissage en séries le fait grimper à égalité avec Terry Sawchuk au 10e rang de l'histoire.

Auteur de 21 arrêts mardi, son opposant Jonathan Quick n'a pas été piqué des vers, avec sept filets accordés en 132 tirs. Ç'aurait dû normalement lui permettre de savourer quelques gains.

Mais pas contre les Golden Knights qui continuent de marteler l'histoire à grands coups de sabres. Tous sports confondus (LNH, NBA, MLB), ils sont la troisième équipe d'expansion seulement qui complète le balayage d'une première série quatre de sept - les premiers qui signent l'exploit à leur toute première saison.

À LIRE AUSSI: Fleury a rarement vu une équipe comme Vegas | Carnet de bord de Pierre-Édouard Bellemare

« Ce sont vous (les journalistes) qui nous soulignez toutes les marques que nous réalisons, autrement ce n'est pas du tout un sujet de discussions entre nous, a commenté Fleury. Je ne connais aucun record pour ce qui est des équipes d'expansion. Nous ne sommes qu'une équipe comme les autres. Nous jouons du mieux que nous pouvons et tentant de gagner des matchs. C'est tout. »

Le défenseur Brayden McNabb a été l'unique marqueur de la soirée, à 4:04 du deuxième vingt. McNabb, que les Golden Knights ont d'ailleurs réclamé des Kings au repêchage d'expansion, s'est avancé sur le flanc droit et tiré sur réception après avoir vu les attaquants du premier trio - Jonathan Marchessault, William Karlsson et Reilly Smith - s'échanger habilement la rondelle du centre de la patinoire.

Video: Fleury aide Vegas à compléter un balayage historique

Dans le match no 1 à Las Vegas, le défenseur Shea Theodore avait été le seul buteur du gain de 1-0 des siens.

Les Golden Knights l'ont emporté 2-1 en deuxième prolongation et 3-2 dans les deuxième et troisième confrontations.

À LIRE: Simon Gagné analyse la première ronde des séries

Les Kings ne doivent pas en croire leurs yeux.

« Ce sont les séries éliminatoires, a débité le capitaine Anze Kopitar. Les quatre matchs ont été serrés. Nous affrontions une des plus explosives équipes de la ligue à l'attaque et nous les avons contenus à sept buts pendant la série. Johnny (Quick) nous a donné la chance de remporter chacun des matchs, mais nous avons été incapables de trouver le fond du but. »

But du match

Le joli but gagnant.

Video: VGK@LAK, #4: McNabb complète la passe de Smith

Arrêt du match

Fleury qui se dresse devant Anze Kopitar à la 13e minute du dernier vingt. Kopitar a pu prendre tout son temps avant de décocher un tir à bout portant que le gardien québécois a repoussé du gant.

« J'ai mis du temps avant de voir Kopitar qui s'amenait tranquillement fin seul dans l'enclave parce qu'on m'obstruait la vue. J'ai réagi instinctivement sur le tir », a expliqué Fleury.

Video: VGK@LAK, #4: Fleury vole Kopitar à bout portant

Jeu du match

L'arrêt de Fleury du bout de la mitaine face à Dustin Brown dans les derniers instants du match.

« Je n'étais pas confiant en constatant que la rondelle avait effleuré ma mitaine. J'étais content de la voir passer à côté du but. »

Video: VGK@LAK, #4: Fleury prive Brown du but égalisateur

Ce qu'ils ont dit

« Ç'a été une série incroyable, âprement disputée. L'écart a été d'un seul but dans les quatre matchs. Les deux gardiens ont été exceptionnels. Nous avons profité d'un peu plus de bonds favorables que les Kings. » - L'entraîneur des Golden Knights Gerard Gallant

« Nous avons été meilleurs à chacun des matchs et ce soir ç'a été notre meilleure performance de la série. Vous vous donnez habituellement une bonne chance de réussite en limitant vos adversaires au total d'occasions de marquer, comme nous l'avons fait. Nous avons-nous-mêmes créé plusieurs chances à l'attaque, Marc-André Fleury a été très bon, en plus de recevoir un bon soutien de ses coéquipiers. Au bout du compte, vous devez mieux saisir vos occasions. » -- L'entraîneur des Kings John Stevens

Ce qu'il faut savoir

Selon Elias, une seule autre équipe a balayé les honneurs d'une série au meilleur de sept à sa première saison en séries : les Trail Blazers de Portland en 1977 contre les Lakers de Los Angeles, à leur septième saison dans la NBA. 

En remportant un 66e match en séries, Fleury s'est hissé au 10e rang des gardiens de l'histoire devant Dominik Hasek (65). C'est la troisième fois seulement que Fleury participe à un balayage d'une série quatre-de-sept en carrière - 2008 contre les Sénateurs d'Ottawa et 2009 face aux Hurricanes de la Caroline. Les deux fois, il a atteint la Finale de la Coupe Stanley avec les Penguins de Pittsburgh. Il l'a gagnée en 2009.

La suite

Le début des vacances et des remises en question pour les Kings tandis que les Golden Knights peuvent se la couler douce un peu en attendant de connaître l'identité de leurs prochains rivaux.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.