Skip to main content

Équipe Canada a sondé le terrain auprès de Carey Price et des Canadiens

Les propriétaires ont donné leur aval pour que le gardien vedette accepte l'invitation

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

Les dirigeants d'Équipe Canada ont demandé à Carey Price s'il souhaitait faire partie du premier contingent des 16 joueurs choisis en vue du tournoi de la Coupe du monde de hockey en septembre.

Ils ont même vu à ce que les Canadiens de Montréal soient à l'aise avec la situation parce que le gardien vedette récupère d'une blessure au bas du corps depuis plus de trois mois.

« On a à faire avec le meilleur gardien au monde et comme il est un rouage très important des Canadiens, nous avons voulu bien faire les choses », a expliqué mercredi le directeur général de l'équipe canadienne Doug Armstrong, qui est le d.g. des Blues de St. Louis.

Armstrong a raconté qu'il s'est adressé à Price le 1er février, en compagnie de son homologue des Canadiens Marc Bergevin qui fait partie du quatuor de décideurs d'Équipe Canada, afin de lui demander s'il voulait être du premier groupe des 16.

Armstrong a du coup demandé à Bergevin de discuter de la situation avec les propriétaires de l'équipe qui ont donné leur aval pour que Price soit retenu.

« C'est un gros tournoi de hockey, mais Carey Price est un gros morceau des Canadiens. Nous voulions nous assurer que les propriétaires seraient à l'aise avec la décision. »

Armstrong a dit que le gardien s'est accordé quelques semaines de réflexion afin de mûrir sa décision. Price a finalement donné son approbation à Armstrong, qui a pris le soin de préciser qu'Équipe Canada n'a en aucun moment été mêlé dans des discussions au sujet de l'état de santé du gardien.

« Mon intérêt pour Carey n'est que pour septembre prochain », a-t-il souligné.

Subban, rien n'est sûr

Pour ce qui est de la première mouture d'Équipe Canada, le successeur de Steve Yzerman a dit que ses acolytes et lui ont été confrontés à des choix très déchirants. Il a mentionné en riant que l'attaquant Corey Perry, qui ne fait pas partie de la liste préliminaire, le faisait mal paraître après avoir réussi un tour du chapeau dimanche dernier.

« C'est un excellent joueur et nous l'avons à l'œil comme plusieurs autres. Les sept joueurs que nous allons greffer au groupe des 16 ne sont pas moins méritants. Nous allons aborder le tournoi en septembre en misant sur 23 joueurs. »

Armstrong a relaté avoir trouvé difficile d'apprendre à deux de ses défenseurs chez les Blues, Alex Pietrangelo et Jay Bouwmeester, qu'ils n'avaient pas été retenus.

« Vous jetez un œil sur le premier quatuor de défenseurs de l'équipe et je dirais qu'il a été le meilleur quatuor jamais réuni sur la scène internationale. Le total de buts accordés figure parmi les plus bas de l'histoire. La synergie entre les quatre était excellente et nous avons décidé de revenir avec eux. »

En ce qui a trait à l'ajout à faire du côté droit, le côté de P.K. Subban des Canadiens, Armstrong a indiqué qu'ils ont le choix entre plusieurs styles de défenseurs. Il a mis l'accent sur ce que l'entraîneur Mike Babcock souhaite avoir comme joueurs.

« J'ai appris en côtoyant Mike aux Jeux olympiques qu'il apprécie de bien connaître les atouts qu'il a sous la main. Il veut être certain de pouvoir utiliser un joueur précisément dans une situation particulière. L'objectif pour nous est de dénicher des joueurs qui peuvent jouer dans n'importe quelle situation et possiblement contre n'importe qui à égalité numérique. »

Est-ce que les propos d'Armstrong sont rassurants pour Subban? Pas nécessairement dans le contexte où l'entraîneur des Canadiens Michel Therrien reproche justement à son défenseur vedette de courir des risques inutiles.

En voir plus