Skip to main content

La saison des Devils a déraillé en raison des nombreuses blessures

L'inconstance devant le filet représente une autre raison pour laquelle le New Jersey ratera les séries éliminatoires

par Mike G. Morreale @mikemorrealenhl / Journaliste NHL.com

Les Devils du New Jersey seront exclus des séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une sixième fois en sept saisons.

Les Devils (27-36-9) ont été éliminés de la course au tournoi printanier, vendredi, quand les Blue Jackets de Columbus ont vaincu les Hurricanes de la Caroline 3-0.

À LIRE : Le jeune noyau des Red Wings permet de l'optimisme | Les Sénateurs rateront les séries éliminatoires

Voici un survol de ce qui s'est passé en 2018-19 et les raisons pour lesquelles le vent pourrait tourner pour les Devils en 2019-20. 

Les infos

Joueurs autonomes sans compensation potentiels: Kenny Agostino, A; Kurtis Gabriel, A; Drew Stafford, A; Egor Yakovlev, D

Joueurs autonomes avec compensation potentiels: Will Butcher, D; Connor Carrick, D; Mirco Mueller, D; Stefan Noesen, A; John Quenneville, A; Pavel Zacha, A

Potentiels choix au repêchage en 2019: 10

Ce qui leur a fait mal

Blessures/transactions importantes : Les attaquants Taylor Hall (opéré au genou), qui a remporté le trophée Hart à titre de joueur le plus utile à son équipe la saison dernière, Jesper Bratt (mâchoire, bas du corps), Pavel Zacha (haut du corps), Miles Wood (bas du corps) et Stefan Noesen (haut du corps), les défenseurs Sami Vatanen (bas du corps, commotion cérébrale) et Steven Santini (mâchoire) et le gardien Cory Schneider (bas du corps) ont tous raté au moins 10 matchs à un certain moment cette saison. Les Devils ont également échangé les attaquants Marcus Johansson (Bruins de Boston) et Brian Boyle (Predators de Nashville), le défenseur Ben Lovejoy (Stars de Dallas) et le gardien Keith Kinkaid (Blue Jackets de Columbus) avant la date limite des transactions 2019 de la LNH, le 25 février. Chacun de ces quatre joueurs pourrait devenir autonome sans compensation le 1er juillet.

Déboires défensifs : Les Devils occupent le 28e rang dans la LNH au chapitre des buts alloués (242) et sont 27e pour les buts alloués par rencontre (3,36). Kinkaid a connu une saison difficile, présentant une moyenne de buts alloués de 3,36 et un pourcentage d'arrêts de ,891 avant d'être échangé à Columbus. Schneider a raté les huit premiers matchs de la saison à la suite d'une opération pour réparer des déchirures au cartilage de sa hanche gauche le 1er mai 2018, et il a eu du mal à retrouver la forme après son retour, compilant une fiche de 0-7-2 avec une moyenne de 4,22 et un taux d'efficacité de ,867 avant de signer sa première victoire de la saison le 15 février.

Difficultés sur la route : Les Devils n'ont obtenu que dix victoires en 37 matchs à l'étranger (10-24-3) et ils ont une fiche de 17-12-6 à domicile. Ils ont perdu leurs quatre premières parties à l'étranger cette saison et s'étaient inclinés dans sept de leur huit affrontements loin du Prudential Center le 11 novembre. Ç'a donné le ton au reste de la saison.

Raisons d'être optimiste

Amélioration devant le filet : Schneider, 32 ans, fait du progrès dans son rétablissement, lui qui a affiché une moyenne de 2,09, un pourcentage d'arrêts de ,933 et un jeu blanc à ses neuf derniers matchs (5-3-1). Le gardien recrue Mackenzie Blackwood, 22 ans, s'avère un réserviste légitime, ayant compilé une fiche de 7-8-0 cette saison avec une moyenne de 2,63, un pourcentage d'arrêts de ,919 et deux blanchissages.

Video: PHI@NJD: Schneider dit non à Laughton

Aller de l'avant : Les nombreuses blessures à travers l'alignement ont permis au personnel des Devils d'évaluer plus étroitement leur prochaine vague d'espoirs à l'attaque. Le portrait initial est positif, alors que Kevin Rooney, Nathan Bastian, Joey Anderson, Brett Seney, Michael McLeod et Kurtis Gabriel font tout en leur possible pour impressionner les entraîneurs et préparer le terrain pour ce qui devrait être un camp d'entraînement extrêmement compétitif en septembre.

Video: CGY@NJD: Rooney vole et compte en infériorité

Amasser des atouts : Le directeur général des Devils Ray Shero a échangé quatre joueurs dont le contrat était sur le point d'expirer (Johansson, Lovejoy, Boyle, Kinkaid) avant la date limite, et en retour, il a fait l'acquisition de deux choix de deuxième ronde et un choix de troisième ronde au repêchage 2019 de la LNH, un choix de quatrième ronde en 2020, un choix de cinquième ronde en 2022 et le défenseur droitier Connor Carrick.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.