Skip to main content

CMJ: La porte s'ouvre pour Dawson Mercer

En l'absence d'Alexis Lafrenière, le «13e attaquant» de la formation canadienne verra son rôle être bonifié

par Guillaume Lepage @GLepageLNH

OSTRAVA, République tchèque - Le refrain commence à devenir familier pour Dawson Mercer.

Comme ce fut le cas dans l'uniforme de la Ligue de hockey junior majeur du Québec à la Série Canada-Russie au début du mois de novembre, il aura l'occasion de profiter de l'absence d'Alexis Lafrenière pour faire sa marque - cette fois sous les projecteurs du Championnat mondial junior.

C'est ironique et malheureux, mais la vie fait ainsi les choses. Quand Lafrenière a déclaré forfait pour la Série Canada-Russie en raison d'une blessure à la cheville, Mercer avait brillé au centre du premier trio en compagnie de Raphaël Lavoie et de Jakob Pelletier. On connaît maintenant la suite.

À LIRE : De bonnes nouvelles pour Alexis Lafrenière | Rodrigue ne désespère pas

Son nom est apparu sur le radar de Hockey Canada et il a réussi à forcer la main des dirigeants pour se tailler une place au sein de l'équipe à seulement 18 ans. Il devait en principe être confiné au rôle de 13e attaquant, mais voilà que la porte s'ouvre à nouveau à la suite de la blessure au genou qu'a subie Lafrenière, dimanche.

« C'est une belle occasion pour moi, a déclaré le produit des Voltigeurs de Drummondville. C'est malheureux pour Alexis, c'est certain que tu ne veux jamais voir un de tes coéquipiers tomber au combat, mais c'est une belle opportunité pour moi. Je veux faire tout en mon possible pour aider l'équipe à gagner.

« Je veux saisir cette chance et demeurer dans cette position. »

Après avoir obtenu une seule petite minute de jeu dans le match face aux États-Unis - une victoire de 6-4 du Canada - le patineur originaire de Terre-Neuve a été utilisé durant 11:33 dans un revers de 6-0 contre la Russie.

Selon ce qu'on a pu voir à l'entraînement, dimanche, il sera utilisé en compagnie de Joe Veleno - son ancien coéquipier chez les Voltigeurs - et de Quinton Byfield, l'un des meilleurs espoirs disponibles en vue du prochain Repêchage 2020, sur le deuxième trio de l'équipe. Il se retrouve donc de nouveau dans une position avantageuse.

Mercer devra cependant patienter un peu plus avant de renouer avec Veleno puisque ce dernier a été suspendu pour une rencontre pour avoir donné un coup de tête au défenseur russe Danil Misyul, samedi.

« Je n'ai pas beaucoup joué avec Joe l'an dernier, mais je sais évidemment comment il voit le jeu, a dit Mercer, un autre espoir pour 2020. Il joue avec beaucoup de rythme et beaucoup de vitesse alors je veux m'assurer d'égaler ça.

« Quinton est aussi un très bon joueur, alors je serai bien entouré. Je suis heureux de me retrouver en leur compagnie. »

Reste à voir s'il pourra autant laisser sa marque qu'en novembre, alors qu'il avait amassé deux buts et une aide contre les Russes. Il s'agirait d'une bien belle histoire.

Daws, Hofer ou Rodrigue?

Que serait un Championnat mondial junior sans une petite controverse de gardiens?

Le Canada s'en était bien tiré au cours des trois dernières éditions grâce à Carter Hart et à Michael DiPietro, mais voilà que la contre-performance de Nico Daws et la prestation peu convaincante de Joel Hofer en relève contre la Russie vient de relancer le débat.

Daws a accordé huit buts sur 50 tirs en un peu plus de quatre périodes depuis le début du tournoi. Il affiche une moyenne de buts alloués de 5,83 et un taux d'efficacité de ,840 - rien de bien rassurant à deux matchs de la ronde éliminatoire.

« On n'a pas pris de décision à ce sujet, a laissé entendre Tourigny. Nous avons bien entendu discuté de la situation de nos trois gardiens. On a une belle profondeur devant le filet et on va regarder tous les scénarios. […] On a parlé de 6 850 000 scénarios alors on va voir lequel des 6 850 000 on va choisir. »

La troisième option, c'est le Québécois Olivier Rodrigue qui est confiné au rôle de troisième gardien depuis que l'équipe a posé les pieds en Europe. Son dernier match remonte au 7 décembre alors qu'il défendait la cage des Wildcats de Moncton. Pour ce que ça vaut, il a semblé obtenir davantage de répétitions qu'à l'habitude à l'entraînement, dimanche.

« On n'a pas encore eu de nouvelles sur qui allait jouer contre l'Allemagne, a déclaré Rodrigue. Je reste prêt et je travaille fort. Je continue à faire ce que je fais depuis le début du camp. Tout est possible. C'est un tournoi qui va assez vite et ce sont des décisions que les entraîneurs vont devoir prendre.

« Si ça arrive, je suis prêt. »

Les trios à l'entraînement

Connor McMichael - Barrett Hayton - Nolan Foote
Quinton Byfield - Joe Veleno - Dawson Mercer
Liam Foudy - Ty Dellandrea - Dylan Cozens
Raphaël Lavoie - Akil Thomas - Aidan Dudas

 

Crédit photo : Vincent Éthier / LHJMQ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.