Skip to main content

Cinq clés: Predators vs Ducks, match no 1

Anaheim aura besoin que le centre Ryan Kesler s'impose aux deux extrémités de la glace; Nashville souhaite que Pekka Rinne poursuive son bon travail

par Dan Arritt / Correspondant LNH.com

PREDATORS vs DUCKS
21 h (HE); TVA Sports, NBCSN, CBC
Match no 1 de la finale de l'Association de l'Ouest

ANAHEIM - Les Ducks d'Anaheim et les Predators de Nashville vont croiser le fer en séries éliminatoires de la Coupe Stanley pour une deuxième saison de suite, alors que le match no 1 de la finale de l'Association de l'Ouest sera présenté au Honda Center vendredi.

Les Predators ont éliminé les Ducks en sept matchs en première ronde du tournoi printanier la saison dernière. Cette saison, ils ont atteint la finale d'association pour la première fois de leur histoire après avoir balayé les Blackhawks de Chicago au premier tour, avant d'éliminer les Blues de St. Louis en six matchs en deuxième ronde.

Les Ducks ont de leur côté balayé les Flames de Calgary avant de s'imposer en sept rencontres face aux Oilers d'Edmonton.

Voici les cinq clés du match no 1 :

1. Réécrire l'histoire
 
Les Ducks ont franchi une première étape en défaisant les Oilers dans le match no 7 de la deuxième ronde mercredi, ce qui a mis fin à une séquence de quatre revers de suite dans les matchs ultimes disputés au Honda Center. Ils tenteront d'en franchir une autre contre les Predators, qui ont remporté leurs deux premiers affrontements en séries contre les Ducks sans détenir l'avantage de la glace.
 
En plus de leur victoire de l'an dernier, alors qu'ils avaient triomphé au cours des matchs no 1, 2 et 7 au Honda Center, ils ont éliminé les Ducks en six rencontres en quart de finale de l'Association de l'Ouest en 2011. La victoire qui a fait tourner le vent dans la série a été signée dans le match no 5 au Honda Center, alors que le défenseur Shea Weber a créé l'égalité avec 36 secondes à écouler à la troisième période avant que l'attaquant Jerred Smithson marque en prolongation. 

« C'est une toute nouvelle année, une toute nouvelle série, a souligné le défenseur des Ducks Brandon Montour. Les joueurs ne pensent pas à cela. »
 
2. Résoudre l'énigme Pekka Rinne
 
Pekka Rinne a été le meilleur gardien depuis le début des séries éliminatoires. Il se trouvait également devant le filet pour les deux séries remportées par Nashville contre Anaheim par le passé. 
 
Rinne a conservé une moyenne de buts alloués de 1,37 et un pourcentage d'arrêts de ,951 en 10 matchs depuis le début du tournoi printanier. Au cours des quatre derniers matchs de la deuxième ronde contre les Blues, il a présenté une moyenne de 1,26 et un taux d'efficacité de ,955.
 
En trois matchs du calendrier régulier contre les Ducks, Rinne a maintenu un dossier de 1-1-1 avec une moyenne de buts alloués de 2,63, un pourcentage d'arrêts de ,919 et un blanchissage. En 24 parties en carrière contre Anaheim, il a conservé une moyenne de 2,33 et un taux d'efficacité de ,919.
 
« Il est un gardien très actif », a noté l'entraîneur des Ducks Randy Carlyle.
 
3. Relancer Viktor Arvidsson et Mike Fisher
 
L'attaquant de Nashville Viktor Arvidsson a terminé à égalité au premier rang de l'équipe avec 61 points (31 buts, 30 passes) en saison régulière, tandis que Mike Fisher a terminé au cinquième rang avec 42 points (18 buts, 24 passes).
 
Ces deux joueurs n'ont pas vraiment eu d'impact offensivement au cours des séries éliminatoires.  
 
Arvidsson a récolté quatre points (deux buts, deux passes) contre les Blackhawks en première ronde, mais a été limité à une mention d'aide en six parties contre les Blues. Fisher a été blanchi en 10 matchs depuis le début des séries, sa plus longue séquence sans amasser de point depuis une séquence de 12 parties entre le 1er et le 24 mars 2011.
 
« L'équipe qui va remporter la série aura la chance de se battre pour la Coupe, a rappelé Fisher. Il s'agit probablement de la seule motivation dont nous avons besoin. »
 
4. L'infériorité numérique des Ducks
 
Les Ducks ont accordé 13 buts en avantage numérique en séries éliminatoires, le plus haut total dans la LNH, six de plus que n'importe quelle autre équipe qualifiée pour le tournoi printanier, et 10 de plus que les Predators.
 
Les Oilers (cinquième rang, 22,9 pour cent) et les Flames (10e, 20,2 pour cent) possédaient de meilleurs jeux de puissance que les Predators en saison régulière, eux qui ont terminé au 16e rang avec un rendement de 18,9 pour cent. Ils ont toutefois montré une fiche de 4-en-17 (23,5 pour cent) en deuxième ronde contre les Blues. 
 
« Si nous n'améliorons pas notre rendement en infériorité numérique, nous allons nous exposer à leurs forces », a déclaré Carlyle.
 
5. La défensive de Ryan Kesler
 
L'attaquant d'Anaheim Ryan Kesler a obtenu sept points (un but, six passes) depuis le début des séries. Il a sacrifié de l'attaque pour surveiller étroitement les attaquants de Calgary Johnny Gaudreau et Sean Monahan en première ronde, et l'attaquant d'Edmonton Connor McDavid au deuxième tour.
 
Kesler va probablement être souvent opposé au premier centre de Nashville, Ryan Johansen, qui a amassé neuf points (deux buts, sept passes), à égalité au premier rang de l'équipe en séries. 

Si contenir le premier trio des Predators sera vraisemblablement sa tâche principale, les Ducks auront également besoin qu'il génère de l'offensive en compagnie de ses compagnons de trio Jakob Silfverberg et Andrew Cogliano. Il a terminé au deuxième rang chez les Ducks en saison régulière avec 58 points (22 buts, 36 passes).

« Nous jouons tous pour obtenir le même résultat, et en ce moment, le résultat qui nous intéresse est d'obtenir quatre victoires plus rapidement qu'eux », a indiqué Kesler. 

Alignement prévu des Predators

Filip Forsberg -- Ryan Johansen -- Viktor Arvidsson
Colton Sissons -- Mike Fisher -- Craig Smith
Colin Wilson -- Calle Jarnkrok -- James Neal
Cody McLeod -- Vernon Fiddler -- Austin Watson

Roman Josi -- Ryan Ellis
Mattias Ekholm -- P.K. Subban
Matt Irwin -- Yannick Weber

Pekka Rinne
Juuse Saros

Retranchés : Brad Hunt, Miikka Salomaki, Anthony Bitetto, Pontus Aberg, Marek Mazanec, P.A. Parenteau, Harry Zolnierczyk
Blessé : Kevin Fiala (bas du corps) 

Alignement prévu des Ducks 

Rickard Rakell -- Ryan Getzlaf -- Corey Perry
Andrew Cogliano -- Ryan Kesler -- Jakob Silfverberg
Nick Ritchie -- Antoine Vermette -- Ondrej Kase
Chris Wagner -- Nate Thompson -- Jared Boll

Cam Fowler -- Sami Vatanen
Hampus Lindholm -- Brandon Montour
Shea Theodore -- Josh Manson

John Gibson
Jonathan Bernier

Retranchés : Korbinian Holzer, Sam Carrick 
Blessés : Kevin Bieksa (bas du corps), Patrick Eaves (bas du corps), Logan Shaw (bas du corps)

En voir plus