Skip to main content

Hudon a frappé tout ce qui bougeait chez les Bruins, samedi

L'attaquant des Canadiens tente de retrouver ses bonnes sensations de la saison dernière

par Robert Laflamme @bobthefire / Journaliste principal LNH.com

MONTRÉAL - Charles Hudon s'était transformé en « Incroyable Hulk » face aux Bruins de Boston, samedi. L'attaquant de petite taille a été crédité de 13 des 51 mises en échec des Canadiens de Montréal sur la feuille du marqueur. Oui, vous avez bien lu, 13! En un peu plus de neuf minutes de temps d'utilisation seulement.

Laissé de côté contre les Sabres de Buffalo vendredi, Hudon a joué avec la rage au coeur.

« Ce n'est pas mon 'job', mais ça me donne du rythme, a-t-il commenté au sujet de la robustesse qu'il a déployée. C'était la même chose la saison dernière. C'est peut-être l'ingrédient qui manquait à mon jeu pour avoir plus de chances de marquer. »

À LIRE : Les Canadiens indisciplinés dans la défaite | Les jeunes Bruins apprennent sur le tas

L'entraîneur Claude Julien a précisé que ce n'est pas à sa demande si Hudon a décidé de frapper tout ce qui bougeait avec un chandail blanc, samedi.

« Je veux que Charles joue son match. Je veux qu'il patine, qu'il soit comme il était au début de la saison dernière, a avancé Julien. Il patinait bien, il avait un bon lancer et des chances de marquer. Je ne dis pas que c'est mauvais qu'il ait appliqué autant de mises en échec, mais je ne lui ai pas demandé de changer son style. Je pense qu'il a voulu s'impliquer davantage. » 

Hudon, qui a évolué en compagnie de Jesperi Kotkaniemi et d'Artturi Lehkonen, a encore été incapable d'acheter un but même s'il a mis Tuukka Rask à l'épreuve à trois reprises.

« J'ai eu des chances, notre trio a bien fait, a analysé celui qui n'a amassé que quatre points jusqu'à maintenant. Nous sommes venus de l'arrière. Il y a encore du caractère dans l'équipe. C'est difficile à accepter de ne pas avoir récolté de point de classement. La fougue que nous avons affichée en troisième période, il faut la reproduire dans le match à venir. »

Video: BOS@MTL : Shaw trouve Tatar dans le cercle en A.N.

La rivalité légendaire entre les deux grands rivaux a été l'honneur, samedi.

« C'était physique, les gars ont saigné et ils se sont lancés des insultes a relevé l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy. Il y a eu de bonnes chances de marquer, de beaux arrêts et de beaux buts de part et d'autre. Ç'aurait pu aller d'un côté comme de l'autre. C'était un match typique entre les Canadiens et les Bruins et j'espère que tout le monde a été diverti. »

Jonathan Drouin a dit avoir expérimenté son plus haut niveau d'intensité dans un duel face aux Bruins. Il va sûrement retenir la leçon pour la prochaine fois, lui qui a écopé d'une double pénalité mineure fort coûteuse.

Son coéquipier Max Domi devra également apprendre à mieux gérer ses émotions.

Mete a foncé

Le jeune défenseur Victor Mete a livré un de ses meilleurs matchs cette saison. Il a patiné avec aisance et il s'est impliqué à l'attaque, lui qui est à la recherche d'un premier but dans la LNH après 71 matchs.

« C'était l'idée de foncer dans le territoire des Bruins tôt dans la soirée, a expliqué Mete. J'avais regardé les 10 dernières minutes de leur match vendredi et je me disais qu'ils seraient fatigués après avoir voyagé de Boston. Nous aussi, nous avions voyagé de Buffalo, mais je voulais tenter plus de jeux offensifs et aider mes coéquipiers à entrer dans le match. »

Julien a beaucoup apprécié.

« J'ai aimé Victor Mete ce soir. Il a davantage été le Victor Mete qu'on connaît, a-t-il dit. Il appuyait l'attaque et il patinait bien. Nous voulons le voir retrouver sa confiance afin qu'il redevienne le joueur qu'il était. »

Le prochain match des Canadiens devrait être celui du grand retour du défenseur Shea Weber, mardi. Pour l'occasion, les Hurricanes de la Caroline seront les visiteurs (19h30 H.E.; RDS, TSN2, FS-CR, NHL.TV). Weber n'a pas joué depuis le 16 décembre dernier. Il a été opéré à une cheville avant de devoir passer de nouveau sous le bistouri quelques mois plus tard pour une blessure à un genou. Il devait initialement revenir au jeu en décembre.

Le retour de Weber tombe pile pour la défense chancelante du Tricolore qui tentera de stopper à quatre sa série de revers.

Une pensée pour Mick McGeough

Pendant son point de presse, l'entraîneur Julien a tenu à exprimer sa plus vive sympathie à la famille de l'ancien arbitre Mike McGeough, décédé subitement à l'âge de 62 ans.

« Il a officié dans plus de 1000 matchs. Je le connaissais bien. Il a arbitré quand j'étais coach dans les rangs mineurs. Nous venons de perdre une bonne personne et je tenais à le souligner. »

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.