Skip to main content

Boyle sera toujours reconnaissant pour le soutien des Devils

Le New Jersey est « un endroit qui nous tient à cœur », a dit l'attaquant après avoir été échangé aux Predators

par Mike G. Morreale @mikemorrealeNHL / Journaliste NHL.com

NEWARK, New Jersey - Brian Boyle n'aurait jamais pu envisager de vivre une aussi belle expérience en tant que membre des Devils du New Jersey.

Il se rappelle encore l'éclairante conversation qu'il avait eue au téléphone avec le directeur général Ray Shero et l'entraîneur John Hynes, qui lui souhaitaient la bienvenue au New Jersey après avoir signé un contrat de deux ans d'une valeur de 5,1 millions $ (salaire annuel moyen de 2,55 millions $) avec les Devils le 1er juillet 2017. Ç'a été suivi par le soutien extraordinaire qu'il a reçu de la part de l'organisation quand il a reçu un diagnostic de leucémie le 19 septembre 2017.

À LIRE AUSSI : Boyle échangé aux Predators par les Devils

Boyle, qui pourrait devenir joueur autonome sans compensation le 1er juillet, a été échangé aux Predators de Nashville par les Devils du New Jersey, mercredi, en retour d'un choix de deuxième ronde au repêchage 2020 de la LNH. Il pourrait faire ses débuts avec les Predators quand ils accueilleront les Stars de Dallas jeudi au Bridgestone Arena (20 h HE, FS-TN, FS-SW, NHL.TV).

« Jamais je n'aurais pu penser qu'être un Devil aurait cette valeur à mes yeux, a déclaré Boyle. Avec le déroulement de la saison 2017-18, de la manière dont elle s'est entamée jusqu'à la façon dont elle s'est terminée, ç'a été une année formidable, et je suis choyé d'avoir pu vivre ça. »

Non seulement Boyle a-t-il effectué son retour dans la formation le 1er novembre 2017, mais il a représenté les Devils au Match des étoiles Honda 2018 de la LNH à Tampa et a remporté le trophée Masterton, remis au joueur qui personnifie le mieux les qualités de persévérance, d'esprit sportif et de dévouement envers le hockey.

« Je suis tellement reconnaissant envers [Shero et Hynes] pour la saison et demie que j'ai jouée ici, a mentionné Boyle. Les partisans étaient importants pour moi également, car ils m'ont transmis beaucoup de soutien via les médias sociaux. J'ai tenté de leur montrer mon amour en retour et de leur démontrer à quel point ça me touchait, et ç'a été un gros élément de motivation pour moi. Ç'a fait de moi un meilleur joueur, et ç'a rendu mon passage ici encore plus spécial.

« C'est un endroit qui nous a rapidement tenu à cœur et nous n'oublierons jamais notre passage ici. »

Boyle, qui a obtenu 42 points (26 buts, 16 passes) en 116 parties au cours de deux saisons avec le New Jersey, poursuivra ses traitements une fois par mois à Nashville pour s'assurer que son cancer demeure en phase de rémission. Il a confié avoir vécu plusieurs émotions quand Shero l'a appelé pour lui dire qu'il avait été échangé mercredi matin.

Video: TOR@NJD: Boyle réduit l'écart à un but d'un laser

« Ça fait beaucoup d'émotions en raison de la chance d'aller à Nashville et d'aider une équipe qui a connu du succès au cours des dernières années, a expliqué Boyle. Ils ont de bons joueurs et de bonnes personnes au sein de cette organisation, d'après ce que j'ai entendu dire. J'ai parlé au [DG des Predators David Poile] brièvement et je suis très fébrile de me joindre à eux. »

Les anciens coéquipiers de Boyle sont heureux qu'il ait l'occasion de remporter une Coupe Stanley après avoir perdu en Finale avec les Rangers de New York en 2014 et le Lightning de Tampa Bay en 2015.

« Le type de personne qu'il est le rend encore plus attrayant pour les autres équipes, car il a été tellement efficace pour nous et il peut remplir tellement de rôles sur la glace et en dehors », a affirmé le gardien des Devils Cory Schneider, qui a également joué avec Boyle à Boston College de 2004 à 2007. « En tant que joueur, tu es content pour lui de le voir se joindre à une équipe qui a une chance légitime de gagner la Coupe Stanley. Je sais qu'il a eu quelques occasions et je suis certain qu'il aimerait réussir à la gagner cette fois. »

« C'est un gars qui a l'équipe tatouée sur le cœur », a dit l'attaquant Blake Coleman. « J'ai trouvé qu'il a joué un rôle important pour nous au cours de la dernière année et demie, en apportant de l'expérience et en aidant les joueurs qui connaissaient des hauts et des bas. Il va nous manquer, car il travaillait fort chaque soir.

« C'est difficile de voir des amis partir, mais c'est évidemment une belle occasion pour lui, et je lui souhaite le meilleur. »

On a demandé à Boyle s'il avait un message pour les partisans des Devils.

« Je vais dire que personne n'a abandonné et ç'a été encourageant de voir cette résilience qui finira par rapporter un jour, j'en suis certain, a-t-il dit. En tant que partisans, c'est tout à fait juste que les attentes soient élevées.

« Ça démontre simplement la passion qu'ils ont pour nous, et c'est quelque chose que tu veux voir de tes partisans. Tu veux qu'ils s'attendent au meilleur de toi-même. J'ai joué à des endroits où c'est ce à quoi on s'attend de toi, et je pense que ça fait ressortir le meilleur de toi-même. »

Tweet from @NJDevils: Don���t cry because it���s over. Smile because it happened. ������ pic.twitter.com/ALalT7QOxJ

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.