Skip to main content

Super 16 : Ça bouge de partout derrière le Lightning

Les Jets et les Predators parmi les équipes qui progressent au classement établi par LNH.com, les Sharks et les Maple Leafs régressent

par Marc Tougas / Collaborateur LNH.com

Toutes les équipes de la première moitié du tableau derrière l'éternel premier, le Lightning de Tampa Bay, ont bougé cette semaine au sein du Super 16 de LNH.com.

Pas nécessairement de beaucoup, mais elles ont toutes progressé ou régressé.

À LIRE AUSSI: Table ronde : De chaudes luttes dans la Métropolitaine et la CentraleLes Sharks atteignent les séries grâce à leur attaque explosive

C'est ainsi que les Bruins de Boston (fiche de 7-3-0 à leurs 10 derniers matchs), troisièmes la semaine dernière, sont passés au deuxième rang du classement des 16 équipes du moment dans la LNH, une position qu'ils ont occupée il y a deux semaines. 

Les Flames de Calgary, qui ont officiellement décroché leur place en séries éliminatoires ces derniers jours, et les Capitals de Washington, qui n'en finissent pas de bien aller (7-2-1 depuis 10 matchs), ont chacun gagné un rang pour se hisser respectivement en troisième et quatrième places.

Les Sharks de San Jose ont quant à eux perdu trois places pour se retrouver cinquièmes dans notre palmarès, eux qui ont subi la défaite à leurs trois dernières sorties.

Les Jets de Winnipeg, qui ont mis fin à leur récent creux de vague (quatre victoires de suite), tout comme les Predators de Nashville (victorieux à leurs trois plus récentes sorties), ont progressé de deux rangs et ils sont maintenant sixièmes et septièmes.

Les Maple Leafs de Toronto se sont inclinés quatre fois en cinq sorties avant de redresser la barre, mercredi soir, ce qui leur a valu une rétrogradation de deux places jusqu'au huitième rang. 

Les Penguins de Pittsburgh, malgré une fiche de 6-2-2 depuis 10 matchs, ont été expulsés de la première moitié du tableau et se trouvent maintenant au neuvième rang.

Ç'a été plus stable dans le reste de notre palmarès, hormis les Islanders de New York (5-5-0), qui sont passés de la 10e à la 12e place. Les hommes de Barry Trotz continuent ainsi de baisser dans l'estime du panel de LNH.com, eux qui se sont retrouvés aussi hauts que sixièmes, le 14 février dernier.

Les Coyotes de l'Arizona, qui occupent maintenant une place au classement de la LNH qui leur permettrait de participer aux séries en vertu d'une fiche de 6-3-1 à leurs 10 dernières sorties, ont percé le top-16 de LNH.com. Ils avaient reçu cinq votes sur sept la semaine dernière, mais pas assez de points pour faire partie de notre palmarès.

Voilà qui est fait, et ç'a eu pour effet d'expulser les Canadiens de Montréal du Super 16, malgré quatre votes de confiance à leur endroit. Le club montréalais aura figuré à notre palmarès pendant 11 semaines d'affilée.

Pour établir le classement du Super 16, chacun des sept membres du personnel de LNH.com participant a établi son propre classement des formations qui, selon lui, sont les 16 équipes du moment dans la Ligue. Chacun remet son classement et des points sont attribués en conséquence.

Chaque équipe qui est classée au premier rang reçoit 16 points, celle qui est deuxième obtient 15 points, celle qui est troisième en a droit à 14, et ainsi de suite jusqu'à l'équipe de 16e place, qui récolte un point.

Voici de quoi a l'air le classement de cette semaine une fois que tout a été additionné - avec en boni, une observation sur chaque formation retenue au sein de notre Super 16 : 


1. Lightning de Tampa Bay (57-13-4)
Total de points : 112
La semaine dernière : 1er


Le mur de mars : Le dernier droit de la saison est souvent un moment difficile pour les recrues de la LNH et Mathieu Joseph ne fait pas exception. L'attaquant de 22 ans a disputé un 18e match de suite sans but, mercredi. Son dernier filet remonte au 5 février. Sa plus longue disette du genre avant celle-ci s'était produite au tout début de la présente campagne, quand il avait dû attendre jusqu'à son 14e match pour marquer son premier but en carrière. Reste qu'il a amassé 24 points (13 buts, 11 passes) en 63 matchs cette saison, ce qui lui donne le 13e rang au classement des marqueurs chez les recrues de la LNH.


2. Bruins de Boston (44-20-9)
Total de points : 98
La semaine dernière : 3e


Quand la quantité s'ajoute à la qualité : David Krejci, qui a disputé chacun des 73 matchs des siens cette saison, a besoin d'un but pour atteindre le cap des 20 filets. Les Bruins se retrouveraient alors avec cinq marqueurs de 20 buts au cours d'une même saison pour la première fois depuis 2013-14, quand les attaquants Patrice Bergeron (30), Jarome Iginla (30), Brad Marchand (25), Milan Lucic (24) et Reilly Smith (20) avaient tous atteint ce plateau. Les joueurs des Bruins qui ont déjà atteint la vingtaine cette saison sont David Pastrnak (31), Marchand (31), Bergeron (28) et Jake DeBrusk (23).

Video: BOS@PIT: Heinen met la table pour Krejci en AN


3. Flames de Calgary (45-21-7)
Total de points : 96
La semaine dernière : 4e


Lazar a enfin sa chance : Curtis Lazar a disputé mardi soir un premier match de la LNH depuis le 7 avril 2018. L'attaquant de 24 ans, qui a été rappelé des ligues mineures lundi, n'a eu droit qu'à 4:48 de temps de glace, mais il a eu le temps d'afficher un différentiel de moins-1 et de bloquer un tir. Ce n'est pas la première fois qu'il a été rappelé par le grand club cette saison, mais c'était la première fois qu'on lui demandait d'enfiler l'uniforme de la formation albertaine.


4. Capitals de Washington (43-23-8)
Total de points : 93
La semaine dernière : 5e


Régulier comme une horloge… danoise : Lars Eller, qui a marqué un quatrième but à ses sept derniers matchs en plus d'amasser une passe, mercredi soir, se retrouve avec 35 points (12 buts, 23 passes) en 73 matchs, si bien qu'il a des chances réalistes d'égaler ou d'améliorer son sommet personnel en carrière de 38 points, qu'il a enregistré la saison dernière. 

Video: TBL@WSH: Eller profite du revirement pour marquer


5. Sharks de San Jose (43-22-8)
Total de points : 91
La semaine dernière : 2e


David contre Goliath fois 7 : Les Sharks, qui sont déjà officiellement assurés d'une place dans les séries éliminatoires de la Coupe Stanley, disputeront sept de leurs neuf derniers matchs du calendrier régulier contre des équipes qui n'occupent pas une place leur donnant accès aux séries éliminatoires de la Coupe Stanley en ce moment.


6. Jets de Winnipeg (44-25-4)
Total de points : 73
La semaine dernière : 8e


Le mal mystérieux de Beaulieu : Nathan Beaulieu a raté l'entraînement matinal de mercredi et le match qui a suivi en soirée en raison d'une blessure dont la nature n'a pas été divulguée. Il a affronté les Kings de Los Angeles, lundi soir, mais il a été le défenseur le moins utilisé chez les Jets, avec un temps de glace de 14:29. Il a affiché un différentiel de moins-1.


7. Predators de Nashville (42-27-5)
Total de points : 58
La semaine dernière : 9e


Le relance tarde à venir : Kyle Turris a inscrit quatre points seulement (un but, trois passes) en 17 matchs depuis qu'il est revenu au jeu à la suite d'une blessure qui l'a forcé à rater 17 rencontres d'affilée. Turris a été laissé de côté à l'occasion de deux matchs de suite à l'extérieur, la semaine dernière, lors de duels contre les Kings de Los Angeles et les Sharks. Il a par ailleurs été rétrogradé au quatrième trio lors du match de mardi face aux Maple Leafs.


8. Maple Leafs de Toronto (44-25-5)
Total de points : 56
La semaine dernière : 6e


Gauthier blessé au pied : Blessé au pied, Frédérik Gauthier n'a pas disputé le match de mardi à Nashville, ni celui de mercredi à Buffalo. Son état de santé devait être réévalué dans la journée de jeudi.


9. Penguins de Pittsburgh (39-24-11)
Total de points : 53
La semaine dernière : 7e


Dans les plates-bandes des grands : Jake Guentzel a marqué 37 buts jusqu'ici cette saison, ce qui représente un sommet personnel et lui vaut le premier rang dans l'équipe en ce moment. Il a inscrit quatre buts de plus que Sidney Crosby. L'attaquant de 24 ans pourrait donc réaliser un exploit rare en terminant le calendrier régulier au premier rang des buteurs de l'équipe, un titre qui est habituellement attribué à Crosby ou Evgeni Malkin depuis la saison 2004-05. Depuis ce temps, Chris Kunitz a été le seul autre joueur à faire fi de l'hégémonie Crosby-Malkin.

Video: PIT@CAR: Guentzel crée l'égalité d'un tir frappé


é-10. Hurricanes de la Caroline (40-25-7)
Total de points : 51
La semaine dernière : 11e


La quarantaine plus sereine cette fois : Les Hurricanes ont atteint le cap des 40 victoires en une saison pour la première fois depuis 2010-11, quand ils avaient raté les séries par deux points. Ils sont toutefois en bonne position de se qualifier cette année, eux qui ont un coussin de quatre points sur les Canadiens de Montréal, détenteurs de la neuvième place dans l'Association de l'Est, tout en ayant un match de plus à disputer que les hommes de l'entraîneur Claude Julien.


é-10. Golden Knights de Vegas (41-27-5)
Total de points : 51
La semaine dernière : 12e


Mark qui roule : L'équipe a remporté neuf de ses dix matchs depuis qu'elle a fait l'acquisition de l'attaquant Mark Stone des Sénateurs d'Ottawa, le 25 février. Stone a trouvé le fond du filet dans quatre de ses cinq plus récentes sorties.


12. Islanders de New York (42-24-7)
Total de points : 45
La semaine dernière : 10e


Une victoire de plus pour les siens : Anthony Beauvillier, qui a disputé pas mal toute la saison 2018-19 au sein du deuxième trio des Islanders, a 24 points (16 buts, huit passes) en 72 matchs jusqu'ici cette saison, si bien qu'il ne fera sans doute pas mieux que l'an dernier, alors qu'il avait inscrit 36 points (21 buts, 15 aides). Mais il a déjà marqué trois buts vainqueurs, ce qui est un de plus qu'à chacune de ses deux premières campagnes dans la LNH.


13. Blues de St. Louis (38-27-8)
Total de points : 29
La semaine dernière : 13e


Quand Perron rime avec Turgeon : David Perron a récolté cinq points (trois buts, deux aides) en trois matchs depuis qu'il a réintégré la formation, ayant auparavant raté 24 rencontres en raison d'une blessure. Le Sherbrookois de 30 ans a inscrit au moins un point dans chacun des 16 derniers matchs qu'il a disputés (neuf buts, 12 aides). Il est le premier joueur des Blues à connaître une séquence du genre d'au moins 15 rencontres depuis Pierre Turgeon en 1999-2000.

Video: EDM@STL: Perron récidive sur une belle déviation


14. Stars de Dallas (38-29-6)
Total de points : 29
La semaine dernière : 13e


Pas de traitement spézzial : Jason Spezza a été écarté de l'alignement pour la deuxième fois seulement de sa carrière, et la première fois depuis le 15 janvier 2018, mardi soir face aux Panthers de la Floride. Il avait été limité à 7:49 de temps de glace, dimanche contre les Canucks de Vancouver, à l'occasion du match précédent des siens. Le vétéran de 35 ans a été blanchi à ses cinq derniers affrontements et il n'a pas trouvé le fond du filet depuis 10 rencontres.


15. Coyotes de l'Arizona (36-31-6)
Total de points : 12
La semaine dernière : s.o.


Galchenyuk rétrogradé : Utilisé au sein du quatrième trio depuis trois matchs, Alex Galchenyuk a quand même marqué deux buts durant cette séquence. Il avait toutefois été blanchi à ses six sorties précédentes.


16. Blue Jackets de Columbus (40-29-4)
Total de points : 6
La semaine dernière : 16e


La dix-sette pour Dubois : Pierre-Luc Dubois a beau avoir retrouvé son poste de centre numéro un malgré l'acquisition de Matt Duchene, reste qu'il a été blanchi à ses 10 derniers matchs. Il a affiché un différentiel de moins-4 durant cette séquence. Il est quand même le troisième pointeur de l'équipe, avec 54 points (23 buts, 31 aides), derrière ses compagnons de trio Artemi Panarin (76 points) et Cam Atkinson (64). En 73 matchs, l'attaquant de 20 ans qui en est à sa deuxième saison dans la LNH a déjà dépassé son total de l'hiver dernier (48 points, soit 20 filets et 28 aides).

Les équipes qui ont glissé au-delà du 16e rang de notre Super 16 : Canadiens de Montréal

Les autres équipes qui ont reçu des points cette semaine : Canadiens de Montréal, 5 ; Blackhawks de Chicago, 2

VOICI COMMENT NOUS LES AVONS CLASSÉS :

ROBERT LAFLAMME, Journaliste principal LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (+1); Sharks de San Jose (-1); 4. Bruins de Boston (-); 5. Capitals de Washington (-); 6. Jets de Winnipeg (-1); 7. Islanders de New York (-); 8. Predators de Nashville (-); 9. Golden Knights de Vegas (+2); 10. Penguins de Pittsburgh (-); 11. Maple Leafs de Toronto (-2); 12. Hurricanes de la Caroline (-); 13. Blues de St. Louis (-); 14. Blue Jackets de Columbus (-); 15. Stars de Dallas (+1); 16. Canadiens de Montréal (-1)

GUILLAUME LEPAGE, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (+1); 3. Capitals de Washington (+2); 4. Sharks de San Jose (-2); 5. Bruins de Boston (+1); 6. Jets de Winnipeg (+3); 7. Islanders de New York (-); 8. Maple Leafs de Toronto (-4); 9. Hurricanes de la Caroline (+1); 10. Predators de Nashville (+1); 11. Penguins de Pittsburgh (-3); 12. Golden Knights de Vegas (-); 13. Blues de St. Louis (-); 14. Coyotes de l'Arizona (+1); 15. Stars de Dallas (s.o); 16. Blue Jackets de Columbus (-)

NICOLAS DUCHARME, Journaliste LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (+1); 3. Sharks de San Jose (-1); 4. Flames de Calgary (+1); 5. Capitals de Washington (+1); 6. Maple Leafs de Toronto (-2); 7. Penguins de Pittsburgh (-); 8. Islanders de New York (-); 9. Jets de Winnipeg (+1); 10. Predators de Nashville (-1); 11. Golden Knights de Vegas (+3); 12. Hurricanes de la Caroline (-1); 13. Blues de St. Louis (+2); 14. Stars de Dallas (+2); 15. Blue Jackets de Columbus (-3); 16. Canadiens de Montréal (-3)

SÉBASTIEN DESCHAMBAULT, Directeur de la rédaction LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Capitals de Washington (+1); 4. Flames de Calgary (+1); 5. Sharks de San Jose (-2); 6. Jets de Winnipeg (-); 7. Penguins de Pittsburgh (-); 8. Predators de Nashville (-); 9. Golden Knights de Vegas (+3); 10. Hurricanes de la Caroline (-); 11. Maple Leafs de Toronto (-1); 12. Islanders de New York (-1); 13. Stars de Dallas (-); 14. Blues de St. Louis (+1); 15. Canadiens de Montréal (-1); 16. Coyotes de l'Arizona (-)

JOHN CIOLFI, Producteur senior LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Bruins de Boston (-); 3. Capitals de Washington (+1) 4. Flames de Calgary (+2); 5. Sharks de San Jose (-2); 6. Hurricanes de la Caroline (+1); 7. Jets de Winnipeg (+4); 8. Golden Knights de Vegas (s.o.); 9. Maple Leafs de Toronto (-4); 10. Predators de Nashville (-); 11. Stars de Dallas (+1); 12. Penguins de Pittsburgh (-4); 13. Coyotes de l'Arizona (+1); 14. Blues de St. Louis (-5); 15. Islanders de New York (-2); 16. Blackhawks de Chicago (s.o.)

HUGUES MARCIL, Pupitreur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-); 2. Flames de Calgary (+2); 3. Bruins de Boston (-); 4. Sharks de San Jose (-2); 5. Capitals de Washington (+1); 6. Jets de Winnipeg (+1); 7. Maple Leafs de Toronto (-2); 8. Predators de Nashville (-); 9. Penguins de Pittsburgh (-); 10. Hurricanes de la Caroline (+1); 11. Golden Knights de Vegas (+1); 12. Islanders de New York (-2); 13. Blues de St. Louis (-); 14. Stars de Dallas (+1); 15. Coyotes de l'Arizona (+1); 16. Canadiens de Montréal (-2)

MARC TOUGAS, Collaborateur LNH.com
1. Lightning de Tampa Bay (-) ; 2. Capitals de Washington (+2) ; 3. Bruins de Boston (-) ; 4. Sharks de San Jose (-2) ; 5. Flames de Calgary (+2) ; 6. Jets de Winnipeg (+6) ; 7. Predators de Nashville (+2) ; 8. Golden Knights de Vegas (+3) ; 9. Hurricanes de la Caroline (+1) ; 10. Penguins de Pittsburgh (-4) ; 11. Maple Leafs de Toronto (-6) ; 12. Stars de Dallas (+1) ; 13. Islanders de New York (-5) ; 14. Blues de St. Louis (-) ; 15. Coyotes de l'Arizona (+1) ; 16. Blackhawks de Chicago (s.o.)

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.