Skip to main content

Aperçu de la série Bruins vs Maple Leafs

Un premier trio d'exception sera le fer de lance de Boston contre Matthews et Toronto

par Amalie Benjamin @AmalieBenjamin / Journaliste NHL.com

Bruins de Boston vs Maple Leafs de Toronto

Bruins: 50-20-12, 112 points, deuxième rang section Atlantique

Maple Leafs: 49-26-7, 105 points, troisième rang section Atlantique

Duels cette saison: BOS: 1-2-1; TOR: 3-1-0

Les infos

La dernière fois que les Bruins de Boston et les Maple Leafs de Toronto se sont affrontés à l'occasion des séries éliminatoires de la Coupe Stanley, c'était à l'occasion des quarts de finale dans l'Association de l'Est au printemps 2013, et la série avait connu un dénouement des plus dramatiques. Les Bruins tiraient de l'arrière 4-1 à 5:29 de la troisième période du septième match quand ils sont revenus en force pour marquer quatre buts sans riposte, ce qui leur a permis de remporter le match et la série en prolongation.

Cette victoire a propulsé les Bruins jusqu'en Finale de la Coupe Stanley, où ils se sont inclinés en six matchs devant les Blackhawks de Chicago. De leur côté, les Maple Leafs ont été forcés d'entreprendre une période de reconstruction, et celle-ci vient à peine de se terminer.

Et maintenant, l'heure de la revanche a peut-être sonné pour les Maple Leafs. Ou encore, peut-être que les Bruins en profiteront pour asséner un autre K.-O. dévastateur à la formation torontoise.

Ces derniers temps, toutefois, ce sont les Maple Leafs qui ont eu le dessus sur les Bruins, qui ont fait fi d'une fiche de 6-7-4 en début de saison pour conclure avec une récolte de 112 points au classement. Avant que Boston batte Toronto 4-1, le 3 février, les Maple Leafs avaient remporté leurs six dernières rencontres contre les Bruins.

« Même si nous avons perdu plus de matchs que nous en avons remportés, j'ai trouvé que nous étions très compétitifs et que nous aurions pu tout aussi bien l'emporter, a indiqué l'entraîneur des Bruins Bruce Cassidy. Il y en a une que nous avons laissé nous filer des doigts à la dernière minute en début de saison. C'était au moment, je pense, où nous n'avions pas encore vraiment appris à gagner, pas encore commencé à savoir quoi faire pour jouer du hockey gagnant. L'équipe que nous avons maintenant est très différente de celle que nous avions à ce moment-là. »

Les Maple Leafs ont établi un record d'équipe pour les points au classement avec 105, ce qui leur a valu le troisième rang dans la section Atlantique et un rendez-vous avec les Bruins. Boston a remporté la Coupe Stanley en 2011 et a atteint la Finale en 2013. Toronto est encore en train d'apprendre à gagner avec une jeune équipe.

Les Maple Leafs n'ont pas autant d'expérience que les Bruins en séries, mais ils ont embauché l'ancien capitaine des Sharks de San Jose Patrick Marleau avant la saison dans le but de leur servir de guide à ce chapitre. Ils sont par ailleurs passé au travers une série du premier tour dans l'Association de l'Est chaudement disputée face aux Capitals de Washington le printemps dernier, s'inclinant en six matchs.

« Aller chercher le trophée ultime n'a rien de facile, a noté l'entraîneur des Maple Leafs Mike Babcock. Bien que nous ayons maintenant tout l'air d'un bon club de hockey, il faut être à la hauteur année après année et il faut être capable de gagner dans les séries. »
 
Éléments-clés 
 
Maple Leafs: L'attaquant Auston Matthews est le moteur des Maple Leafs. Le premier choix du repêchage 2016 de la LNH a complété sa deuxième saison dans la Ligue avec une récolte de 63 points (34 buts, 29 passes), le deuxième total chez les Maple Leafs derrière celui de Mitchell Marner (69 points; 22 buts, 47 aides) et ce, même s'il a raté 19 matchs, notamment 10 de suite du 24 février au 20 mars. Matthews a marqué quatre buts en six matchs durant sa première série éliminatoire, l'an dernier.

Video: MTL@TOR: Matthews complète une superbe passe
 
Bruins:
L'attaquant Brad Marchand a élevé son niveau de jeu au rang de la crème de la crème ces dernières saisons, le tout commençant avec une saison de 37 buts en 2015-2016. Depuis, Marchand a inscrit 39 buts la saison dernière et 34 cette saison, en 68 rencontres, pour une moyenne de 1,25 point par match. Marchand a tendance à fonctionner par séquences, ce qui peut s'avérer un cauchemar pour l'adversaire dans le contexte des séries.  
 
Cartes cachées 
 
Maple Leafs: Marleau a signé un contrat de trois ans, le 2 juillet, et s'est vu donner comme mandat d'apporter un leadership qui manquait à l'équipe selon le directeur général Lou Lamoriello. Marleau a 177 matchs d'expérience en séries, lui qui s'est notamment rendu jusqu'en Finale de la Coupe Stanley en 2016. Il a marqué 27 buts cette saison pour se retrouver avec un total de 535 en carrière.

Video: FLA@BOS: Donato y va d'un tir puissant qui bat Reimer
 
Bruins: L'attaquant Ryan Donato a récolté trois points (un but, deux passes) à ses débuts dans la LNH, le 19 mars, et il est resté à Boston le lendemain pour suivre des cours à Harvard. Donato, qui a 21 ans, prévoit compléter sa session, tout en continuant de jouer un rôle actif à l'attaque chez les Bruins, autant à armes égales qu'en avantage numérique. Il a amassé neuf points (cinq buts, quatre aides) à l'occasion de ce qui s'avère jusqu'ici une période d'adaptation plutôt facile dans la LNH. Prochaine étape: les séries.
 
Gardiens 
 
Maple Leafs: Frederik Andersen a établi un record d'équipe des Maple Leafs pour les victoires en une saison, avec 38. Il a conclu la campagne avec une moyenne de buts alloués de 2,81 et un pourcentage d'arrêts de ,918, même si ses défenseurs ont parfois été chancelants devant lui.

Video: FLA@TOR: Andersen vole Huberdeau de la mitaine
 
Bruins: Tuukka Rask a connu un lent début de saison, mais il a retrouvé ses repères au fur et à mesure que la campagne avançait et il a fini par afficher un dossier de 34-14-5 avec une moyenne de 2,36 et un taux d'efficacité de ,917. Il a connu de solides séquences en cours de route. À partir du 29 novembre, Rask a disputé 21 matchs de suite où l'équipe a récolté au moins un point au classement, présentant une fiche personnelle de 19-0-2 jusqu'à ce que la séquence se termine le 10 février. Il en a amorcé une autre le 27 février, pour un dossier de 10-0-1 jusqu'au 31 mars.
 
Chiffres à retenir
 
Maple Leafs: Le jeu de puissance a profité de 25,0 pour cent de ses avantages numériques, ce qui est mieux que toutes les autres équipes dans la Ligue sauf les Penguins de Pittsburgh (26,2). Mais les Maple Leafs sont en mesure de faire encore mieux au moment d'entreprendre les séries. Matthews continue de s'améliorer et de retrouver ses réflexes après avoir raté 10 matchs en raison d'une blessure durant les six dernières semaines de la saison.
 
Bruins: Trente. Les Bruins ont trois marqueurs de 30 buts: David Pastrnak (35), Marchand (34) et Patrice Bergeron (30). Une seule autre équipe en a eu trois cette saison et ce sont les Maple Leafs. Mais la différence, c'est que les trois joueurs des Bruins se retrouvent au sein du même trio, ce qui les rend particulièrement menaçants. Quand ce trio-là va, tout va pour Boston.
 
Ce qu'ils ont dit 
 
« Chaque année, c'était un peu stressant. Nous ne savions pas si nous allions nous qualifier ou non jusqu'à la dernière fin de semaine. Cette fois, en sachant que nous étions qualifiés, ça nous a donné plus de temps pour s'y préparer. C'est excitant pour tout le monde. Plus ça fait longtemps que tu évolues dans la LNH, plus tu le savoures. » - L'attaquant des Maple Leafs Leo Komarov

« C'est une équipe talentueuse et rapide. Ils foncent vers toi. Ils sont bien dirigés, ils font preuve de discipline, ils font toutes les petites choses comme il faut. C'est une bataille qui va se livrer au niveau mental, à savoir qui va respecter son plan de match le plus longtemps, qui va l'appliquer le mieux et avec le plus de conviction. Ce sera tout un défi pour nous, mais cette équipe a affronté tous les défis sans crainte et a bien fait pour trouver la bonne façon de les relever. » - L'attaquant des Bruins David Backes
 
Ils l'emporteront si… 
 
Maple Leafs: Ils stoppent le trio de Bergeron. Les Bruins n'ont pas autant de profondeur que les Maple Leafs à l'attaque, mais Toronto est une équipe qui s'est classée 12e pour les buts alloués par match (2,80). Si les Maple Leafs peuvent contenir Marchand, Bergeron et Pastrnak, ils auront d'excellentes chances de remporter la série et d'atteindre le deuxième tour éliminatoire pour la première fois depuis 2004.
 
Bruins: Les recrues répondent à l'appel. Les Bruins se sont appuyés sur quelques joueurs recrues cette saison, et à des postes-clés: au sein de leur premier duo de défenseurs et de leur deuxième trio à l'attaque, mais aussi un peu partout dans l'alignement. Si les recrues continuent de produire et de bien réagir en fonction du temps de glace qu'on leur donne, comme ils l'ont fait en saison régulière, ce sera de bon augure pour Boston.

Les formations 

Formation prévue des Maple Leafs
Zach Hyman -- Auston Matthews -- William Nylander
Patrick Marleau -- Nazem Kadri -- Mitchell Marner
James van Riemsdyk -- Tyler Bozak -- Connor Brown
Leo Komarov -- Tomas Plekanec -- Kasperi Kapanen

Morgan Rielly -- Ron Hainsey 
Jake Gardiner -- Nikita Zaitsev
Travis Dermott -- Roman Polak

Frederik Andersen
Curtis McElhinney

Retranchés: Andreas Johnsson, Josh Leivo, Matt Martin, Dominic Moore, Connor Carrick
Blessés: Aucun

Formation prévue des Bruins
Brad Marchand -- Patrice Bergeron -- David Pastrnak
Jake DeBrusk -- David Krejci -- Rick Nash
Danton Heinen -- David Backes -- Ryan Donato
Tim Schaller -- Sean Kuraly -- Noel Acciari
 
Zdeno Chara -- Charlie McAvoy
Torey Krug -- Adam McQuaid
Matt Grzelcyk -- Kevan Miller

Tuukka Rask
Anton Khudobin

Retranchés: Brian Gionta, Nick Holden, Tommy Wingels
Blessés: Brandon Carlo (cheville fracturée), Riley Nash (oreille), Anders Bjork (épaule)

Dans le calepin 

Les Bruins pourraient faire alterner Holden et McQuaid en fonction des matchs alors que la série avancera, avec Krug qui pourrait apporter son point de vue sur l'identité de son partenaire. … Riley Nash ressent encore de l'inconfort en raison des 40 points de suture et plus qu'il a reçus à l'oreille, à la tête et au cou après avoir été atteint par un tir de Krug le 31 mars. Il va s'entraîner avant le match no 1 et pourrait revenir au jeu tôt dans la série. … Rick Nash (commotion cérébrale) et Kuraly (haut du corps) semblent prêts à jouer dans le match no 1. … Dermott est revenu au jeu à la suite d'une blessure au pied contre les Canadiens de Montréal samedi. … Les Maple Leafs ont vu leur quatrième trio être en changement perpétuel pendant de longues périodes cette saison, mais ils ont finalement opté pour Komarov, Plekanec et Kapanen. Si ce groupe devait éprouver des difficultés, Johnsson pourrait faire son entrée, lui qui a disputé neuf matchs depuis ses débuts dans la LNH le 14 mars.

En voir plus

La LNH utilise des témoins, des pixels invisibles et d'autres outils technologiques similaires. En naviguant sur les sites web de la LNH et ses autres services en ligne, vous acceptez les pratiques décrites dans notre Politique de confidentialité et dans nos Conditions générales d'utilisation, incluant notre Politique sur les témoins.